Balle Perdue 2, remake de Hard Day... Netflix France mise sur l'action pour l'avenir

Salim Belghache | 30 mars 2021 - MAJ : 30/03/2021 18:32
Salim Belghache | 30 mars 2021 - MAJ : 30/03/2021 18:32

Netflix France prépare plusieurs surprises pour 2022 avec une bonne grosse dose d'action et sa première franchise.

Depuis quelque temps, Netflix France doit remodeler son catalogue et repenser son fonctionnement pour offrir une plus grande place à ses propres productions. En effet, en novembre 2019, dans un entretien pour Capital, Franck Riester (le ministre de la Culture de l’époque) a reproché publiquement à Netflix de ne pas apporter une grande contribution à la production française. En réponse à cette demande déguisée, Netflix a inauguré un bureau le 17 janvier 2020 à Paris.

Et même s'il reste encore des points importants à régler concernant Netflix en France, cette installation a fait avancer les exigences de l’État français sur les investissements du N rouge dans la production de contenu français. Netflix est à présent dans l'obligation d’offrir 25% de son chiffre d’affaires au financement de la production française. Un investissement qui continue à pousser dans son coin et est parti pour se stabiliser.

 

photoJe vous annonce qu'on a de la moula

 

L’année 2021 a démarré tambour battant pour Netflix qui a balancé en janvier sa série Lupin avec Omar Sy. Un important succès qui a démontré l’engagement de la plateforme pour le marché français et qui devrait suivre avec la suite prévue cet été, mais aussi les retours attendus de MortelPlan CœurFamily Business ou même les films 8 rue de l'Humanité réalisé par Dany Boon et Le Dernier Mercenaire avec Jean-Claude Van Damme d'ici fin 2021. Et le leader des plateformes ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et a annoncé ses nouveaux projets pour 2022, dont deux films qui ont particulièrement retenu notre attention.

Ainsi, le Fast & Furious à la française, Balle perdue aura droit à une suite. Le film de Guillaume Pierret a su se faire une place de choix dans le catalogue Netflix, puisqu’il a réussi à attirer les abonnés avec pas moins de 37 millions de visionnages en 28 jours dans le monde (selon Netflix). En revenant avec une suite, cela deviendra la première franchise made in France de Netflix du côté cinéma. Un bel exploit pour ce réalisateur dont c'était le premier film.

 

photo, Alban LenoirNetflix a une mission pour toi

 

L’autre projet palpitant est le long-métrage À tombeau ouvert avec Franck Gastambide et Simon Abkarian. Et non, ce film ne sera pas le remake du film de Martin Scorsese avec Nicolas Cage, mais sera un remake du film coréen Hard Day de Kim Seong-hun sorti en 2014. Le film policier avait été sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes en 2014 et avait fait sensation.

Régis Blondeau sera le réalisateur d'À tombeau ouvert, après avoir été longtemps directeur de la photographie pour de nombreux films français, notamment pour Pierre-François Martin-Laval et ses adaptations de bandes-dessinées Gaston Lagaffe et Les Profs.

Outre ses deux longs-métrages, la plateforme prépare plusieurs séries dont Les sept vies de Léa de Charlotte Sanson, précédemment scénariste pour la série Vampires (une autre production Netflix). Elle comptera au casting les talentueux Mélanie Doutey et Samuel Benchetrit. La plateforme délivrera également une série fondée sur une idée originale de la comique Nawell Madani avec Bendoune série documentaire sur Johnny Hallyday ou encore une série de fiction de Hervé Hadmar retraçant l'incendie historique de Notre Dame de Paris.

photoNetflix vs World

 

Aux États-Unis, Netflix est parvenu à conjuguer parfaitement des productions ambitieuses et à très gros budget, comme The Irishman de Scorsese et Mank de David Fincher, avec des productions à plus petit budget, mais qui cartonnent sur la plateforme (Bird Box par exemple). Un modèle que la plateforme semble vouloir exporter. Si Netflix veut calquer son modèle de production à l’internationale, la France est bien partie pour y parvenir. Depuis son lancement, Netflix France a produit 24 contenus originaux (six films, neuf séries, cinq spectacles, trois documentaires et un magazine) et compte bien désormais à plus de 20 créations chaque année.

Une perspective pour l'avenir cohérente avec les nombreux autres projets pour 2021 et 2022, notamment une suite du long-métrage De l’autre côté du périph avec Louis Leterrier à la réalisation et toujours Omar Sy et Laurent Lafitte au casting. Netflix France lancera également en 2021 la série Disparu à jamais adaptée d'un polar de Harlan Coben et portée par Finnegan OldfieldNicolas Duvauchelle et Garance Marillier.

 

Photo Omar Sy, Laurent LafitteDe l'autre coté du périph 2, ça on l'avait pas vu venir

 

Enfin, nul doute que Netflix veut montrer patte blanche dans le secteur culturel français. La plateforme s'est également engagée à soutenir les jeunes talents des écoles de cinéma françaises (Fémis, Les gobelins). Plus étonnant encore, elle a mis en avant son partenariat avec la Cinémathèque frnçaise pour la restauration du film muet sur Napoléon d'Abel Gance.

En espérant voir Netflix continuer à prendre des risques et ses nouvelles contributions pour 2022, la série Lupin est toujours disponible sur la plateforme et vous pouvez toujours lire notre critique

Tout savoir sur Netflix

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Le dromadaire assoiffé
01/04/2021 à 11:29

@Morcar, j'ai été tellement emballé par cette annonce que j'ai effectivement mal lu...
Pensez-vous que nous gagnions au change avec Mr Régis Blondeau?

Jefferson
31/03/2021 à 20:46

Quel copinage encore et encore, alors que le monde du cinéma français n est même pas fichu et reste le dernier du box office mondial, seule la pitié et le copinage subsiste encore. C est pathétique. Sérieux

Ethan
31/03/2021 à 18:15

N'empêche que 10 ans de gauche au pouvoir on voit les conséquences sur le cinéma français et la télé

kyo
31/03/2021 à 16:53

quand elle a pas Scorsese, Netflic ne produit que des merdes, des chromos publicitaires académiques.

GTB
31/03/2021 à 15:46

@1> "Pourquoi Netflix ne l'a pas envoyé boulet ?"

Parce que c'est une obligation légale. Netflix peuvent tout à fait refuser, mais n'auront dès lors plus le droit de diffuser en France. C'est le deal: pour exercer en France ils doivent investir 25% de leur CA local dans la création européenne.

Est-ce juste? Il peut y avoir débat. Est-ce un mal? Pas forcément. Vu la liberté que laisse Netflix, ça peut justement permettre au cinéma français de sortir un peu de ses carcans habituels. On verra.

Pseudo1
31/03/2021 à 15:37

Rien d'étonnant pour Balle Perdue, quand on voit la fin du film qui appelle clairement une suite. Et pareil, j'ai bien kiffé ce film, un bon petit shoot d'action hard-boiled (vindiou, cette peignée au commissariat, et le délire de la poursuite finale) comme on en voit trop peu.

Juste dommage que Netflix oblige, on ne pourra pas en profiter en salles...

Par contre, pareil aussi, le remake de film coréen avec Gastambide et réalisé par le chef op de Lagaffe, j'hésite entre un Kamoulox et une blague du 1er avril.

Cinégood
31/03/2021 à 15:29

@ Morcar
D'autant que pour le moment, Amazon Prime c'est le fond de la poubelle : des séries et films épouvantables avec des youtubeurs ou des films catastrophiques (confinés) avec le "grattin" du cinéma hexagonal.

1
31/03/2021 à 13:52

Ils en n'ont pas marre avec leur quotas à la c*n ?!
Il n'y a pas assez de bouses françaises à la TV, il faut aussi venir polluer ls streaming...
Pourquoi Netflix ne l'a pas envoyé boulet ?
Tiens, d'ailleurs qu'en est-il de Disney et des autres plateformes

Et les quotas d'iphones et autres produits de compagnie revendant en France, c'est pour quand ?

Morcar
31/03/2021 à 11:18

@Le dromadaire assoiffé, tu as mal lu, Gastambide ne sera qu'acteur, c'est un certain Régis Blondeau qui réalisera, et ça sera son premier film alors qu'il a auparavant été directeur de la photo sur Gaston Lagaffe et Les Profs...

Pour en venir au sujet global, m'est avis que Netflix France fait un meilleur choix qu'Amazon France en misant plus sur l'action. Car les comédies françaises Amazon jusque là, c'est quand même pas brillant...

Hasgarn
31/03/2021 à 11:08

Netflix, sauveur du cinéma de genre en France ?
J'achète :)

Plus
votre commentaire