Nicolas Cage se bastonne dans un parc d’attractions hanté pour la bande-annonce de Willy’s Wonderland

Antoine Desrues | 19 janvier 2021 - MAJ : 27/01/2021 16:55
Antoine Desrues | 19 janvier 2021 - MAJ : 27/01/2021 16:55

Nicolas Cage revient dans une nouvelle folie en VOD, pour un slasher à base... d’animatroniques.

Alors qu’il est en préparation d’un film sur lui-même, et qu’il a raconté l’histoire des gros mots sur NetflixNicolas Cage n’en a pas oublié les bonnes grosses séries Z qui ont fait de lui le grand fou génial du paysage hollywoodien.

Dans Willy's Wonderland, notre cher acteur borderline a décidé de se la jouer “conducteur mutique” façon Ryan Gosling, alors qu’il vient de crever un pneu au beau milieu du Nevada. C’est alors qu’un monsieur pas du tout louche va lui proposer de réparer sa voiture, en échange du nettoyage d’un parc d’attractions désaffecté. Bien entendu, Cage va accepter, malgré les avertissements d’une bande de jeunes persuadée que l’endroit est hanté, et peuplé d’animatroniques possédés par des démons sanguinaires.

 

 

Si le pitch de ce slasher n’est pas sans vous rappeler quelque chose, c’est normal. Willy’s Wonderland s’est en effet bien inspiré (qui a dit copié ?) du concept du jeu vidéo Five Nights at Freddy's, survival horror où l’on incarne un pauvre gardien cherchant à passer la nuit face à des mascottes cauchemardesques bien décidées à lui faire la peau. Ce succès de la scène indépendante (bien aidé par les nombreux streameurs sur Twitch trop heureux de sursauter pour leur public) a d’ailleurs connu plusieurs suites, au point où son créateur Scott Cawthon va lui-même adapter son univers sur grand écran, pour le compte de Blumhouse.

Autant dire que Willy’s Wonderland a sans nul doute été pensé pour damner le pion à cette sortie, telle une mauvaise contrefaçon nanardesque. Mais d’un autre côté, le film de Kevin Lewis a l’air de s’assumer comme une pure comédie fracassée du bulbe, parfaitement adaptée à la carte maîtresse que représente son acteur principal. Visiblement, les robots de ce parc d’attractions hanté ont moins l’air d’être les bourreaux que les victimes d’un Nicolas Cage transformé en vengeur taré.

 

photo"Aie confiiiiiance..."

 

Forcément, à la rédaction d’Ecran Large, notre goût pour les plaisirs déviants ne peut que nous rendre curieux face à une telle note d’intention. Aux côtés de Nic Cage, on retrouvera Emily Tosta (Mayans MC), Beth Grant (No Country for Old Men) et Ric Reitz (Sleepless).

Willy’s Wonderland est prévu pour être disponible en VOD aux États-Unis le 12 février 2021. Aucune date de sortie française n’a encore été confirmée. En attendant, on vous renvoie à notre dossier sur la carrière unique de Nicolas Cage, de ses élans de génie à ses purs délires auto-parodiques.

Tout savoir sur Willy's Wonderland

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Nyctalop
20/01/2021 à 19:59

Five night at freddy's a un lien quelconque avec ce film ?

Ethan
20/01/2021 à 09:45

@Rédaction
@Mezz et tous les autres
Ces derniers films sont bien mais un niveau en dessous de ce qu'il a pu faire avant. Sinon certains de ses films passeraient au cinéma. Or c'est plus le cas depuis longtemps : pas un il me semble dans les années 2010.
Il fait des films qui intéressent tout simplement moins.
Je pense que c'est Le dernier Templier qui a nuit à sa carrière au cinéma. Il survit today grâce au streaming et la télé

Mezz
20/01/2021 à 02:04

Le paradoxe Nicolas Cage, je trouve que tous ses films sont des bouses, il n'est jamais transcendant et pourtant je kiffe cet acteur.

Simon Riaux - Rédaction
19/01/2021 à 23:13

@Pseudo

La différence tient sans doute d'abord à la première partie de la carrière de Cage, absolument renversante, et déjà bien hallucinée, qui donne une saveur particulière à ses performances actuelles.

Ensuite, contrairement à d'autres comédiens qui se sont tournés vers des productions moins... prestigieuses, il n'a pas cessé pour autant de proposer des numéros d'acteur souvent bien perchés, ce qui lui vaut aussi beaucoup de sympathie.

Pseudo
19/01/2021 à 23:06

Pourquoi cet acteur a l'immunité vu son CV, alors que d'autres se font défoncer pour moins que ça.

On dirait le pote dont tout le monde se moque mais qui est attendrissant...

Je vous ai lu plus acerbe, cynique et sarcastique ecranlarge...

Uleertel
19/01/2021 à 21:50

@Punish62 Autant moi aussi ce genre de film m'intéresse beaucoup plus que Family man, autant il faut avouer qu'il est un peu perdu pour le cinéma "respectable" mainstream et est cantonné aux séries B. Une fin de carrière nettement meilleur que Bruce Willis tout de même.

Punish62
19/01/2021 à 20:15

@Ethan

Ce qu'il se passe ? Bah il retrouve ses lettres de noblesse depuis quelques années avec entre autre Mandy et (L'EXCELLENT )Color Out Of Space. Cette BA et son futur film parlant de Nicolas Cage ne font qu'appuyer cette bonne impression.

Ethan
19/01/2021 à 17:44

Que s'est-il passé chez cet acteur qui jouait très bien dans Family man

votre commentaire