Songbird : le thriller pandémique de Michael Bay va sortir plus vite que prévu

Gael Delachapelle | 17 novembre 2020 - MAJ : 17/11/2020 14:30
Gael Delachapelle | 17 novembre 2020 - MAJ : 17/11/2020 14:30

La vague des films de confinement ne fait que commencer. Et Songbird va bien vous le faire comprendre, car il arrive très bientôt pour vous angoisser.

Quand le cinéma a trouvé un bon filon dans l’actualité à exploiter, il s'en donne à cœur joie. En France, cela nous inspire des comédies sur le confinement, comme Dany Boon qui prépare son nouveau film chez Netflix, ou encore récemment le désastre Connectés, disponible sur Amazon Prime Video, dont on ne vous recommande pas le visionnage, dans notre critique.

Et aux États-Unis, cela inspire le producteur Michael Bay, connu pour ses films d’action où tout explose à l’écran, comme Transformers, Armageddon, ou encore plus récemment 6 Underground, chez la plateforme au N rouge. Avant que le réalisateur aille tourner son prochain film dans une ambulance avec Jake Gyllenhaal, il a produit récemment un petit thriller pandémique surfant sur la Covid-19, intitulé Songbird.

 

photoLos Angeles, post-reconfinement... 

 

Réalisé par Adam Mason (Into the Dark) ce film tourné dans un Los Angeles désert, pendant le confinement et en seulement 17 jours, se déroule dans un futur proche, où la Covid-19 a muté en Covid-23, ayant décimé plus de 50% de la population infectée (non, ce n’est pas du tout angoissant). On y suivra une histoire d’amour entre un jeune coursier immunisé (K.J. Apa, vu dans Riverdale) et une jeune femme (Sofia Carson, vu dans Descendants), coincée dans son appartement, avec un Peter Stormare psychopathe derrière la porte.

Après avoir dévoilé une bande-annonce anxiogène à souhait, ce "Roméo et Juliette avec une porte et un virus" (c’est les mots du réalisateur), continue à nous mettre la pression, avec une date de sortie qui vient d’être annoncée. Et bonne nouvelle (ou mauvaise, à vous d’en juger), Songbird arrivera beaucoup plus tôt que ce qu'on avait imaginé.

 

 

En effet, selon Deadline, le thriller pandémique de STX sortira en VOD premium aux États-Unis dès le 11 décembre 2020, au prix de 19,99 dollars pour une location de 48h. Adam Fogelson, président de la société de production, s’est exprimé sur l’annonce de cette sortie du film en VOD Premium :

« La pandémie a affecté tous les aspects de notre activité, de la production à la sortie, mais Songbird démontre qu’un studio agile comme STX peut trouver des moyens efficaces et rentables de faire fonctionner ses films, comme nous l’avons fait de manière similaire avec Greenland et My Spy, durant ces temps difficiles. Le show doit continuer. Songbird est un film passionnant qui parlera au public en ce moment, car il les maintient accrochés à leurs sièges. »

 

photo, K.J. ApaK.J. Apa  

 

Pas sûr que les spectateurs aient besoin d'une grosse dose de tension en ce moment, en période de pandémie, avec un thriller ultra anxiogène qui va les accrocher à leurs sièges, ou plutôt à leurs canapés, en l’occurrence. Seuls le succès ou l'échec du film sur le marché de la VOD en décembre permettront d'en avoir le coeur net.

Pour rappel, comme l’indique son président dans ses propos, STX avait déjà eu recours à ce procédé pour rentabiliser d’autres productions récentes, notamment le film catastrophe avec Gerard Butler, Greenland, revendu à HBO Max suite à l’échec de Tenet au box-office, ou encore My Spy, la comédie avec Dave Bautista, sorti directement sur la plateforme Amazon Prime, chez nous.

On ignore comment sortira Songbird en France, le film n’ayant ni date de sortie ni même de distributeur. En attendant, histoire de rester dans une bonne ambiance anxiogène, on vous propose de jeter un œil à notre dossier sur les meilleurs films catastrophe, disponible par ici.

Tout savoir sur Songbird

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
17/11/2020 à 17:58

@Dark winter to come et Great reset 2021

1) Qu'un évènement amène un studio ou un producteur à ressortir, dépoussiérer et un peu réécrire un vieux script, c'est un procédé ultra-classique qui arrive... tout le temps.

2) ces délais sont d'actualité dans une économie classique. Rien n'indique que le film a été particulièrement fignolé. Pour mémoire, La Guerre des Mondes a été fabriqué en 7 mois, avec des exigences techniques et artistiques de haute volée. Donc à nouveau, rien de bien exceptionnel là-dedans.

3) En effet s'il y a confinement, c'est pas facile. Rappelons donc que les USA ne sont pas confinés et qu'Hollywood a en ce moment quantité de longs-métrages et série en tournage.

Dark winter to come et Great reset 2021
17/11/2020 à 17:53

et vous allez me dire qu'ils ont tourne çà en 17 jours en plein confinement?!
1) tu peux pas tourner un film , serie ou autres si il il ya confinement, donc y a pas de confinement vu qu'il sont tourné sauf privilege,
2)pour preparerle film le tourner , le fignoler etc..un film c'est au moins 15 ou 24 mois d'ecrtiture quand tout va bien+logistiques reunion techniques, previsualisation etc..+finition etc..
3) l'Equipe du film a des dons de voyances, ils vous montre le scenario à venir, ce n'est pas de la S/F c'est un Agenda qu'ils vous montre..
4)ce film a donc ete conçu avant l'epidemie de covid et anticipe ce qui va se passer, impossible que les types sortent çà de Zero, çà serait des genies

votre commentaire