Your Name : le remake américain produit par J.J. Abrams a trouvé son réalisateur

Déborah Lechner | 21 septembre 2020
Déborah Lechner | 21 septembre 2020

Le film de Makoto Shinkai très apprécié des fans d'animation japonaise va s'occidentaliser sous le drapeau de la Paramount et ça n'a rien de rassurant du tout.

Quand on parle d'américanisation d'oeuvres japonaises cultes, les traumatismes ressurgissent facilement, surtout du côté de Netflix, responsable de certaines adaptations foirées de Death Note, Ghost in the Shell ou encore Saint Seiya : Les Chevaliers du Zodiaque. Sans aucune limite, la plateforme de streaming s'apprête même à faire des versions en live action des séries One Piece et Cowboy Bebop, tandis qu'Amazon Prime Video va également creuser le filon avec l'animé The Promised Neverland

L'annonce d'un remake américain en live action du film à succès Your Name a donc de quoi exaspérer et inquiéter un peu plus les fans maintenant habitués au pire. En 2016, Makoto Shinkai s'est imposé dans le paysage de l'animation japonaise et a réaffirmé sa place l'année dernière avec Les Enfants du temps (critique ici). Malgré quelques maladresses, le cinéaste avait livré une histoire d'amour fantastique et poétique très ancrée dans la culture nipponne, qui devrait donc avoir du mal à migrer vers les États-Unis sans perdre toute sa finesse et délicatesse, grandement aidée par le recours à l'animation. 

 

PhotoTransformisme 

 

Mais le projet porté par la Paramount, la Toho et la société Bad Robot de J.J. Abrams est en cours et on ne peut rien y faire, alors autant essayer de garder un poil d'optimisme. Les premières ébauches du scénario qui reprendra le principe de l'échange de corps entre deux adolescents ont été écrites par Eric Heisserer (Premier contactBird BoxBloodshot) et Emily V. Gordon (Little AmericaThe Big Sick), tandis que Deadline a annoncé Lee Isaac Chung à la réalisation, remplaçant ainsi Marc Webb (The Amazing Spider-Man500 jours ensemble).

Le cinéaste américano-coréen est notamment connu pour avoir réalisé le drame rwandais Munyurangabo qui a fait sa première au Festival de Cannes, mais aussi le film Minari, qui a eu des critiques positives lors de ses présentations au festival de Sundance et Deauville (il a reçu le Grand Prix du Jury durant le premier). On attend maintenant les premières annonces de casting pour Mitsuha et Taki, qui devraient d'ailleurs être renommés. D'ici là, notre critique de Your Name est juste ici

 

Affiche française

commentaires

Buckaroo Banzai
22/09/2020 à 18:09

Pour Eddie Felson :

J'aime beaucoup cette image de photocopieuse sans âme, c'est tellement ça.

Darkitude
22/09/2020 à 16:56

Affligeant ! Je boycotterai évidement cette future m..de remake us d'un chef d'oeuvre Japonais...

Angelica
22/09/2020 à 12:38

cette une triste absolue les américains veut détruire tout.

Ioni
22/09/2020 à 10:59

Ils vont occidentaliser des éléments propres au Shintoïsme traditionnel, bonjour le massacre. En plus certains sont des éléments primordiaux de scénario (le kuchikamizake et le kumihimo). Je sens qu'il vont nous sortir l'excuse du mythe amérindien

Birdy
22/09/2020 à 09:09

Une claque ce film. J'imagine qu'on peut pas intenter une class-action pour tentative de viol ?

Primorie
22/09/2020 à 05:27

:(

Primorie
22/09/2020 à 05:26

J'ai juste envie de dire au américain d'aller se faire voir et d'arrêter de toucher aux chef d'oeuvres japonais ????

Michelle_du_63
21/09/2020 à 20:57

Alor moé g bokou émai le film mé g la flem de lir votr artıkl dsl sinon c le best film ve r savoar mdr.. ????

Eddie Felson
21/09/2020 à 20:49

Mais quelle connerie!!!
Affligeant, incapable d’apprécier autre chose que du reformaté made in US qui forcément sera bien inférieur.
Hollywood, de plus en plus, une photocopieuse sans âme ni originalité!

Numberz
21/09/2020 à 18:30

@coco

Ahah tais toi ils en sont capables.

Je propose à Abrams de prendre Kelly Marie Tran dans le rôle tiens...

Plus

votre commentaire