Films

Présidents : Jean Dujardin interprétera un simili Nicolas Sarkozy au cinéma

Par Mathias Penguilly
10 septembre 2020
MAJ : 12 septembre 2020
9 commentaires
Photo Jean Dujardin

En attendant le retour d’OSS 117, le plus français des acteurs hollywoodiens jouera bientôt dans une comédie politique dans laquelle il campera… Sarkozy !

Tandis que l’ancien Président de la République truste les plateaux de télévision pour faire la promotion de son dernier livre, un nouveau projet vient d’être annoncé autour de son nom, et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça fait sourire. Il y a quelques jours en effet, l’acteur Jean Dujardin (oscarisé en 2012 pour The Artist) avait partagé la page de garde du scénario de son prochain tournage : une étonnante comédie baptisée Présidents.

On en sait désormais un peu plus : l’acteur va interpréter l’ancien ténor de la droite française dans un nouveau film d’Anne Fontaine.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Prochain tournage #presidents de #annefontaine avec #grégorygadebois @doriatillier @pascalearbillot @jeanmichellahmi

Une publication partagée par Jean Dujardin (@jeandujardin) le

 

Dans une interview avec le quotidien tourangeau, La Nouvelle République, la cinéaste luxembourgeoise a détaillé son prochain projet :

« Je commence le tournage en octobre. Ça parle de la comédie du pouvoir et de la difficulté de ne plus être aux commandes. C’est la rencontre de deux adversaires politiques qui vont vivre une sorte d’aventure. Je crois que c’est très drôle. Ça m’a été inspiré par ce moment si particulier du confinement. »

Après Marvin ou la belle éducationLes Innocentes et Police (diffusé en ce moment au cinéma, où il a réalisé un démarrage en demi-teinte), la cinéaste retrouve donc un registre comique. Jean Dujardin qui jouera un personnage inspiré de Nicolas Sarkozy donnera la réplique à Grégory Gadebois en François Hollande. Il l’avait déjà croisé sur le tournage de J’accuse.

 

Photo Jean DujardinEn attendant le comeback d’Hubert Bonisseur de La Bath

 

Pascale Arbillot et Doria Tillier sont également créditées au casting ; on les retrouvera peut-être dans un pastiche de Julie Gayet, Valérie Trierweiler ou Carla Bruni. Le tournage de ce nouveau long-métrage devrait démarrer à Paris dès le 5 octobre prochain, pour une diffusion prévue fin 2021.

Après avoir fait un minuscule caméo dans Effacer l’historiquela comédie géniale de Kervern et Delépine, on retrouvera Jean Dujardin dans la peau du plus délirant des agents secrets français dans OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, en salles à partir du 3 février 2021.

 

photo, Yolande Moreau, Jean DujardinUne vraie dégaine de Président

Rédacteurs :
Tout savoir sur Présidents
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 9 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
RobinDesBois

@jojo je pense pareil je le vois beaucoup plus en Chirac. C’est Louis de Funès qui aurait du incarner Sarkozy ^^

beyond

Sarkozy qui vient de commettre une parallèle plus que douteux entre singes et noirs dans l’émission de Yann Barthès (d’une complaisance tout aussi douteuse d’ailleurs). Tout ça pour dire que chez certains, la sagesse ne vient pas avec le nombre des années, c’est plutôt la bêtise crasse.

popitna

@Fat Woman Burger Sized
Progressiste, écolo, et tout ce que tu cites ne sont des insultes que dans le cerveau pourri des fachos. Donc le camp du bien, qui lui sait écrire correctement, te laisse deviner dans quel trou tu peux te carrer ton vomi. J’ai quelques graviers en surplus qui me restent des précédents guignols dans ton genre. La bise.

Numberz

Il n’avait pas dit qu’il se barrait JeanJean ? Bon moi je l’adore, mais il devait avoir dit cela à chaud lors des assauts contre Polanski pour J’accuse…

beyond

Ca va être difficile de supplanter l’interprétation de Denis Podalydès dans La conquête. D’ailleurs tout le casting était excellent dont Bernard Le Coq qui y campait un Chirac incroyable et Labarthe en De Villepin était parfait.