Présidents : une bande-annonce absurde pour la comédie politique avec Jean Dujardin

Maeva Antoni | 27 mai 2021
Maeva Antoni | 27 mai 2021

La réalisatrice Anne Fontaine tord les codes du biopic avec Présidents qui met en scène Nicolas Sarkozy et François Hollande en conspirateurs.

Quand le cinéma décide de mettre en scène un chef d’État, c’est la plupart du temps sous forme de biopic bien sérieux à grand renfort de factuel et de dates clés. Il faut dire qu’on ne se bidonne pas particulièrement devant JFK, La Dame de fer ou Lincoln (sauf s'il chasse des vampires). Les cinéastes ont du mal à coller fiction et personnalité politique, peut-être par peur du manque de respect ? Mais l’exception à la française va de nouveau changer la donne, car en France on n’a peur de rien.  

Avec le nouveau film d'Anne Fontaine sobrement intitulée Présidents, la cinéaste met en scène Nicolas Sarkozy et François Hollande sous les traits de Jean Dujardin et Grégory Gadebois. Rien de ceci n’est inspiré de faits réels pour ce très étrange buddy movie qui s’est dévoilé dans une bande-annonce qui tient de l'absurde.  

 

 

Et si, sans qu’on le sache, Nicolas Sarkozy et François Hollande fomentaient un mauvais coup pour déloger Emmanuel Macron de l’Élysée ? Cela n'a absolument aucun sens, mais c’est pourtant l’histoire du dernier film d'Anne Fontaine. Un tandem aux antipodes accompagné de leurs épouses tout aussi différentes pour lequel on n'est pas sur de vouloir voter. Entre deux séances photo, on découvre les anciens chefs d'État sous un angle vraiment très loin de la version BFMTV. 

"Toute ressemblance avec des personnes existantes… n’est purement pas fortuite” annonce d’emblée la bande-annonce. Et il faut dire que le duo d’acteur donne tout pour retranscrire les deux anciens présidents, parfois jusqu'à la caricature assez embarrassante. Peut-être même un peu trop, en particulier de la part de Jean Dujardin qui tente de moduler sa voix, mais qui ressemble autant à Nicolas Sarkozy que John Cena ressemble à son "frère" Vin Diesel dans Fast & Furious 9.  

 

photo, Grégory Gadebois, Jean DujardinEn marche vers la République !

 

La bande-annonce offre un ton lunaire loin des codes du biopic classique. Le Nicolas Sarkozy de Dujardin se retrouve perdu dans la campagne corrézienne natale de François Hollande et il fait tache dans le décor. Ce petit coup d’œil derrière le rideau médiatique laisse avec une certaine impression de malaise, même si les acteurs semblent pourtant très engagés. On en vient à espérer de tout coeur qu'ils ne gagnent pas la campagne.   

À leurs côtés, on retrouve Doria Tillier et Pascale Arbillot en Carla Bruni et Julie Gayet. Le reste du casting est également composé de Jean-Charles Clichet, Pierre Lottin, Jean-Michel LahmiRoxane Bret et Denis Podalydès. Le film devrait sortir en salles le 30 juin 2021. Pour patienter, vous pouvez toujours en découvrir davantage sur le projet de Jean Dujardin, le film Novembreautour des attentas parisiens de 2015.

Tout savoir sur Présidents

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
jaroh
28/05/2021 à 20:45

Si ils avaient réussi à caster Julie Gayet en Julie Gayet je claquais direct les 10 balles !

Noodles
28/05/2021 à 16:13

Quitte à mettre Dujardin en Président, autant qu'il joue Macron, cela aurait été plus crédible

Kyle Reese
28/05/2021 à 14:45

Ok c’est loufoque. Dujardin est pas si mal. Pas le genre de film que j’irais voir mais si je tombe dessus lors d’un passage tv ... why not. Le problème c’est qu’ils semblent trop gentil et inoffensif alors que pour en être arrivé là ils ont dû faire montre de malice, de trahison, de magouilles en tout genre (l’affaire bygmanlion en procès actuellement) et ont sorti les crocs pour accéder au pouvoir. Le pouvoir ne se donne pas, il se prend (Power is taken, très bon morceau de Moby dans son dernier album)

Ethan
28/05/2021 à 00:22

Le problème c'est l'association de ces 2 personnages. Pas mal de gens ne s'y reconnaissent pas. Cette supposée rivalité entre Sarko et Hollande a été inventé par les médias.

Cela est si vrai qu'avant on parlait de la rivalité entre Ségo et Sarko

RobinDesBois
27/05/2021 à 23:43

C'est beaucoup moins pire que ce à quoi je m'attendais. Sinon je trouve pas que Dujardin essaie de trop imiter Sarko à part légèrement dans les intonations et ça passe plutôt bien.


27/05/2021 à 22:22

Autant le premier teaser, m’oyait, autant ici, le parti pris du gros décalage finit par m’intéresser.


27/05/2021 à 21:23

Mais qu'est que c'est que ce Truc !

LeConcombreMoisi
27/05/2021 à 20:28

Étonnamment ce film donne envie

alulu
27/05/2021 à 20:22

Un requin et une baleine dans le même film, Kad Merad est foutu.

Denthegun
27/05/2021 à 19:38

Comparer JFK, Hollande et Sarkozy...un peu lourd, quand même.

Plus
votre commentaire