Novembre : Jean Dujardin au cœur d'un thriller anti-terroriste sur les attentats du 13 novembre

Salim Belghache | 28 avril 2021 - MAJ : 28/04/2021 16:06
Salim Belghache | 28 avril 2021 - MAJ : 28/04/2021 16:06

Jean Dujardin, acteur aux multiples facettes, va enfiler le costume de policier, dans le film Novembre, consacré aux attentats du 13 novembre 2015.

L’actualité du comédien Jean Dujardin est plutôt remplie, malgré l’instabilité des tournages et des sorties cinéma à cause de la pandémie. L’acteur oscarisé pour The Artist va sans doute nous étonner dans des productions diverses. Que ce soit dans la satire politique dans Présidents d’Anne Fontaine, où il incarnera un Nicolas Sarkozy excité de revenir à l’Élysée, ou bien OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire, troisième opus de la saga OSS, réalisé par Nicolas Bedos, le monsieur a de l'énergie à revendre.

Si ces projets tournent davantage vers la comédie, le talentueux Jean Dujardin pourrait nous offrir le masque dramatique dans Novembre, un long-métrage consacré aux attentats du 13 novembre 2015

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Jean Dujardin (@jeandujardin)

 

Cette production dévoilée par le site Satellifax sera en effet l’occasion pour Jean Dujardin, d’être dirigé de nouveau par Cédric Jimenez, sept ans après La French. Une joie pour le comédien qui n’a pas manqué de la montrer, en balançant sur son compte Instagram une photo de lui et de Jimenez (ci-dessus).

D’après Satellifax, notre espion préféré devrait incarner un policier durant les attaques du Bataclan et au stade de France. Il sera également soutenu par des acteurs de premier plan. Pour l’instant, le casting s’expose petit à petit, avec notamment la présence d’Anaïs DemoustierSandrine KiberlainJérémie RenierLyna Khoudri (Papicha), Sami Outalbali (Sex Education), Stéphane Bak (Seuls), Annabelle Lengronne (Filles de joie) ou encore Sofian Khammes (Chouf, Le Monde est à toi).

 

Photo Jean DujardinUn beau projet en perspective

 

Du côté du scénario, un scénariste confirmé s’est chargé du traitement délicat de ce drame. Il s’agit d’Olivier Demangel derrière l’écriture de la série Baron Noir, co-scénariste de Atlantique de Mati Diop et qui avait collaboré avec Albert Dupontel au scénario de 9 mois ferme (ce qui avait valu un César du meilleur scénario original d'ailleurs à Dupontel).

En tout cas, la mémoire de cet événement tragique commence à intéresser le cinéma. Si le long-métrage de Mikhael HersAmandaévoquait déjà une victime des attentats, la série réalisée par Eric Toledano et Olivier Nakache, En thérapie, est particulièrement revenue sur le traumatisme post-13 novembre en mettant en scène la reconstruction psychique des patients du docteur Philippe Dayan (Frédéric Pierrot).

En plus de cela, un autre projet sur les attentats est en route. En effet, Un año, una noche est un film adapté du témoignage d’un survivant espagnol de l’attaque du Bataclan. Le tournage s’est terminé et compte deux excellents comédiens français pour les rôles principaux : Nahuel Pérez Biscayart (120 battements par minute) et Noémie Merlant (Portrait de la jeune fille en feu).

 

photo, Jean DujardinJe serai toujours là

 

Quant à Novembre, le long-métrage sera, selon Studio Canal, "une plongée au cœur de l’antiterrorisme pendant les cinq jours de traque qui ont suivi les attentats du 13 novembre". Le tournage de ce dernier devrait débuter le 12 mai en région parisienne, en Grèce et en Belgique, pour une durée de 12 semaines.

D’ici sa sortie dans les salles, Cédric Jimenez nous réserve une plongée dans la corruption de la police marseillaise, avec BAC Nord. Au départ envisagé pour une sortie en décembre 2020, la pandémie Covid- 19 a eu raison de ce film d’action avec Gilles LelloucheFrançois Civil et Adèle Exarchopoulos et va devoir attendre patiemment la réouverture des cinémas à partir du 17 mai (enfin on l'espère).

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Moi
29/04/2021 à 10:16

Toujours content de retrouver Dujardin dans un rôle sérieux et/ou sombre (perso j'aime beaucoup contre-enquête. Je sais que le film est loin de faire l'unanimité mais bon... et la French est très bon).

Le sujet est délicat, on verra bien. Mais j'irai voir le film ça c'est certain.

Kyle Reese
28/04/2021 à 21:38

Je viens juste de regarder la BA de Bac Nord que j'avais loupé. Waouh ça envoie juste du lourd. Jimenez semble bien savoir manier la caméra et diriger ses acteurs. Et Gilles Lelouch prend une sacré épaisseur. Hâte de voir ce film, et confiant sur ce nouveau projet ... à priori.

Kyle Reese
28/04/2021 à 21:31

Hâte de voir le résultat. Il était temps d'y aller, pas pour faire du sensationnalisme ou du voyeurisme bien sur. Le scénariste est plutôt bon (je n'ai vu de lui que Baron Noir) et le point de vue du coté des policiers est surement l'angle le moins risqué et le plus idéalement efficace pour rendre compte de l'ampleur global des événements horribles qui se sont produit ces jours là. D'autres films viendront surement, du point de vue de témoins/victimes et là ça sera encore une autre paire de manche. Un véritable film de guerre et d'horreur qui si fait avec talent pourrait être un véritable cauchemar cinématographique. (mais là pour ne pas se vautrer il en faudra du talent ou une proposition de cinéma "autre")
L'équipe doit avoir une sacré pression, le projet attendu au tournant à ne pas rater. Il est nécessaire que le cinéma français embrasse de nouveau les faits marquants de son histoire récente. Je trouve que c'est quelque chose d'utilité public, ça rassemble, c'est peu aussi être cathartique. Si c'est fait sérieusement et à la manière d'un Paul Greengrass par exemple ce serait bien.

KibuK
28/04/2021 à 19:21

La French était un très bon film.

cage
28/04/2021 à 18:30

Y aura Nicolas cage ?

Sanchez
28/04/2021 à 17:51

@fuck
Concentre toi , branche tes deux neurones et lit tous les mots de la phrase

fuck
28/04/2021 à 17:45

Effectivement c'est "cool" les tragédies récentes.

Sàchez
28/04/2021 à 16:28

Cool . Le cinéma français pour une fois s’intéresse à nos tragédies récentes

Gentleman
28/04/2021 à 16:20

Ça sent encore la purge qui voudrait se la jouer Hollywoodienne avec de la tension, une histoire vraie, des stars de partout et une mise en image "choc".
On en rigole d'avance, je pense que les victimes méritaient mieux.

votre commentaire