Mulan : nouvel appel au boycott face à Disney qui remercie la Chine

Mathias Penguilly | 8 septembre 2020 - MAJ : 08/09/2020 18:18
Mathias Penguilly | 8 septembre 2020 - MAJ : 08/09/2020 18:18

Quand la politique se mêle des affaires de Disney, ça ne sent pas très bon pour le mastodonte du divertissement américain. Plusieurs fautes lui sont reprochées...

Ce matin, tout semblait aller pour le mieux pour la maison de Mickey : Mulan, malgré un format de diffusion décrié, a enregistré des premiers scores très encourageants sur Disney+. Ce dont le géant américain n'avait pas besoin cependant, c'était d'une (nouvelle) salve de polémiques qui affaibliraient la réputation de son dernier blockbuster... Et les choses se gâtent de plus en plus.

L'été dernier, l'actrice Liu Yifei, qui interprète le personnage éponyme, avait provoqué un terrible bad buzz en affirmant qu'elle soutenait les forces de l'ordre dans les affrontements qui opposent la population hongkongaise et le gouvernement chinois. Si cette polémique ne semble pas décroître, les appels au boycott à l'encontre de Disney se multiplient, et c'est une toute autre problématique qui est mise en avant.

 

photo, Yifei LiuEt j'ai... Oupsie...

 

Le film de Niki Caro a effectivement été tourné en partie dans la région autonome du Xinjiang, dans l'Est du pays. Cette région est connue pour abriter le peuple ouïghour, une minorité chinoise musulmane oppressée par le gouvernement de Pékin, qui la considère comme une menace à l'ordre établi. Peu d'informations ont filtré quant au traitement exact des populations ouïghoures, mais une partie de la diaspora a notamment parlé de véritables camps de concentration, cachés au monde par Pékin grâce au travail du Ministère de la propagande chinois.

Les remerciements de l'équipe du film à l'égard de plusieurs institutions dont on présume l'implication dans les mauvais traitements du peuple ouïghour passent mal et les appels au boycott émergent à nouveau. Ils sont activement relayés par les figures de proue du mouvement contestataires hongkongais qui n'ont pas oublié les positions politiques de Liu Yifei.

 

 

Nathan Law, un militant hongkongais exilé à Londres depuis le début de l'été a notamment encouragé le boycott du nouveau remake Disney en prises de vue réelles, en postant un message acerbe sur son compte Twitter :

"Pourquoi devrions-nous boycotter Mulan ? Ça concerne l'hypocrisie. Dans les films hollywoodiens, les gens prétendent défendre la justice sociale. En fait, ils se prosternent devant la Chine autoritaire avec disgrâce. Ils se vautrent dans la honte en soutenant des valeurs en lesquelles ils ne croient pas. Les films, devraient être plus que de l'argent."

De la même manière, un éditorialiste du Washington Post a publié hier une tribune acerbe dans laquelle il dénonce "Le désir de Disney de plaire à Pékin, qui revient à ignorer un génocide".

 

photoLes opposants de Pékin s'attaquant au film de Niki Caro

 

Parmi les griefs reprochés à Mulan, le quotidien français La Croix relève par exemple les remerciements adressés aux autorités de la ville de Turpan qui s'occuperaient de la gestion de plusieurs des camps de détention décrits par la diaspora ouïghoure. Ces revendications commencent à trouver un écho dans plusieurs pays asiatiques, notamment à Taïwan et en Inde, deux États en guerre contre les autorités de Pékin.

Pour l'instant, ni Disney, ni Niki Caro n'ont commenté sur cette polémique. Le film sera diffusé dans les salles obscures chinoises - le pays n'a pas encore accès à la plateforme Disney+ - à partir du 11 septembre 2020. Les résultats du film vont donc être scrutés avec beaucoup d'attention et cette nouvelle polémique pourrait limiter les chances de succès du blockbuster.

À noter par ailleurs que le gouvernement chinois autorise la diffusion très limitée (et très étroitement contrôlée) de productions étrangères. Mulan en fait partie pour l'instant, mais Disney risque de devoir entreprendre un jeu d'équilibriste particulièrement délicat dans les prochains jours.

 

Affiche française

commentaires

RobinDesBois
10/09/2020 à 03:53

Bah c'est pas nouveau. On rappelle qu'ils avaient largement réduit la photo de John Boyega sur l'affiche Chinoise de l'épisode 7 ou 8. Et à côté ils donnent des leçons de morale et jouent les progressistes :)

Cela dit on enfonce des portes ouvertes et Disney n'est pas la seule firme Hollywoodienne qui se comporte de cette manière avec des geste accordés à leur paroles uniquement quand ça les arrange. C'est plus ou moins toutes l'industrie du divertissement et même un bon paquet de médias qui ont cette attitude hypocrite.

Rorov94
09/09/2020 à 21:36

Texte ironique évidemment.

Rorov94
09/09/2020 à 21:35

Ouais,ont donne des leçons mais nos godasses sont fabriquées par des gamins de 8 ans!
Et.puis ils serrent les pieds des femmes pour pas qu'ils grandissent!
Et en fait,leur chef c'est un mec maigre et chauve avec une barbichette qui s'appelle FU MANCHU!
Ils jettent les bébés dans les égouts et crachent partout,tout le temps...le péril jaune quoi!
Notre pays,notre société n'a que ce qu'elle mérite!

Miglou
09/09/2020 à 20:21

La Chine n’est pas une démocratie c’est un pays avec un parti unique (communiste) et est actuellement confrontée à de fortes secousses depuis la pandémie et le fait que la croissance ne va plus de soi remettant en cause l’assise du parti
C’est également un pays qui éprouve par la seconde guerre mondiale sans parler de la colonisation antérieure s’est reconduit la base d’un nationalisme en pleine expansion et potentiellement dangereux
Tout ceci est connu de l’Occident depuis belle lurette (cf. tam)
Compte tenu de l’importance du marché chinois pour nos économies (tech, voitures, cosmétiques, laboratoires...) c’est en toute connotée cause que nous y avons investi malgré TAM malgré Hong Kong
La logique de Disney ne diffère en rien de celle d’Apple d’Audi del’Oreal etc
Cette polémique autour de Mulan est au mieux anecdotique face aux enjeux et au pire de l’hypocrisie

bob75110
09/09/2020 à 19:35

je pense que l'on doit pas melanger le cinema et la politique sinon on fera plus aucun film exemple les animaux fantastique 3 ce passe au bresil faut il boycoter le film parce que leur president laisse mourrir les indien de la foret amazonienne

Chronokiller
09/09/2020 à 18:49

@kane78

Tu ne devrais pas parler d'un sujet que tu ne connais pas. La Chine est un pays qui a fait un très beau travail d'intimidation du peuple avec un très gros lavage de cerveau.

Tu te rappelles de cet étudiant place Tian An Man dans les années 90? La Chine non. Total contrôle de ce qui se passe sur Internet. Effacement de cet acte des archives et des livres d'histoire. Rajoute à ça un gouvernement autoritaire depuis près de 100 avec l'arrivée au pouvoir de Mao qui a sur les mains plus de 60 millions de mort (Revolution Culturelle). Critiquer le gouvernement chinois en Chine, même au sein du domicile, est très risqué tant le contrôle est fort. Tu peux être tué pour avoir critiquer le gouvernement. Et Xi Jiping est aussi autoritaire que Mao.

Tu vis dans la facilité d'expression, une liberté forte qui, même au temps de la royauté, était incomparable à ce contrôle de la population chinoise. Il y a un lavage de cerveau en Chine dès l'école donc rare sont ceux qui sont en capacité de se soulever contre le gouvernement. Et s'ils prennent la parole ils sont emprisonnés à vie, dans le meilleur des cas.

Les Ouïghours sont le peuple de l'OUEST de la Chine, une partie majoritairement musulmane. Une religion majoritaire dans cette partie du pays. Que pense Pékin de SON peuple là bas ? Tous des terroristes. Les femmes sont stérilisées, les familles séparées, les enfants en camp de réadaptation pour se conformer aux religions tolérées par Pekin. Le patrimoine culturel Ouïghour est détruit. La rébellion est impossible là bas.

Donc ton commentaire condescendant, donneur de leçon, tu te le gardes. Quant tu ne maîtrises pas un sujet et vis dans une société totalement libre, tu ne peux pas donner de leçon. Maîtrise ton sujet et ta grammaire avant de balancer de telles conneries.

Matrix R
09/09/2020 à 18:48

Où est le problème???
Le cinéma et la politique sont indissociables.

kane78
09/09/2020 à 17:12

disney na pas a ce meler de la politique local des pays ou il tourne ces au peuple de ces pays de ce revolter qui a mourrir par centainte comme n'aux ancetre l'on fait pendant la revolution française. seulement pour avoir la democratie il faut vraiment le vouloir regarder le japon sa a etait un pays fermes pendant des siecles durant lesquelle il ne faisait que s'entretuer puis il se sont ouvert mes on fait le mauvais choix pendant la seconde guerre mondial mes aujourdhuit ces une democratie avec la technologie la plus avancer

Opale
09/09/2020 à 10:55

Un boycott total des produits Disney serait bon pour l'intellect de chacun...

Kyle Reese
09/09/2020 à 10:02

@kastorlesage

Je ne peux être que d’accord avec toi au final.
Néanmoins d’une certaine manière ces vigiles de la bien pensance ont aussi un rôle à jouer, même si l’impact reste insignifiant sur l’échiquier du monde. (Et que ça sert évidement aussi leur image)
Tu m’as l’air bien au fait du fonctionnement des rouages du monde.
J’aime bien tes interventions.

Pour Mulan si le message du film donne des ailes et de l’inspiration à des jeunes spectatrices et du plaisir au autres ce sera déjà ça.

Plus

votre commentaire