Avatar 2 : James Cameron se touche un peu sur la beauté du film et le compare au Parrain

Mathias Penguilly | 23 juillet 2020
Mathias Penguilly | 23 juillet 2020

On ne sait pas si c'est le grand air néo-zélandais ou la quarantaine qui lui est montée à la tête, mais le cinéaste a vraiment les chevilles qui gonflent.

C'est indéniable, Avatar et certainement un des films les plus impressionnants de ce début de 21e siècle. La fresque de science-fiction est parvenue à remettre la technologie 3D au goût du jour, et nous a transporté dans le monde complètement nouveau de Pandora, une exoplanète fictive peuplée de sveltes géants bleus, les Na'vi. 

Longtemps détenteur du record au box-office mondial (avec presque 2,8 milliards de dollars de recettes), il s'est récemment fait doubler par Avengers : Endgame, pour 7 misérables petits millions. La suite, déclinée en quatre épisodes, devrait donner plusieurs opportunités à James Cameron de retrouver la première place du box-office mondial. Et il le sait.

 

photoUne prouesse technologique qui fait baver son créateur lui-même.

 

Au cours d'une discussion avec le Toronto Sun, un quotidien canadien, le cinéaste a décrit les technologies qu'il a utilisé, sans vraiment s'embarrasser de modestie :

"Je travaille chaque jour avec des images de ce monde et il y a des jours où je regarde ces images et je me dis : 'c'est vraiment incroyable'. Et je ne me félicite pas avec ce commentaire..."

Il a ensuite précisé sa diatribe vantarde en mettant en valeur son équipe : "c'est un condensé de certains des meilleurs designers au monde et d'un très bon casting. Si on a le bon scénario et le bon design et la bonne distribution, c'est un processus très basique de tourner et d'assembler tout ce truc."

 

PhotoQuand tu vois James Cameron triper sur son propre film

 

L'intrigue de ce deuxième volet devrait se concentrer sur la famille fondée par Jake Sully et Neytiri, douze ans après les événements du premier épisode. On sait également que de nouveaux espaces de la planète Pandora seront explorés et qu'une grande partie du film se déroulera sous l'eau. Dans les colonnes du Toronto Sun, le réalisateur canadien a également insisté sur la différence entre l'atmosphère de cette suite et celle du premier film :

"En tant que père de cinq enfants, j'ai commencé à me demander à quoi ressemblerait Avatar si c'était un drame familial, si c'était...  Le Parrain. Évidemment, c'est un genre différent, mais l'idée m'intriguait. Donc, c'est ce que c'est, une saga générationnelle sur la famille. Et c'est très différent du premier film. C'est le même environnement et il y a le même respect pour l'idée de 'choc de la nouveauté', cette volonté de montrer des choses que vous n'aviez pas vues, ni même imaginées. Je pense que c'est absolument essentiel, mais l'histoire est vraiment différente."

 

photoLe Parrain

 

Pour l'instant, Avatar 2 est prévue pour le 15 décembre 2021. La production pourrait accuser un léger retard à cause de la situation sanitaire - même si le tournage de cette suite a été l'un des premiers à reprendre. C'est le premier d'une suite qui devrait compter quatre nouveaux films avec pour l'instant, un budget commun historique d'un milliard de dollars. Les suites devraient sortir tous les deux ans entre 2021 et 2027. On risque donc d'entendre le réalisateur s'autocongratuler encore longtemps.

 

photoDe quelle manière Cameron pourra-t-il faire revenir Sigourney Weaver ?

Tout savoir sur Avatar 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Opale
25/07/2020 à 14:24

Il n'y a rien de plus vain que d'opposer les réalisateurs les uns aux autres ou d'essayer de les comparer. On parle là de grands réalisateurs ou auteurs (Nolan, Spielberg ou Lucas et JC en fait partie), d'ailleurs ils s'apprécient et se respectent, ils ont chacun contribué à l'évolution du cinéma tel que nous le connaissons. Donc plutôt que de savoir qui a le plus de talent, de réussite au BO ou de vision apprécions d'avoir de tels réalisateurs encore en activité...

davmey
24/07/2020 à 21:50

@Cacouac
tu peux pouffer de rire. Lorsque l'un parlais de montage numérique dè 1978 l'autre conduisait des camions. Lorsque l'un parlais de projections numérique en 1985 tout le monde lui riait au nez. Mis à part quelques salles, tout le monde projette en numérique depuis une bonne décennie.

Cacouac
24/07/2020 à 18:19

"Davmey 24/07/2020 à 14:29
Cameron [...] n'a pas un esprit visionnaire comme Lucas."

J'ai pouffé.

Davmey
24/07/2020 à 14:29

Cameron n'a jamais rien révolutionné. Il a toujours utilisé des techniques inventées avant pour les améliorer, mais il n'a jamais rien inventé et n'a pas un esprit visionnaire comme Lucas. Montage numérique, tournage numérique, 3D, motion capture... Tout ça existait bien avant ses films. Pas d'abyss dans Willie, pas d'avatar sans gollum et sans Jar Jar.

Simon Riaux - Rédaction
24/07/2020 à 14:10

@Marc

Mais personne ici n'a affirmé le contraire.

Marc
24/07/2020 à 14:08

@Simon

Oui James Cameron a un égo enormissime !!! Ça agace forcément plus de 10 ans pour la suite du film le plus rentable du Cinéma et validé le dernier Terminator Dark Fate il a quoi sourir. Il y a plus de qualités que de défauts, il a juste révolutionné le Cinéma et c'est déjà énormissime :)


.

Simon Riaux - Rédaction
24/07/2020 à 13:41

@la rédaction

Mea culpa de quoi ?

Rappelons que ça fait quand même des années qu'on s'intéresse énormément à son travail, qu'on défend Avatar sur tous les fronts, qu'on suit l'actualité des suites, qu'on travaille sur son cinéma, et qu'on fait partie des (très) rares défenseurs d'Alita, qu'il a produit et orchestré.

Si Avatar 2 est réussi, non seulement on ne sera pas surpris, mais on sera ravi d'en partager notre opinion.

Est-ce qu'on va s'excuser de s'être un peu moqué d'une déclaration qui nous fait rire ?
Certainement pas, il n'y aurait qu'une raison de le faire.

Marc
24/07/2020 à 13:32

@la rédaction
SI James Cameron nous sort enfin Avatar 2 et nous met plein les yeux vous serez les premiers à faire votre Mea Culpa . Avatar 2 se déroulera en grande partie sous l'océan une partie de Pandora à découvrir. Et Cameron connaît parfaitement ce milieu il est allé sur le site le plus profond de la croûte terrestre dans la fosse des Mariannes dans le Pacifique. à un record de 10.898 m

Davmey
24/07/2020 à 12:44

Cameron à toujours été extrêmement prétentieux. Je dirais même suffisant. Et la presse française l'a toujours surestimé. La même presse qui encense Del Toro, Nolan et les Wachowski.

Opale
24/07/2020 à 12:20

@ken, donc James Cameron ne respecte pas les fruits? Etonnant... Presque aussi étonnant, en cette période, que de reprocher les dates de sorties retardées à un réalisateur!

Plus

votre commentaire