Films

Avatar 2 : les effets spéciaux aquatiques du film s’annoncent révolutionnaires

Par Mathias Penguilly
10 juillet 2020
MAJ : 14 juillet 2020
30 commentaires
James Cameron

Plus de dix ans après le premier film de la franchise, James Cameron et son équipe préparent un second volet encore plus magistral sur le plan technique.

Lors de sa sortie en 2009, Avatar a réussi la prouesse de remettre la technologie 3D au goût du jour et d’accélérer le passage au numérique des salles de cinéma du monde entier. Bijou d’effets spéciaux innovants, le film a permis de recréer complètement un monde nouveau, habité par un étrange peuple d’humanoïdes à la peau bleue : les Na’vi.

Un triomphe sans conteste (2,7 milliards de recettes pour un budget de 237 millions de dollars, hors marketing), le film a gardé le record du monde des plus gros succès au box-office international pendant une décennie, avant d’être dépassé l’année dernière par Avengers : Endgame. L’équipe du film aurait eu tort de s’arrêter là : quatre suites sont prévues avant 2030, soit autant de voyages merveilleux sur la luxuriante planète Pandora.

Alors que le tournage des prochains films vient de reprendre en Nouvelle-Zélande, on commence à en découvrir un peu plus sur certaines scènes grandioses à venir.

 

photoLe casse-tête des petites salles qui doivent s’adapter à la technologie pour Avatar

 

Lors d’un entretien avec Geoff Burdick, le vice-président du service technologique de Lightstorm Entertainment (la boite de production de James Cameron), le magazine spécialisé IBC 365 a ainsi pu en découvrir un peu plus sur les nouvelles technologies utilisées par le cinéaste et son équipe. Burdick a notamment remarqué que le tournage des suites avait nécessité une grande adaptation vis-à-vis du premier :

« La technologie a fait des bonds en avant depuis le dernier Avatar, à tous points de vue. Nous tournons avec une résolution plus importante que pour le premier film, avec une fréquence de trame plus élevée et toujours en 3D. Il y a trois ans, quand nous regardions les technologies de production, nous savions que ceux-ci étaient nos paramètres, mais la solution n’était pas évidente […]

Notre installation est indiscutablement révolutionnaire du point de vue de ce dont nous sommes capables de faire en haute définition et en stéréo… Tout ça pour rendre service à la vision du réalisateur. »

 

photoThe Tree of Life par James Cameron

 

Il poursuit ensuite son explication de plusieurs technologies qui ont largement évolué depuis 2009. Une anecdote a cependant retenu notre intention : elle concerne une série de scènes qui doivent se dérouler sous l’eau. Effectivement, le réalisateur entend visiter d’autres parties du monde dans Pandora dans les suites, et cela implique le passage par les cours d’eau de la planète verte. Ces scènes sont assez délicates à tourner selon Geoff Burdick qui s’est ainsi confié :

« Le problème avec l’eau, ce n’est pas tant la partie sous-marine que l’interface entre l’eau et l’air, qui forme un miroir mouvant. Celui-ci reflète tous les points et les capteurs, il crée tout un ensemble de faux marqueurs. C’est un peu comme un avion de combat qui jetterait des ballots de paille pour semer le radar d’un missile. On a dû trouver un moyen de contourner ce problème.

De base, à chaque fois que vous ajoutez de l’eau, les choses deviennent 10 fois plus compliquées. On a vraiment dû y mettre beaucoup d’imagination, de puissance, d’innovation et de nouvelle technologie et ça nous a pris quasiment un an et demi pour comprendre comment nous allions faire. »

 

PhotoZoe Saldana et Sam Worthington, prêts à plonger dans le grand bain

 

Finalement, l’équipe des effets spéciaux a recouvert le cours d’eau de petites boules en plastique blanc qui atténuent le reflet des capteurs, sans recouvrir intégralement le cours d’eau d’une nappe opaque et imperméable. Il a déjà précisé que les acteurs devaient parfois jouer jusqu’à sept minutes en apnée sous l’eau, il n’était donc pas question de les mettre dans une situation plus inconfortable qu’elle ne l’est déjà.

Après avoir été interrompu pendant le pic de l’épidémie de Covid-19, le tournage d’Avatar 2 est l’un des premiers à avoir repris en Nouvelle-Zélande. Avant de se mettre au travail, les membres de l’équipe ont été placés en quatorzaine pour raisons sanitaires.

Le film, attendu pour décembre 2021, sera cette fois-ci centré sur la famille qu’ont fondé Sam et Ney’tiri, des années après les événements du premier épisode. Sam Worthington et Zoe Saldana y reprennent leur rôle respectif, tandis que Cliff CurtisOona Chaplin et Kate Winslet ont rejoint la distribution principale. C’est d’ailleurs la première fois que l’actrice de Titanic campe un personnage via la motion capture.

 

PhotoOn se revoit dans un an et demi, hein ?

Rédacteurs :
Tout savoir sur Avatar 2 : La Voie de l'eau
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
30 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Neodraken

Je suis assez pessimiste, je ne vois pas ce que ça va apporter visuellement par rapport à un aquaman par exemple. En fait, je ne vois pas ce que ça va apporter de concret à l’expérience d’un spectateur.
En fait c’est que de l’eau 🙂

Keeedz

Franchement ça sent le flop, les jeunes connaissent pas du tout le premier film les autres l’ont oublier. Passé l’engouement lors de sa sortie et des communautés qui se sont créé autour du film notamment pour l’univers et la langue aujourd’hui il ne reste plus rien et puis qui regarde encore des film 3 d au cinéma ?

Quisquose

S’ils pouvaient déjà peaufiner le scénario, ce serait pas du luxe, parce que le premier…

Opale

J’ai plutôt confiance en J. Cameron (en tant que réalisateur, hein!) pour nous offrir un spectacle total. Wait and see, impossible de juger quoi que ce soit…

White Walker

Je me rends compte qu’au final rien à côté n’a été fait de cette licence qui a rapportée tant, pas de jeux, pas de merchandising, pas de maquettes, pas de cosplays, ..
Une licence qui ne repose que sur un film, avec un univers qui n’est pas devenu populaire, est ce que le 2 sera le valerian & laurelyne qui fera sombrer ce studio ? L’avenir nous le dira ^^