Thor, Eternals, Doctor Strange... la Phase 4 de Marvel sera celle de la diversité selon les acteurs

Mathias Penguilly | 6 juillet 2020 - MAJ : 06/07/2020 17:18
Mathias Penguilly | 6 juillet 2020 - MAJ : 06/07/2020 17:18

Black Lives Matter a bouleversé Hollywood et les acteurs du MCU sont optimistes quant aux possibilités qu'offre l'univers en termes de diversité et d'inclusion.

À la fin du mois de mai 2020, la vidéo de la mise à mort d'un citoyen noir américain - George Floyd - par un policier blanc, a provoqué une vague de manifestations antiracistes dans le monde entier. L'industrie hollywoodienne n'a pas été épargnée et plusieurs acteurs ont pris la parole pour encourager une métamorphose du secteur. Ils ont notamment demandé une plus grande diversité des représentations à l'écran et des actions concrètes pour combattre le racisme systémique.

Plus récemment, le MCU s'est retrouvé sous le feu des projecteurs lorsqu'Anthony Mackie, l'interprète du Faucon (depuis Captain America : Le soldat de l'hiver jusqu'à Avengers : Endgame) a critiqué le manque de diversité dans les films de l'univers, et notamment derrière la caméra. Effectivement, si les studios Marvel se targuent d'être inclusifs depuis le triomphe de Black Pantherl'acteur a critiqué le manque de diversité du MCU et noté un certain "cloisonnement des identités" (les films de super-héros noirs sont réalisés par des Afro-Américains, les films de super-héroïnes sont réalisés par des femmes...).

Plusieurs autres stars de l'univers ont ajouté leur pièce à la machine en soulignant les efforts du studio pour illustrer différentes représentations de ces super-héros.

 

photo anthony mackieAvec ses yeux de Faucon, Mackie peut descendre le MCU en deux-deux !

 

C'est notamment le cas de Tessa Thompson, l'interprète de Valkyrie depuis Thor : Ragnarok. Lors du Comic-Con 2019, Kevin Feige avait confirmé que Valkyrie était la première super-héroïne ouvertement lesbienne de l'univers. À l'occasion de sa participation au podcast Actors on Actor de Variety, l'actrice a donc commenté ces débats sur la diversité au sein du MCU et a déclaré à Ramy Youssef :

"Je pense que pendant la prochaine phase Marvel, nous allons beaucoup parler de ce à quoi doit ressembler la représentation dans ces espaces. La vérité, c'est que ces films voyagent dans le monde entier, de manière si énorme... Si on a l'opportunité de représenter des personnes de couleurs, de représenter des personnes handicapées, de représenter la communauté LGBTQIA, c'est assez important [de le faire] !

Je pense que c'est important pour tout le monde, et encore plus pour les plus jeunes, d'être capable d'aller voir un film et d'observer une projection d'eux-mêmes. Donc, je suis assez excitée à l'idée de pouvoir continuer à repousser les limites de tout ça et de pouvoir [paver la voie] avec Valkyrie. Parce qu'il y a tant de personnages queer super cool dans les comics, et ils devraient avoir une place à l'écran."

 

Photo Tessa ThompsonValkyrie, fière d'être la première représentante LGBTQ du MCU

 

De la même manière, l'acteur Chiwetel Ejiofor, qui joue Mordo dans Doctor Strange, a souligné qu'il était fondamental que l'industrie soit plus ouverte. En pleine promotion de The Old Guard, dans lequel il campe l'antagoniste, il a ainsi souligné le travail de la réalisatrice Gina Prince-Bythewood en faveur d'une représentation plus diverse, au micro de Digital Spy :

"C'était déjà dans le scénario, mais Gina a vraiment développé tous ces éléments d'inclusion et de représentation qui vont vraiment être, je pense, une partie fondamentale et importante de cette industrie à l'avenir. C'est [ce qu'un film] DOIT faire s'il veut survivre et interagir avec son public."

La réalisatrice, elle-même afro-américaine, s'est confiée à Digital Spy sur ces questions :

"Le monde doit voir nos histoires, et doit nous voir dans tous les genres. Il ne faut pas simplement considérer que seul un film de noir peut avoir des personnages noirs. Nous devrions être dans des westerns, nous devrions être dans des films de science-fiction, des histoires d'amour. Les cinéastes noirs devraient avoir l'opportunité de raconter toutes sortes d'histoire. Le fait qu'en 2020 on célèbre toujours le fait d'être pionniers c'est triste. C'est incroyablement triste."

 

Photo Chiwetel EjioforPour Mordo, l'inclusion à Hollywood est une question de survie

 

Cette déclaration fait notamment écho à celle que Kumail Nanjiani a faite au Hollywood Reporter il y a quelques jours. Alors que la conversation tournait autour de sa transformation physique en vue du tournage de Eternals (dans lequel il tiendra le premier rôle), l'acteur a parlé du manque d'opportunités dont les acteurs et actrices d'origine pakistanaise, comme lui, dans le monde des super-héros :

"C'était très important parce que c'était quelque chose que je voulais vraiment vraiment faire. À cela, il faut ajouter la pression qui découle du fait que je suis le premier [pakistanais à camper un super-héros]... J'ai vraiment approché ce rôle comme l'opposé des expériences que j'ai vécues et des opportunités que les hommes de couleur ont traditionnellement à Hollywood. J'ai l'impression que nous sommes ce groupe qui, en fonction du projet peut, soit jouer la minorité modèle et les petits geeks intellos, soit l'exact contraire, des terroristes.

Ce sont les deux côtés du spectre que nous occupons, et il y a peu de choses entre-deux. J'ai eu l'occasion de jouer un geek [ndlr, dans Silicon Valley], donc je voulais que mon personnage soit plus cool. J'ai joué des mecs fragiles donc je voulais qu'il soit fort. Des mecs comme moi ont dû jouer les terroristes donc je voulais que ce mec soit très joyeux. Vraiment, ce personnage a été défini par ce que je ne voulais pas qu'il soit."

 

photo, Kumail NanjianiKumail Nanjiani dans The Twilight Zone

 

La page d'Avengers : Endgame à peine tournée, une nouvelle génération d'acteurs plus divers s'élève, avec des super-héros qui représentent des minorités jusque-là à peine montrées au sein du MCU. Bien sûr, tout cela ne reste que la partie immergée de l'iceberg et ne permet pas d'invalider les propos d'Anthony Mackie sur le manque d'inclusion dans les équipes derrière la caméra. Les studios Marvel, à l'image du reste de l'industrie, semblent avoir pris conscience de l'importance de ces questions de diversité et ces nouveaux héros ont l'air optimistes vis-à-vis des opportunités que leur offre l'univers.

Prochainement, le Faucon va obtenir sa propre série Disney+, The Falcon and The Winter Soldier, après avoir hérité du célèbre bouclier du Cap. Initialement prévue pour août 2020, la production a été interrompue à cause de la pandémie de Covid-19. La série de six épisodes devrait donc être diffusée à une date ultérieure.

Le film Eternals, quant à lui, est attendu pour le 12 février 2021. Réalisé par la cinéaste chinoise Chloé Zhao, le film est pour l'instant promu sous l'étendard de la diversité : outre le choix de Kumail Nanjiani dans un rôle de super-héros bodybuildé, le film devrait également avoir son premier couple gay, interprété par les acteurs Haaz Sleiman (Jack Ryan) et Brian Tyree Henry (AtlantaJokerSi Beale Street pouvait parler).

 

photo, AtlantaPaper Boi dans le rôle d'un super-héros gay : exactement ce dont on a besoin en 2021 !

commentaires

Aj63xpo%
11/07/2020 à 16:05

Salut a toi tu va bien de

coco
08/07/2020 à 09:42

"La bonne blague (comme de dire que black panther est un triomphe), "

Du point de vue $$$$$ (et même critique je crois) , c'est un "succès" ...

Dtoste
08/07/2020 à 00:08

La bonne blague (comme de dire que black panther est un triomphe), donc en gros encore plus de politiquement correct, avec des origines de perso massacré pour satisfaire l'ego de chacun, ca en deviens riddicule, ils vont surtoutnfinir par dégouté les gens...

Davo
07/07/2020 à 14:01

Entre les lignes cela veut dire moins de blancs..

coco
07/07/2020 à 10:04

Et savoir leurs orientation sexuelle, tellement important pour l'intrigue, oh oui !

coco
07/07/2020 à 10:02

Avenger muli ethnie édition (j'ose pas dire color mais c'est comme ça que les américians "caractérisent" les gens) ! est ce qu'il y aura aussi des animaux ? On les oublient tout le temps les pauvres !

syroz
07/07/2020 à 02:18

Yurk. Des produits marketing avec une surcouche de guimauve inclusive.
C'etait déjà écoeurant le MCU, ça va devenir indigeste.

Numberz
06/07/2020 à 23:41

Quand je vais au cinéma voir mes super héros d'enfance, je m'en fous complètement de voir la diversité Black blanc jaune. Je vais voir mes super héros. Point.

Alain
06/07/2020 à 22:44

Y a un A maintenant à la fin de LGBTetc ? On s’approche de la totalité de l’Alphabet, doucement mais sûrement.

M1pats
06/07/2020 à 18:11

FTG le faux moi, le mcu est les meilleurs films de ces 30 dernières année tout genre confondu bouffon va

Plus

votre commentaire