Films

Les Gardiens de la Galaxie : Disney a obligé James Gunn à supprimer une blague

Par Mathias Penguilly
1 juillet 2020
MAJ : 2 juillet 2020
7 commentaires
Photo Dave Bautista

Disney a laissé le champ libre à James Gunn pour le premier volet des Gardiens de la Galaxie sauf… pour une (mauvaise) blague de Drax.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la relation entre Disney et James Gunn a été mouvementée ces derniers temps. Renvoyé par le géant aux grandes oreilles lorsqu’une série de tweets-pas-drôles a refait surface, le réalisateur a finalement réintégré la production des Gardiens de la galaxie Vol. 3, après avoir fait « amende honorable » et Disney, légèrement retourné sa veste. Le militantisme des fans et du reste de l’équipe n’y était peut-être pas non plus pour rien…

Il faut dire que lors de son passage au MCU, avec la réalisation de la saga Les Gardiens de la Galaxie, le cinéaste a apporté un petit vent de fraicheur sur un univers qui – disons-le – a parfois tendance à se prendre un peu au sérieux.

 

Photo Kurt Russell, Chris PrattDisney et James Gunn enterrant la hache de guerre

 

Devenu incontournable, il est devenu un réalisateur très prisé, y compris par la concurrence : débarqué par Marvel, il a rapidement accepté de réaliser le reboot The Suicide Squad pour la Warner. Le voilà donc crédité à l’affiche de deux films de super-héros dans deux franchises rivales.

L’idylle entre Disney et James Gunn est de nouveau au beau fixe, puisque le réalisateur a remarqué sur Twitter que le studio ne lui a quasiment jamais demandé de revoir sa copie. Quasiment, puisqu’une blague a été retirée du premier volet, alors qu’il n’était pas d’accord. Une fois n’est pas coutume, c’est sur Twitter que le cinéaste a raconté cette blague.

 

(in movie) Quill: I come from a planet of outlaws, Billy the Kid, Bonnie & Clyde, John Stamos.
Drax: Sounds like a place that I would like to visit.
Quill: Cool.
(cut) Drax: And kill many people there.

— James Gunn (@JamesGunn) June 29, 2020

 

La scène était un dialogue entre Quill (le désopilant Chris Pratt) et la brute Drax le Destructeur (joué par Dave Bautista). Traduit en français, cela donne : 

« [Dans le film] QUILL : Je viens d’une planète de hors-la-loi… Billy the Kid, Bonnie & Clyde, John Stamos

DRAX : Ça ressemble à un endroit que j’aimerais visiter…

QUILL : Cool !

[Coupé du film] DRAX : … pour y tuer beaucoup de gens. »

Difficile à comprendre ce qui aurait pu choquer les spectateurs dans la réponse de Drax à l’exception de sa relative virulence. Cela aurait pu donner une mauvaise image du personnage incarné par Bautista aux yeux du public, ce que Disney n’avait sans doute pas envie de faire.

 

Photo Dave BautistaLes studios hollywoodiens lorsqu’ils s’apprêtent à tailler dans le gras

 

Malgré l’intervention du studio (une sale manie qui a déjà saccagé plusieurs films), le résultat final est plutôt satisfaisant d’après James Gunn. Le cinéaste n’en veut pas à Disney et l’a fait savoir en tweetant :

« Peut-être est-ce parce que je suis chanceux, ou peut-être c’est grâce à mon ouverture d’esprit et le fait que les membres du studio savent qu’ils sont considérés avec rationalité que, après cinq films, on ne m’a pas dit une seule fois que je DEVAIS couper quelque chose et inclure quelque chose d’autre.

 

Photo Zoe Saldana, Chris PrattJames Gunn faisant les yeux doux à Disney

 

À deux occasions, une fois dans Horribiliset une autre dans le premier volume des Gardiens, j’ai dû retirer quelque chose que je voulais vraiment garder. Mais j’ai accepté par compromis parce que généralement, le studio a été très bien avec moi et m’a laissé avoir ce que je voulais. »

Tout semble donc pardonné.

Actuellement, le réalisateur est particulièrement occupé, travaillant à la fois sur The Suicide Squad (dont la sortie est pour l’instant prévue pour août 2021) et sur la pré-production du troisième volume des Gardiens. Ce dernier devrait sortir au plus tôt à la fin 2022, bien après les six films de la Phase 4.

 

photoHappy Ending pour le feuilleton à suspense sur la collaboration Disney-James Gunn

Rédacteurs :
Tout savoir sur Les Gardiens de la Galaxie
Rejoignez la communauté pngwing.com
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 7 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Paamu100

en même temps, c’est des bandits hors la loi, s’il s’appelle Drax le destructeur, c’est pas pour avoir porté les sacs de course des vieilles dames toute sa jeunesse… -.-

MickeymousE

Pour James est une personne clairement peu fréquentable, j’ai vu le premier très bon, j’ai vu le second chelou, je ne pense pas voir le troisième,
Les parle deGunn comme si il avait un caddie rempli de film exceptionnel alors que ce n’est absolument du tout le cas. C’est curieux mais sans le premier gardien de la galaxie pas sur que beaucoup en france pourrait citer son nom. Sans doute la puissance du port du Havre.

Pseudo

Vu les tweets douteux du mr Gunn, il ferait mieux de la fermer sérieux

Pseudo1

Chacun ses gouts.
Perso, sans aller jusqu’à se taper le cul par terre façon « Tu manques pas de toupet », je la trouve pas mal, elle accentue bien la déconnexion de Drax par rapport au reste du groupe.

De Passage

@的时候水电费水电费水电费水电费是的 Free Spirit

Si la blague n’est pas terrible, pourquoi l’intégrer?