Les Gardiens de la galaxie 3 : James Gunn viré par Disney et Marvel suite à un scandale

La Rédaction | 20 juillet 2018 - MAJ : 21/07/2018 01:12
La Rédaction | 20 juillet 2018 - MAJ : 21/07/2018 01:12

Les Gardiens de la galaxie ont perdu le père, James Gunn.

Coup de tonnerre chez Marvel : le studio a décidé de se séparer de James Gunn, réalisateur des Gardiens de la Galaxie et Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2, actuellement en pleine préparation des Gardiens de la galaxie 3. En cause : de vieux tweets datant d'il y a des années, qu'il avait effacé, et qui étaient des blagues douteuses sur le viol, la pédophilie ou encore le 11 septembre.

C'est Jack Posobiec, journaliste conversateur pour la chaîne One America News Network, qui a ressorti ces dossiers. Pour beaucoup, c'est une manœuvre très politique puisque James Gunn est un violent détracteur de Donald Trump, et partage beaucoup de ses opinions sur Twitter. Dans tous les cas, Walt Disney Studios a décidé de mettre un terme à toute collaboration avec le réalisateur de Super et Horribilis.

 

Les Gardiens de la GalaxieJames Gunn

 

Alan Horn de Walt Disney Studios a officiellement annoncé la décision via un communiqué, où il explique que les attitudes et mots découverts sur le compte Twitter du cinéaste sont incompatibles avec les valeurs de Disney, et qu'ils ont donc mis un terme à leur collaboration.

James Gunn n'a pas tardé à réagir.

"Beaucoup de gens qui ont suivi ma carrière savent que lorsque j'ai commencé, j'étais perçu comme un provocateur, qui faisait des films et des blagues qui étaient outrageux et tabous. Comme j'en ai parlé plusieurs fois publiquement, à mesure que j'ai évolué en tant que personne, mon travail et mon humour ont évolué également. (...) Par le passé, je me suis excusé pour mon humour qui a blessé des gens. Je suis sincèrement désolé et je pense chaque mot de mes excuses".

"Peu importe le temps qui est passé, je comprends et accepte les décisions en terme de business qui ont été prises aujourd'hui. Même après les années qui sont passées, j'assume totalement la responsabilité de la manière dont je me suis comporté à l'époque. (...) A tout le monde dans l'industrie et au-delà, j'offre à nouveau mes profondes excuses".

 

Photo Chris PrattStar Lord perd (encore) son papa

 

Un événement qui met un terme à une collaboration fructueuse avec Disney et Marvel puisque Les Gardiens de la Galaxie et sa suite ont été des succès, critique et public. Les Gardiens de la galaxie 3 est actuellement en préparation, et James Gunn avait rendu scénario. Le film est censé sortir en 2020, et le tournage devait démarrer cet automne. Le studio va t-il repousser la sortie ? Peu probable, puisqu'un Ant-Man avait continué avec un retard minime après le départ d'Edgar Wright, par exemple. Reste à savoir qui pourra reprendre les aventures de Star-Lord et ses compagnons, sans dénoter après l'énergie spéciale des deux premiers films.

James Gunn a également teasé un autre projet qui était attendu au Comic-Con ce week-end. Là encore, tout risque de changer.

Nouvelle preuve de la chasse aux sorcières dont beaucoup parlent, de la fin de la liberté d'expression et de rire (et du mauvais goût), démonstration des problèmes aux Etats-Unis pour ceux qui se dressent contre Donald Trump, ou véritable justice et avertissement quand à la liberté souvent critiquée des artistes : le débat est ouvert, mais les faits sont clairs.

 

Image 692834

commentaires

Andarioch
23/07/2018 à 10:28

C'est moi ou les fachos ne savent pas s'exprimer dans un français un minimum compréhensible?

corleone
22/07/2018 à 05:03

@Asher parceque tu vas aussi nous pondre que Disney n'était pas au courant de cette sombre histoire avant de l'embaucher à l'époque peut-etre? Oui mais bien sûr! Espèce de naîf.

Spade
22/07/2018 à 01:40

@ ecranlarge, je peux pas croire que j’ai été trop loin dans mon précédent message alors est ce que je peux savoir où il est passé ?

Asher
22/07/2018 à 00:08

Je ne comprends pas que l on trouve des excuses à James Gunn sur ses propos ou son humour mal saint. La provoque c est une chose qu il faut assumer, il le fait 10 ans plus tard mais cela ne change rien à la situation, Disney ne peut ignorer le scandale, sans être accusé de complicité et d accouragement à de tel propos. Ils n ont guère le choix. L accusatrice pro Trump avait un grief en vers le réalisateur depuis longtemps. Maintenant réfléchissez avant d écrire sur le net tout reste. James Gunn l aura compris à ses dépens. D autres réalisateurs peuvent faire le boulot il n est pas irremplaçable.

Number6
21/07/2018 à 19:42

Trump et Weinstein, les nouveaux points Godwin...

"Chéri, tu sais où j'ai rangé mes pantoufles ?" - "Tu me prends pour ta bonne ? Tu crois que je suis a ta botte ? Tu te prends piur Weinstein ?"

"quel match excitant ce USA-mexique, dommage que les USA ne font pas assez barrage."- "euh Jean-Michel, vos opinions trumpiste non rien a faire là, vous êtes viré"

Et maintenant, la prochaine fois ce sera "alors c'est l'histoire de l'abbé Faria et de James Gunn dans un dispensaire, Faria dit à Gunn - bah qu'est ce que tu as grossi. Et Gunn de répondre - oui je sais, je rentre meme plus dans du dix ans."

Purée, au moins avec les nazis on se marrait bien avec les blagues juives, homo et tsiganes... Comment ça, Godwin ?

Cuttyflam
21/07/2018 à 17:22

Ce monde d'hypocritie quoi.

R90
21/07/2018 à 13:18

@Spade

Et qu'est-ce qu'il faut pas lire des pseudo rebelles anti-conformistes qui savent même pas lire une phrase en entier et voir le contexte de qui a attaqué/détruit qui dans l'histoire...

Spade
21/07/2018 à 13:02

« Démonstration des problèmes aux États Unis pour ceux qu’on se dressent contre Donald trump... » ce qu’il faut pas lire, comme leftist bullshit propaganda...

Manu
21/07/2018 à 12:57

Pour avoir lu les tweets en question, il y a de quoi trouver ce genre "humour" plus que douteux et totalement gerbant, il peut s'en prendre qu'à lui. J'ajouterais aussi qu'il faut vraiment être très très con pour sortir en plus ce genre de "blague" dégueulasse sur les réseaux sociaux, au pire tu racontes ta merde en privé.

corleone
21/07/2018 à 12:05

Exactement Pseudo1, j'aurais pas mieux répondu à Pseudo81. Je reiteres je suis pas fan de Gunn et j'aime pas sa manie à l'ouvrir à tort et à travers et c'est vrai que de nos jours avec la dictature de la bien-pensance à vouloir donner son avis sur tout et n'importe quoi, ça finit pas vous retourner droit à la gueule. Mais son traitement est très injuste. Hollywood n'existe plus, c'est fini.

Plus

votre commentaire