Invisible Man : les fans décideront de l'avenir de la franchise d'après Elisabeth Moss

Déborah Lechner | 30 juin 2020 - MAJ : 30/06/2020 09:43
Déborah Lechner | 30 juin 2020 - MAJ : 30/06/2020 09:43

Alors qu'il est sorti peu de temps avant la fermeture des salles de cinéma, le film de Leigh Whannell s'en est suffisamment bien sorti pour parler d'une suite. 

Si la pandémie de Covid-19 a fini par priver le monde de cinéma, la propagation du virus a d'abord privé les films d'une partie de leurs spectateurs. À cause des capacités d'accueil réduites et d'une certaine réticence du public, certaines productions sorties à l'affiche quelques semaines avant la fermeture des salles, comme Bloodshot de Dave Wilson, ont attiré très peu de monde, enregistrant des performances insuffisantes au box-office domestique, et même des records de faiblesses.

Mais au milieu de l'apocalypse, le film Invisible Man de Leigh Whannell a réussi à se frayer un chemin après l'échec de La Momie et Dracula Untold quelques années plus tôt. Le thriller horrifique de Blumhouse, qui propose une relecture moderne du mythe de l'Homme Invisible d'Universal axé sur les violences conjugales, est arrivé en salles fin février et a réalisé un démarrage plus que correct à 28 millions de dollars pour un budget hors frais marketing de seulement 7 millions.

 

photo, Elisabeth MossElisabeth Moss 

 

Avec à l'heure actuelle des recettes de plus de 124 millions de dollars dans le monde, le film porté par Elisabeth Moss a profité de sa sortie anticipée en VOD où il a notamment dépassé Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn, confirmant l'intérêt des spectateurs et renforçant les bonnes critiques reçues. Et alors que certains cinémas des États-Unis ont rouvert leurs portes plus tôt en juin, le film a réussi à se hisser à la tête du box-office national. Un succès qui appelle presque naturellement une suite, en tout cas si elle est motivée par les fans d'après l'actrice principale qui a donné une interview à Bloody Discusting :

"Écoutez, si les gens le veulent, c'est en quelque sorte une grande partie de ce dont nous avons besoin pour le faire [une suite]. Alors faites passer le mot que vous la voulez et je vous aiderai !"

 

photo, Elisabeth MossUn ptit coup de main ?

 

L'échec cuisant du Dark Universe pourrait laisser la porte ouverte à Blumhouse pour récupérer les monstres emblématiques d'Universal, notamment Wolfman ou la Fiancée de Frankenstein. Il faudrait maintenant savoir si le studio compte réellement multiplier les franchises avec le Dark Army de Paul Feig, le The Invisible Woman de Elizabeth Banks ou encore la comédie musicale intitulée Monster Mash, ou s'il prévoit également d'étirer celles déjà existantes, encore plus quand le budget est si bas. En attendant de savoir si Invisible Man aura ou non une suite, notre critique du film est juste ici. On parle aussi de l'influence de Blumhouse sur le cinéma d'horreur dans le dossier juste là

 

Affiche française

 

 

commentaires

jorgio6924
30/06/2020 à 10:36

L'intérêt de faire une suite ?
Qu'elle soit encore meilleure que l'original bien sûr. Qu'elle creuse le concept.
Que serait le monde du cinéma sans T2, Le Parrain 2, The Dark Knight et j'en oublie une centaine... ?

trashyboy
30/06/2020 à 10:31

Quel intérêt surtout?
Il faut vraiment arrêter, quand un film se suffit à lui-même, de vouloir en faire une suite, au prétexte qu'il a été bankable!

Tom’s
30/06/2020 à 10:21

Une suite avec Moss... qui va raconter quoi ? En mode vigilante à l’ère meetoo.. va falloir creuser pr trouver une raison valable de ramener son perso, tte la difficulté est là .

Reallu
30/06/2020 à 10:16

Surtout on dirait un film avec un gros budget mais enfaite pas du tout . Bon film

Reallu
30/06/2020 à 10:15

Film petit budget mais qui est meilleur que certain film a plus gros budget . J’ai bien aimer ce film surtout le coté suspense , la suite obliger va sortir je pense .

votre commentaire