Invisible Man domine Bloodshot et Birds of Prey dans la course à la VOD

Mathieu Jaborska | 31 mars 2020
Mathieu Jaborska | 31 mars 2020

A cause de la pandémie, beaucoup de films prévus pour une sortie salle sont arrivés en VOD. Et même sur ce marché, il y a des gagnants et des perdants.

Face au coronavirus et à la fermeture des multiplexes qui a suivi, au pays de l'oncle Sam, chacun adapte sa stratégie. Du report massif de blockbusters (souvent privilégié) à la sortie anticipée en VOD, les distributeurs américains doivent prendre les meilleures décisions pour perdre le moins d'argent possible.

Le plus souvent, la première option est choisie, afin de ne pas concurrencer les puissants services de streaming sur leur propre terrain, bataille perdue d'avance et contre-productive, comme le résumait très bien un patron de Sony. La firme a d'ailleurs récemment décidé de décaler certaines grosses sorties prévues pour cet été à l'année prochaine !

 

photoParle à ma main

 

Les cas plus complexes sont ceux des films ayant connu une exploitation limitée en salles, comme Invisible ManEn avant ou bien sûr Bloodshot. Ce dernier n'a par exemple eu qu'une semaine avant que la plupart des cinémas ne ferment, une situation exigant une sortie en VOD afin de limiter la casse. En France, le CNC a d'ailleurs permis aux films dans cette situation de faire une entorse à la chronologie des médias. De fait, beaucoup de ces grosses sorties coupées dans leur élan se retrouvent en ligne, au fur et à mesure, en ce moment.

La plupart d'entre elles se sont vu attribuées le statut de "premium VOD", terme aussi connu dans un jargon plus précis sous l'expression "super cher". En effet, ces films sont souvent disponibles pour la modique somme de 19,99$, c'est à dire 3 à 4 fois plus que les sorties VOD classiques. Il est donc difficile de vraiment quantifier leur succès sur les plateformes comme iTunes, car elles mettent tout le monde dans le même panier.

 

photo, Vin DieselQuand Vin Diesel se fait infecter

 

Heureusement, Fandango Now, le service de streaming de Fandango, a fait un top 10 reposant sur les revenus engrengés par les films, prenant en compte leur prix. C'est donc actuellement ce qui se rapproche le plus d'un point box-office américain. Ce top 10 spécifie le studio impliqué et bien sûr le prix en question.

  1. Invisible Man (Universal) – $19.99
  2. En avant (Disney) – $19.99
  3. Bloodshot (Sony) – $19.99
  4. Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn (Warner Bros.) – $19.99
  5. Jumanji : Next level (Sony) – $4.99
  6. 1917 (Universal) – $5.99
  7. J’y crois encore (Lionsgate) – $19.99
  8. The Way Back (Warner Bros.) – $19.99
  9. Le Voyage du Dr Dolittle (Universal) – $19.99
  10. The Hunt (Universal) – $19.99

 

photo, Elisabeth MossElisabeth Moss invisibilise la concurrence

 

Parmi ces 10 productions, 8 relèvent de la "premium VOD", prouvant que ces longs-métrages ont tout de même sû faire l'évènement. A noter que le classement prend en compte une semaine complète. Or, seuls Invisible Man, En Avant et The Hunt ont pu profiter de ces 7 jours. Les deux blockbusters super-héroïques Bloodshot et Birds of Prey n'ont eux bénéficié que de 6 jours sur la plateforme, à l'instar de The Way Back et Le Voyage du Dr Dolittle. Certes, l'actioner mené par un Vin Diesel endormi remporte le duel, mais son concurrent est resté en salles bien plus longtemps, 6 semaines en tout.

De plus, cette liste ne précise pas les recettes, elle se contente de les classer. Difficile donc de connaître les sommes qui séparent ces productions. Petite curiosité : J’y crois encore n'a disposé que de 3 jours pour convaincre, et c'est un pari réussi puisqu'il parvient tout de même à se hisser à la 7e place. Sans données plus précises, il n'est pas possible de mesurer le succès du recours à la VOD. Dans tous les cas, ces décisions ont été prises dos au mur. Une preuve de plus que la pandémie va faire beaucoup de mal au cinéma américain, et mondial.

 

Affiche officielle

commentaires

Guigui2000
31/03/2020 à 23:20

@john connor666 pas trop d'accord sur invisible man, j'ai trouvé le film vraiment cool avec plein de bonnes idées (notamment le procédé pour devenir invisible, aux antipodes de verhoeven !) Mais du coup je vais en profiter pour me refaire hollow man que j'avais trouvé un peu mineur à sa sortie.

Daddy Rich
31/03/2020 à 17:29

Quand je vois cette liste de films, je me dis que sauf "1917", le reste ne valait pas plus que ce qu'il mérite... (j'avoue ne pas avoir vu J'y Crois Encore! Mais ça n'a pas l'air de voler plus haut!).
Voilà en Mars 2020, la tronche des films... :-o

StarLord
31/03/2020 à 16:34

Excellente surprise que ce Invisible Man! J’ai adoré

Reallu
31/03/2020 à 15:55

Invisible man etait mieu que bloodshot et harley , et le budget etait le plus petit , je prefere les films comme celui la

John connor 666
31/03/2020 à 14:08

Cest vraiment les films les plua pourrites de l'année!!!
Invisible man, jsui sorti du cinema tellement cetait une arnaque!
Le mec il film du vide avec une musique d'ambiance
Et la jme suis dit que la version de Verhoven me manquait vraiment

Ken
31/03/2020 à 13:29

C'est bien dommage de ne pas connaître les chiffres, un genre de box-office en vod serait très intéressant.

votre commentaire