Avatar 2 : le producteur veut se mesurer au Seigneur des Anneaux

Marion Barlet | 27 mai 2020 - MAJ : 27/05/2020 16:35
Marion Barlet | 27 mai 2020 - MAJ : 27/05/2020 16:35

Avatar 2 a remis les machines en marche après la mise à l'arrêt coronavirale, et Jon Landau compare déjà la suite à l'univers de Peter Jackson.

Alors que les Français reprennent tout doucement leurs habitudes et prient pour que les salles rouvrent au plus vite, James Cameron et son équipe sont en plein branle-bas de combat. Pas de temps à perdre pour Avatar 2, dont le tournage a été interrompu pendant la crise, mais qui compte bien mettre les bouchées doubles. Le producteur Jon Landau a déjà annoncé que l'équipe reprenait ses fonctions, et a dévoilé de nouveaux designs pour convaincre les fans.

 

James CameronAllez les gars, on s'y remet

 

Avatar 2 bénéficie d'un avantage géographique considérable, grâce à son lieu de tournage. La Nouvelle-Zélande, en plus d'être une terre sublime et bucolique, a moins été touchée par la crise sanitaire. Le gouvernement national avait tout de même décidé de suspendre les activités - prévention oblige - mais les mesures sécuritaires plus souples permettent à la production du blockbuster de reprendre - à l'inverse d'un Hollywood toujours pris en tenaille.

Tout semble aller comme sur des roulettes d'après Jon Landau, qui a partagé sa confiance en l'avenir et son optimisme dans RNZ. Plus encore, il a exposé l'ambition folle d'Avatar 2 par le biais d'une comparaison avec Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, après avoir livré quelques détails sur l'intrigue :

 

Photo Neytiri AvatarNeytiri

 

"C'est l'histoire de la famille de Sully et de ce que chacun fait pour garder la sienne unie. Dans ce film, Jake et Neytiri ont une famille ; ils sont obligés de quitter leur foyer, ils en sortent pour explorer les différentes régions de Pandora, tout en passant pas mal de temps sur l'eau, autour de l'eau, dans l'eau. A votre avis, pourquoi les gens se tournent-ils vers le divertissement aujourd'hui plus que jamais ? Je pense que c'est pour s'échapper, pour échapper au monde dans lequel nous sommes, pour échapper aux pressions qu'on subit dans la vie.

Je pense qu'avec Avatar, nous avons l'opportunité de permettre aux gens de s'échapper vers un monde incroyable, avec des personnages incroyables dont on suit le parcours, un peu comme Peter Jackson a pu le faire avec le Seigneur des Anneaux. C'est exactement ce qu'on compte accomplir."

 

Photo GandalfParadis luxuriant

 

Tournée en Nouvelle-Zélande, en studio et dans des décors naturels, la trilogie phare et faste adaptée des romans de J.R.R Tolkien, s'est imposée par la beauté de ses paysages et son ambiance féérique. De quoi réjouir les amateurs d'expérience visuelle qui attendent de retrouver le monde de Pandora avec impatience.

Le film est toujours attendu pour le 15 décembre 2021, malgré des inquiétudes liées à la crise. En attendant, les passionnés de visuels peuvent contempler quelques images des suites d'Avatar, assez inattendues et très aquatiques.

Quant à la super-production Amazon Le Seigneur des Anneaux, elle a été mise à l'arrêt et les équipes de tournage n'ont pu se rendre en Nouvelle-Zélande en temps voulu. Prévue pour 2021, la série qui a dévoilé son casting final pourrait prendre du retard sur son calendrier.

 

photoCoronavirus i te wharepaku !

commentaires

LeManch
28/05/2020 à 23:06

@Ringo, dire que Cameron ne fait des films qui ne reposent que sur la technique c'est passé à côté de la majeure partie de son répertoire qui allie aussi bien la technologie à la mise en scène et à l'écriture de personnages fort.. Abyss ou le premier Terminator sont des chefs d'œuvre sans boursouflure techniques par exemple . Si on prend la saga Terminator, une fois que Cameron a passé le flambeau la qualité des films a chuté considérablement. Pourtant niveau vfx les suites se tiennent. Mais il manque des personnages bien écrits et une mise en scène impeccable. Preuve que tout le cinéma de Cameron ne repose pas uniquement sur le défi technologique.

Ringo
28/05/2020 à 18:22

@ Tauxi : perso, j'ai aimé Avatar, mais comme je le disais, surtout pour la prouesse visuelle. Et j'ai aimé depuis des tas d'autres films bien moins impressionnants mais avec des histoires bien plus passionnantes (non, je ne parle ni de Marcel, ni de DC, ni de SW). Ces histoires d'ailleurs se suffisaient à elle-mêmes et ne nécessitaient pas de suite mais une attente du nouveau film du réalisateur. Franchement je n'ai aucune attente des suites, elles pourraient ne jamais venir (contrairement à SW depuis les années 80, une vraie sage, plus ou moins bien gérée là encore selon moi à cause de la trop grande distance entre les différentes trilogies) que je ne m'en porterai pas plus mal, sincèrement. On dirait qu'il faut au spectateur des repères, des personnages connus, pour qu'une suite soit attendue. Ce n'est pas mon cas. Une autre planète, un autre aspect de la planète, avec des acteurs différents, pourquoi pas, mais tout brasser avec les mêmes ingrédients, en super image de la mort qui tue, appréhender le cinéma comme un défi technique (l'obsession de Cameron), c'est dommage... Heureusement que de grands réalisateurs comme Coppola, Kubrick; Hitchcock, Allen, Welles, Ficher, Kurosawa, Leone, Jarmusch, et même le Ridley Scott des débuts, ont su signer des chefs-d’œuvres sans boursouflure technique. Blade Runner, le mieux doté pour son époque, est un film dont les effets spéciaux servent l'histoire. Avatar, c'est exactement l'inverse. Après, ça plait à certains, c'est sûr, mais c'est une approche du cinéma qui ne me plait pas, ou qui reste pour moi tout à fait anecdotique. J'ai assez argumenté ?

Tauxi
28/05/2020 à 05:17

Je pense que le gros problème des détracteurs d'Avatar, c'est qu'ils ont adoré le film et comme des gamins impatients et capricieux, ils ont voulu la suite là tout de suite après!
Et ça fait 10 ans qu'ils piquent leur crise à se rouler par terre dans le magasin sans pouvoir avoir leur jouet XD.
Seule solution pour soigner leur peine, le renie total...
Mais y'a pas à s’inquiéter pour eux, ils seront dans les premiers en tête des files d'attente pour entrer en salle ^^

MickeymousE
27/05/2020 à 20:23

Ce sera sans moi, un peu douché par un film (que j'attendais car j'aimais ce que faisais Cameron) sur-marketé qui n'a pas tenu les promesses d'un grand film, un produit Disney avant l'heure.

DjFab
27/05/2020 à 20:02

@Ringo : toujours des blasés sur les news Avatar, que c'est fatigant...

Ringo
27/05/2020 à 19:53

Mouais... j'ai trouvé Avatar une sacrée expérience visuelle à défaut d'être un grand film (un bon John Ford raconte souvent la même chose...). Mais réaliser des suites plus de 10 ans après le premier film, pas sûr que le public piétine d'impatience, surtout si c'est pour faire revenir les mêmes acteurs morts dans le premier. Des clones sans doute... ou sauvés par les plantes... Comment avancer en stagnant sur ce point là ? En misant sur la technologie ? Mouais, mais encore une fois, ça fait pas tout. Ah, je remarque que Michelle Rodriguez n'est pas de retour... la prochaine news qui tue ?

Eddie Felson
27/05/2020 à 19:10

Bien du courage à Cameron pour accoucher d’une oeuvre aussi aboutie que celle de Jackson! Il en est capable mais ... c’est Avatar et moi ça me laisse froid (bleu même :) )!

Brad eastwood
27/05/2020 à 18:23

Disney se frotte déjà les mains.

Tom's
27/05/2020 à 16:40

+ de 10 écoulé Et ôn attend toujours un film du même calibre !! Jamais La technologie n'as été utilisé à Si bon escient c'est ca Que j'aime chez Cameron son perfectionnisme qui poussent les effets à son meilleur, je passe le coté que j'ai trouvé niais à l'époque con que je suis alors que ca parle écologie,une fois ca accepté je suis bluffé par le dynamisme de sa mise en Scène. Pr moi Qd Avatar 2 Va sortir il Va rappelé au monde qui est le patron !!

M1pats
27/05/2020 à 15:35

LOL

Plus

votre commentaire