Shang-Chi : une photo du méchant le plus polémique du MCU dévoilée par le réalisateur

Marion Barlet | 20 avril 2020
Marion Barlet | 20 avril 2020

Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings garde encore secrète une partie de son casting mais le réalisateur Destin Daniel Cretton met en avant ses têtes d'affiche.

Fauché en pleine production, le film Disney/Marvel sur le héros asiatique est au repos forcé depuis mars. Alors que les premières images commençaient d'être tournées en Australie, le réalisateur a craint d'être positif au Covid-19 anticipant l'arrêt général du film. Finalement, ce n'était pas le coronavirus dont Destin Daniel Cretton était frappé, mais la pandémie a tout de même achevé son oeuvre : le tournage a été arrêté et Shang-Chi est paralysé. Prévu pour sortir le 12 février 2021, le film a été repoussé au 7 mai 2021, suite au décalage de toute la Phase 4 pour sauver Black Widow et sa sortie sur grand écran.

Centré sur le personnage Marvel créé dans les années 70, le film poursuit une dynamique multicurelle et inclusive désirée par Kevin Feige, le boss du Studio. Avec un casting à 98% asiatique, Shang-Chi fait évidemment du pied au public chinois, de plus en plus important pour le box-office. L'annonce du casting est donc très importante pour attiser la curiosité des fans, et seuls trois noms ont étés confirmés jusqu'alors. Le héros sera interprété par Simu Liu (Canadien né en Chine) et le méchant Mandarin par le légendaire Tony Leung Chiu Wai (Hongkongais), du côté féminin, l'actrice Awkwafina a été castée sans qu'on sache exactement quelle partition sera la sienne.

 

photo Tony Leung Chiu WaiTony Leung Chiu-Wai fait un bras d'honneur au coronavirus

 

Dans un post Instagram, Destin Daniel Cretton a partagé une photo de son équipe, prise le dernier jour où tous étaient rassemblés.

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Pre-covid hang with @awkwafina, @simuliu & the legend Tony Leung. This was our last night out before Corona punched the world in the face.

Une publication partagée par Destin Cretton (@destindaniel) le

 

 

" Moment détente pré-covid avec @Awkwafina, @simuliu & le légendaire Tony Leung. C'était notre dernière soirée avant que le corona ne frappe le monde de plein fouet."

Au premier plan on peut voir Destin Daniel Cretton, à droite de la photo Simu Liu, derrière lui Tony Leung et à ses côtés Awkwafina. Les deux autres femmes ne sont malheureusement pas les vedettes annoncées. Rosalind Chao et Michelle Yeoh (apparu dans un caméo des Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2) feraient parties de l'aventure selon des rumeurs, mais il faudra encore attendre pour en avoir confirmation. Chez les hommes, le boxeur Florian Munteanu (Creed II) pourrait se joindre à l'aventure et jouer les méchant ainsi que Ronny Chieng, mais dans un rôle dont on ignore tout.

 

photo Shang ChiShang-Chi, ça lui fait une belle jambe cette pandémie

 

Le récit reste lui aussi mystérieux et Marvel ne gâche pas ses cartouches à l'avance. La seule information solide est relative au titre : Shang-Chi confrontera le groupe terroriste des Dix Anneaux, dont il tâchera de percer la légende, bien gardée par le Mandarin. Impossible de savoir quand reprendra le tournage, d'autant que les scènes à l'étranger devraient être compliquées à tourner (en Australie) avec les fermetures de frontières et leurs réouvertures possiblement tardives. Peu d'éléments, mais un choix important néanmoins. On se souvient en effet que la représentation du Mandarin par l'excellent Shane Black dans le mal-aimé Iron Man 3 avait provoqué l'ire d'une partie des fans de comics. Marvel tient donc là l'occasion de laver cet affront, et peut-être d'assurer une postérité plus paisible à la dernière aventure solo de Tony Stark.

Le film sur le héros chinois sortira le 7 mai 2021... si le tournage reprend d'ici-là.

En attendant, vous pouvez consulter notre sélection du catalogue Disney+ et tous ses merveilleux Marvel.

 

photoUne affiche aussi exhaustive que le casting

Tout savoir sur Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

canadian
21/04/2020 à 17:56

Encore un film pour faire de largent toute en se disant multiculturelle lol en rire vraiment ,largent cest dlargent sa vas surement etre aussi pathetique que black panther mais tout autan aclamer lol

Robert
21/04/2020 à 12:08

Du coup le terme communautaire ne s applique que lorsque ce sont des asiatiques ou des afro américains qui sont à l'écran mais les castings 100% blancs qui constituent 98%du cinéma ne sont pas communautaires eux. Pour superdupont merci de bien vouloir regarder la diversité du Paf et toi comprendras qu'ils sont aussi ouvert d'esprit que toi et tous tes amis fachos

Louisd
20/04/2020 à 22:20

Louisg, ta gueule !

Gregdevil
20/04/2020 à 17:11

Titre racoleur. Episode 2

Baretta
20/04/2020 à 16:04

Ha Tony Leung mon pote quel grand acteur, alors avec ces vielles polémique on oublie de le dire mais c'est TONY LEUNG les gars il va pas sauver un mauvais film mais un point pour son casting.

Adam
20/04/2020 à 15:42

Chuis déçu. A la lecture du titre je m attendais a voir le mandarin en costume et pas a un selfie de l equipe en mode pause café

Louig
20/04/2020 à 14:59

Ces films sont totalement communautaires, ne faites pas les surpris.
Et ce sera bien édulcoré pour ne surtout pas se faire censurer en Chine.

RiffRaff
20/04/2020 à 14:58

@kenzomazda: Pas crédible, bonne vanne. Dans un univers ou les rayons gammas te rendent vert et super fort, ou il existe un raton laveur parlant, des dieux vikings, un super soldat décongelé, j'en passe et des meilleurs, je vois mal le manque de crédibilité. L'univers est relativement cohérent, mais pas crédible.

kenzomazda
20/04/2020 à 14:41

Shang Chi est Chinois. Black Panther est du Wakanda... L'un est basé sur un pays réel, l'autre pas. L'un fait du Kung Fu, l'autre utilise le vibranium, métal qui n'existe pas. En fait, Black Panther n'existe pas et n'est pas crédible.

Pseudo
20/04/2020 à 14:16

Louig
Bizarre que personne ne dit rien pour plus de 100 ans de cinéma blanc fait par les blancs pour les blancs..dès qu'on met un peu de couleur on sort des normes pour certains...

Plus

votre commentaire