Star Wars : Les Derniers Jedi - Rian Johnson a sabordé le travail de J.J. Abrams selon une monteuse

Déborah Lechner | 8 avril 2020 - MAJ : 08/04/2020 08:30
Déborah Lechner | 8 avril 2020 - MAJ : 08/04/2020 08:30

Si la dernière trilogie Star Wars semble aussi décousue, c'est parce que deux réalisateurs ont essayé d'imposer leur vision, aux dépens du travail de l'autre.

Maintenant qu'on connaît le patrimoine génétique de Rey (Daisy Ridley), c'est presque si on ne regrette pas l'époque où elle était présentée comme une pauvre fille de ferrailleurs. Cette révélation avait pourtant ulcéré les fans dans Les Derniers Jedi, fustigé par une bonne partie du public pour les libertés créatives qu'a entrepris le réalisateur Rian Johnson.

Le renouveau de la saga (calqué sur Un nouvel espoir) avec Le Réveil de la Force de J.J. Abrams avait lancé les spéculations autour de la filiation de la jeune femme. On s'attendait alors à ce qu'elle soit plutôt une cousine germaine d'un Skywalker ou d'une quelconque autre famille de Jedi pour expliquer sa maîtrise exceptionnelle de la Force. 

 

photo, Daisy RidleyRey dans l'Ascension de Skywalker

 

En voulant donner un coup de fouet à la saga qui s'enlisait dans un modèle déjà vu, Johnson a pris un tournant radical, trop radical peut-être pour obtenir l'aval des fans. En revenant à la barre dans L'Ascension de Skywalker, Abrams a continué sur sa lancée, faisant presque abstraction du travail de son collègue pour aboutir au projet que Disney avait visiblement prévu depuis le départ, même si le dernier film puait un peu le rafistolage.

Maintenant que la saga est terminée et qu'un nouveau film est en préparation, tout ça pourrait appartenir au passé, mais le sujet revient souvent sur la table, comme récemment avec les monteuses Maryann Brandon et Mary Jo Markey, qui ont travaillé sur le premier film de la troisième trilogie (et L'Ascension de Skywalker pour Brandon) durant un récent podcast Light the Fuse: A Mission: Impossible :

 

Photo Daisy Ridley, Mark HamillQuand le scénario avance à l'aveugle

 

Brandon : "Avec le recul, j'ai l'impression que la trilogie et surtout la dernière partie de la trilogie, avait besoin d'aller dans une seule direction."

Markey : "Je ne pourrais pas être plus d'accord. C'est très étrange que le deuxième film annule consciemment l'histoire du premier film. Je suis désolée, mais c'est ce que j'ai ressenti."

Si on peut reprocher à Rian Johnson de s'être écarté du Réveil de la Force, comme en témoigne les premières minutes du film où un Luke misanthrope balance sans ménagement le sabre laser qu'était venu lui rapporter Rey à la fin de l'Épisode 7, le même constat peut être appliqué à L'Ascension de Skywalker, bien qu'aucun mot n'ait était glissé à ce sujet.

L'échec critique de cette trilogie sous pavillon Disney est donc renvoyé comme une balle de ping-pong entre les deux "clans", sans qu'aucun ne semble vraiment réaliser qu'ils se sont chacun pris les pieds dans le tapis. Comme ultime espoir pour les fans, il reste ainsi le livre de Ray Carson tiré de L'Ascension de Skywalker dont vous pouvez trouver toutes les explications qu'on n'a pas eu dans le film de ce côté.

Notre dossier complet sur le neuvième film de la saga est également par ici et notre critique des Derniers Jedi, juste là

 

Affiche

 

commentaires

Dr Herbert West
12/04/2020 à 04:44

J'ai trouvé cette trilogie vraiment médiocre, pas tres maline. Mais des 3, je trouve le dernier des jedi le plus intelligent et fascinant en terme de mise en scène. JJ ABraham n'arrive pas a la cheville de Johnson. Le duel entre Luke et le échant est absolument magifique. Le bashing continu de Johnson na rien d'objectif sur le plan créatif. A pon avis Abraham est un mégalo un peu surestimé qui bouzille les postures divergentes. J'espere que Johnson va vite aller vers des projets moins vérolés par cet hollywod sclerosé.

mmarvinbear
12/04/2020 à 00:59

@ Stormtroopers of Death

Bah, la trilogie originale en avait bien trois...

psechet
10/04/2020 à 09:43

Cette saga, désormais, c'est Star WAS

Stormtroopers of Death
10/04/2020 à 07:28

Pourquoi 2 réalisateurs pour une même trilogie?.....la est la question!

Darth Rebel
10/04/2020 à 07:24

Le regret de la dernière trilogie ,est d avoir passé à côté d une véritable réunion des personnages originaux et d une vrai rencontre avec les nouveaux personnages....cela aurait plus agréables pour les anciens comme les nouveaux fans .....et aurait permis un développement plus profond et plus intéressante de l histoire...!....mais ce qui est fait est fait!...Que la force soit avec vous dans notre galaxie pandemique!.....ca va bien aller!

Tartar
09/04/2020 à 18:57

Le problème des derniers jedi n'est pas d'avoir osé un changement radical. Le problème est que ce changement radical était idiot.

Et je ris un peu quand je vois les fantasmes suscités par le montage voulu à la base par JJ Abrams,

dgdgeokocha
09/04/2020 à 15:25

Je pense que la responsabilité incombe avant tout à Kathleen Kennedy. Elle a validé les scripts.

Ethan
09/04/2020 à 09:36

Franchement j'ai pas vu le dernier film mais je crois que j'ai rien manqué

RobinDesbois
09/04/2020 à 03:50

@ Dirty Harry entièrement d'accord surtout pour l'autosatisfaction.

RobinDesbois
09/04/2020 à 03:46

C'est effectivement une entreprise de sabotage caractérisé qu'a commis le médiocre Johnson.

Plus

votre commentaire