Star Wars : l'Ascension de Skywalker - toutes les révélations que le film n'a pas voulu montrer

Mathieu Jaborska | 26 mars 2020 - MAJ : 26/03/2020 10:24
Mathieu Jaborska | 26 mars 2020 - MAJ : 26/03/2020 10:24

La trilogie Star Wars récupérée par Disney est-elle un échec ? Le débat fait encore rage. Une chose est sûre : le dernier épisode a déçu du monde.

Il faut dire que si la direction artistique et la qualité des effets spéciaux ne sont évidemment pas en cause, la vacuité d'un scénario qui coche toutes les cases du fan-service tentant bon gré mal gré de rattraper les prises de risques du film précédent a de quoi énerver. D'autant plus que ledit scénario ne se gène pas pour laisser béants ses trous, privilégiant les séquences d'action, comme l'avoue l'équipe technique. Celle-ci évoque d'ailleurs régulièrement des scènes abandonnées ou coupées plus évocatrices, probablement perdues à jamais étant donné les probabilités de voir un jour une version longue.

En guise de rattrapage, Disney s'est contenté de balancer toutes les idées absentes à l'écran dans le roman adapté du film, une pratique datant de la trilogie originale. Ecrite par Rae Carson, cette novélisation avait déjà commencé à révéler quelques secrets avant sa parution, notamment les détails de l'acquisition de l'artefact menant à la planète des Sith. Désormais, elle est disponible aux États-Unis, et ce depuis le 17 mars dernier. Le site Games Radar en a donc profité pour relever les extraits les plus importants.

 

photo, Dominic Monaghan, Kelly Marie TranLe club des seconds couteaux inutiles

 

LA RÉSURRECTION DE PALPATINE

C'était l'un des points les plus sensibles des débats à la sortie du film. Comment diable l'empereur censé être défait à la fin du Retour du Jedi a-t-il pu s'en sortir ? Dans le film, le générique fait juste mention de son retour. Dans le livre, on apprend qu'après sa chute mortelle dans les entrailles de l'étoile noire, le seigneur Sith a projeté télépathiquement son esprit dans un corps de clone.

Le processus est décrit comme "imparfait", mais possible, d'où le système dédié à maintenir son corps en vie, le “Ommin harness”, une colone vertébrale mécanique portée par un ancien roi Sith. Il est même suggéré qu'il s'entrainait depuis des années pour accomplir ce tour de passe-passe, ayant anticipé la trahison de Dark Vador. Simple comme bonjour.

 

photoTrop facile

 

L'ENTRAINEMENT DE LEIA

Pourquoi Leia n'est-elle pas devenue un Jedi ? Dans le roman, elle participe encore plus à l'entrainement de Rey. Néanmoins, elle a été témoin d'une vision lui prédisant la mort de son fils si elle continuait dans cette voie, quelques années auparavant. Elle se contente donc de former la nouvelle génération.

 

KYLO REN ET LES PARENTS DE REY

C'est un des rétropédalages les plus spectaculaires orchestrés par J.J. Abrams et Chris Terrio. Dans Les Derniers Jedi, le personnage interprété par Adam Driver apprenait à sa nemesis que ses parents n'étaient personne, brisant une règle redondante de la saga. Surprise, en fait, ce n'est pas le cas ! Selon les écrits de Rae Carson, Kylo Ren ne connaissait pas non plus le secret de la parentalité de Rey. Comment a-t-il pu se tromper ? "Les visions de la Force étaient emplies de vérités épineuses et de réalités potentielles". Elu pire excuse 2020.

 

photo, Adam Driver, Daisy RidleyQuand Kylo Ren t'annonce qu'il va faire grand soleil

 

LE RETOUR DE LA RÉSISTANCE

Autre incohérence qui détruit tout lien avec l'épisode précédent : l'état de la résistance. A la fin du film de Rian Johnson, peu sont les heureux élus à avoir survécu à la course poursuite spatiale. Pourtant, au début du 9e opus, c'est une véritable foule qui se masse sur Crait. Apparement, ce serait Maz Kanata et ses innombrables relations qui auraient refondé la force d'opposition. C'est ce qui s'appelle être influent.

 

LA JEUNESSE DE KYLO REN

Le roman montre aussi, à l'occasion de l'interrogatoire d'un chewbacca fraichement capturé, des visions de Ben Solo avant qu'il ne décide de jouer à l'ado rebelle. On le voit notamment s'entrainer sur son speeder et tirer sur des cibles en compagnie de son ami à poil long, qu'il surnomme alors "oncle Chewie".

 

Maz KanataMaz Katana, des petits yeux mais le bras long

 

LES PLANS DE CARRIÈRE DE LANDO

La séquence finale faisait redouter à beaucoup le lancement d'un spin-off détaillant les aventures du chasseur de prime et de sa protégée (sa fille ?) Jannah. La fin du livre ne laisse pas la place au doute : le duo partira bien à l'aventure pour réunir les enfants kidnappés par le premier ordre et leur famille. Reste à voir ce que Disney compte faire de cette histoire.

 

L'ALLÉGEANCE DES CHEVALIERS DE REN

Beaucoup mis en avant lors de la promotion et mentionnés dans Le Réveil de la Force, les chevaliers de Ren sont restés quelques minutes à l'écran, à la plus grande déception des fans curieux. Le roman spécifie bien lors du climax final, mettant en scène un combat entre cette force armée et son chef présumé, qu'ils étaient toujours sous le contrôle de Palpatine.

 

photoLes chevaliers de Ren, pas super fiables

 

Voilà les principaux moments apportant des compléments d'information par rapport au long-métrage. Mais on aurait aussi pu citer, en vrac, la mort de Leia, capable de ressentir la peine de R2D2 avant de disparaitre (une idée émouvante qu'on aurait aimé voir concrétisée), la confirmation du décès de Nien Nunb, célèbre pilote qui se sacrifie donc pendant l'assaut spatial, le fait que Finn soit bien sensible à la Force et que celle-ci l'aide à prendre ses décisions, ou encore un caméo de la team Infirno du jeu Star Wars : Battlefront, accompagnée par le vaisseau Fireball de Star Wars Resistance lors du climax.

La version française du roman sera disponible à la vente en France le 16 avril prochain chez Outre Fleuve.

 

Nien NunbQuand ta mort est hors-champ

commentaires

Jet
31/03/2020 à 20:22

@Poppie: mon pauvre

Poppie
28/03/2020 à 00:45

@mesangebleue

Je n'ai pas 7 ans. J'ai vu l'empire contre attaque lors de sa première sortie au cinéma. Je te laisse deviner mon âge.
J'ai pourtant adoré la nouvelle trilogie ...
.

Poppie
28/03/2020 à 00:31

Je ne lirai pas les nouvelles tirées des 3 films. Car personnellement chaque film suffit à lui même.
Enfant, j'avais lu celles tirées de la trilogie originelle et j'avais trouvé les bouquins indigestes.
Les éventuels trous seront comblés par mon imagination comme pour les autres films et comme je l'ai toujours fait quand nous avions que 3 films à se mettre sous la dent :-).
Ce qui est bien avec Starwars c'est son univers de base que tout le monde peut étendre à sa guise.

Enfant je me rappelle que je m'étais écrit des nouvelles :-) starwars avant internet.
Je lance donc un appel : Internautes du monde entier laisser votre imagination combler les vides de la force ;-)

Mésange bleue
27/03/2020 à 17:36

Oh oui, beaucoup ont aimé... Quand on a sept ans, c'est sûr qu'on est sorti du cinéma comblés en tout point. Quand on est un peu plus âgé, deux sabres laser qui brillent et trois vaisseaux spatiaux qui passent en toute vitesse sur l'écran, ne suffisent plus. Il faut un sens à ce qui se passe dans le film, une morale, une idée, un message fort à véhiculer. Et là... Un vide béant. Affligeant. Pour ne pas jeter le bébé avec le bain, il faut que ledit bébé y soit...

Nonowan
27/03/2020 à 14:35

Y a toujours des déçus , des mécontents , des virulents qui jettent le bébé avec l eau du bain Parce qu ils ne sont pas fan comme écran large d ailleurs .. beaucoup aiment et ont aimé et aimerons toujours ce qui n empêche pas d être objectif.. vous avez le droit de ne pas aimer mais arrêter de faire croire que c est une majorité et que vous détenez la vérité
A chacun la sienne et par les temps qui court la bienveillance est préférable

Simon Riaux - Rédaction
26/03/2020 à 16:45

@Nathan

Mai vou croyait qu'on n'en enlaive combien nou ?

Nathan
26/03/2020 à 16:41

S'il vous plaît, relisez vous avant de publier. Moi par exemple ici j'ai corrigé 4 fautes dans mon commentaire avant de le poster.

Geoffrey Crété - Rédaction
26/03/2020 à 13:52

@Antho

Tous nos articles "publi rédactionnel" sont affichés comme tel, avec une charte clairement donnée à lire aux lecteurs. On en parle très ouvertement avec les lecteurs, en répondant à leurs questions à chaque fois, pour que notre démarche soit claire et loin du piège.
On aimerait bien avoir des deals avec Star Wars, ça nous aiderait avoir plus de ressources pour faire notre travail au quotidien, mais non, on écrit sur ce sujet car c'est intéressant à suivre, que Star Wars est incontournable, et que ça intéresse nos lecteurs.

L'article ne dit pas que ce roman est excellent, simplement qu'il met en avant de nombreux problèmes de narration et cohérence du film. On traite moins la globalité de cet écrit et ses qualités-défauts, que des points précis, en prenant surtout le point de vue du film. La comparaison étant le nœud bien notre angle à ce sujet, d'où un découpage par personnage-moment fort.

Simon Riaux - Rédaction
26/03/2020 à 13:40

@m

Et puis bon, le jour où on balancera des messages subliminaux, le sujet ne sera pas Star Wars 7, mais plutôt :

- abonne-toi
-abonne ta famille
- Simon R. est un dieu vivant qu'il convient d'honorer en recevant ses gamètes, tout en chantant du Fred Astaire.
-abonne-toi encore.

Geoffrey Crété - Rédaction
26/03/2020 à 13:34

@m

Adoré l'épisode 7 ? Ah bon ?
Entre le fait que c'est faux (voir notre critique : 3/5), et le fait que votre "nous, non", n'engage que vous...

Rappelons qu'on est accusés tous les 2 jours de tout et son contraire. On déteste Star Wars, on déteste Disney, on aime trop SW8, on déteste trop SW9, on est trop gentil avec cette trilogie, on s'acharne sur la trilogie... Peu importe ce qu'on en dit, ça agacera quelqu'un, et on aura une étiquette. ;)

Plus

votre commentaire