S.O.S. Fantômes : L'Héritage - un acteur promet que cette fois, le film sera fidèle à l'original

Mathieu Jaborska | 23 mars 2020
Mathieu Jaborska | 23 mars 2020

La dernière suite de franchise intitulée "Afterlife", c'était Resident Evil 4. Espérons que le nouveau S.O.S .Fantômes ne soit pas du même acabit.

Pourtant, il y a de quoi avoir peur. Echaudé par les réactions face au remake de 2016, plus handicapé par ses tentatives aussi malaisantes que systématiques de faire rire que par son casting exclusivement féminin, Sony a préféré tout miser sur la nostalgie, moteur économique infaillible en cette année de grâce 2020.

S.O.S. Fantômes version lourdingue avait amassé à peine 229,1 millions de dollars dans le monde pour un budget de 144 millions, il s'agit d'éviter pareille douche froide.

 

Ghostbusters : l'héritageCet artice est peut-être un peu Rudd avec le film

 

Paul Feig laisse donc sa place à Jason Reitman (JunoTully), fils du seul et unique Ivan Reitman. Un choix qui en dit long sur les objectifs de la firme, bien déterminée à faire des deux premiers opus une religion et du nouveau film une longue prière en leur honneur. La bande-annonce ressemblait déjà à une chasse au trésor visant à collecter dans le respect le plus chiant le plus profond les artefacts des longs-métrages ayant adoubés Bill Murray.

Niveau casting, outre le sympathique Paul Rudd, l'obligatoire Finn Wolfhard, échappé des deux modèles du genre, à savoir Stranger Things et Ça, viendra s'approprier le fameux "Héritage" du titre français. Interrogé par NME, celui-ci n'a fait que confirmer l'évidence.

"Les fans plus âgés de S.O.S. Fantômes vont trouver que c'est une approche très, très fidèle de la saga. Alors que les gens plus jeunes, si ce n'est tout le monde, vont trouver que, avant tout, S.O.S. Fantômes parle de famille et des relations que ces gens ont entre eux. [...] C'est aussi très drôle, alors je suis très impatient que les gens le voient."

 

photo Stranger ThingsNos blagues ne sont pas très Finn

 

Le comédien ne cesse de défendre la production en ce moment, promettant un festival d'effets spéciaux physiques et d'autres façons détournées de clamer : "c'était mieux avant".

Bref, si on enlève la surcouche de fan-service, difficile de savoir ce que va raconter exactement cette suite. On espère que ces signes annonciateurs ne sont que des effets de promotion et qu'on ne va pas devoir subir un énième spin-off en pilote automatique de Stranger Things. Réponse attendue le 19 août 2020, soit une semaine après la suite de Dernier train pour Busan : Peninsula, dont la première photo officielle vient de tomber. Quel choix cornélien.

 

Affiche teaser

commentaires

Glowy
24/03/2020 à 11:10

Les gamins et acteurs issus des séries style "stranger things" et des films Marvel, perso je ne peux plus les voir.....

Monsieur Vide
24/03/2020 à 09:38

Pas Garmin , je voulais répondre à GARM.
Désolé .

Monsieur Vide
24/03/2020 à 09:37

Garmin: tu viens de résumer 80% du cinéma américain d'aujourd'hui.
C'est vraiment une époque pourrie.

After effect
24/03/2020 à 06:35

ba le public s'est fait avoir par le precedent ratage,on ne l'y reprendra plus !
tout comme des nanards comme Terminator Dark fate apres Genesys on nous avait dit la meme chose, c'est terminé, ils vont vendre leur came ailleurs desormais,
tous ces films fauchés par le Corona, c'est une benediction, d'autant que pic du Corona aux USA c'est à partir de Juin et çà va être un carnage

Garm
24/03/2020 à 01:01

Je vous résume les étapes de la communication...

Les producteurs pendant le tournage :
« Blablabla... super scénario... blablabla... respectueux du film original... blablabla... les fans vont adorer ... blablabla... effets pratiques ... blablabla... idées géniale ... blablabla... pressés de vous montrer le film... »

Les critiques et le public à la sortie du film :
« Nul a chier, CGI bas de gamme, cameo inutiles, humour ras des pâquerettes, fan-service envahissant, scénario grotesque... »

Les producteurs après l’exploitation en salles :
« mais puisqu’on vous dit qu’on est fier et qu’il est super notre film... la preuve on a des super scènes coupées qu’on a pas pu mettre dans le film, et puis y a un director’s cut fantastique mais on sais pas s’il verra le jour »

JANGO567000
23/03/2020 à 20:07

Désolé mais en en voyant la bande annonce, ça nous donne l'effet inverse ! tout le contraire de ce que l on souhaite voir !!

votre commentaire