La Reine des neiges 2 devient le 6ème film Disney à dépasser le milliard au box-office en 2019

Mathieu Jaborska | 17 décembre 2019 - MAJ : 17/12/2019 15:06
Mathieu Jaborska | 17 décembre 2019 - MAJ : 17/12/2019 15:06

Il fut une époque où le club des films milliardaires était très très fermé. Mais grâce à ses franchises, Disney s'y invite désormais régulièrement.

2019 a clairement été une très grande année pour la firme. Elle marquera bien sûr le record du plus gros score au box-office mondial avec l'évènement Avengers : Endgame et ses quelque 2,7 milliards de dollars récoltés dans le monde. Mais il ne s'agit pas du seul carton de Mickey ces derniers temps, puisque les différentes formules expérimentées se sont toutes révélées très rentables.

Côté MCU, Captain Marvel a également dépassé la barre symbolique avec 1,1 milliard de dollars de recettes. Côté remake live, Aladdin et Le Roi Lion ont encore une fois prouvé le pouvoir de la nostalgie aveugle en cumulant respectivement 1 et 1,6 milliard de dollars.

 

photo, Chris EvansAvengers : Endgame, loin d'être la fin du jeu

 

Enfin, côté animation, Toy Story 4 est aussi devenu milliardaire, ainsi que La Reine des neiges 2, en salles américaines depuis 4 semaines. Ça fait du long-métrage de Jennifer Lee et Chris Buck le sixième film à rentrer dans le club, une performance proprement inédite. Chose rare à Hollywood, les différentes stratégies de Disney ont toutes fonctionné, et leurs franchises se sont toutes (ou presque) avérées extrêmement rentables. Le deuxième opus des aventures hivernales avait déjà libéré et délivré Disney de la concurrence en lui faisant dépasser les 3 milliards de dollars de recette au box-office domestique.

Mais là, il consacre complètement un système qu'on pourrait presque croire infaillible, une machine à franchises extrêmement bien rodée. Cette fin d'année conclut avec panache une année hollywoodienne sous le signe du monopole : si on exclut la bonne affaire que fait Sony avec Jumanji : Next level, la firme s'accapare l'argent du monde entier pour les fêtes de Noël, et nul doute que Star Wars : l'Ascension de Skywalker, quasi assuré d'un carton immédiat à sa sortie le 18 décembre chez nous, va encore plus enfoncer le clou.

 

photoLa reine des neiges entre dans sa banque

 

C'est simple : en comptant Spider-Man : Far from home (une co-production avec Sony), elle profite des sept premiers films du classement 2019 aux États-Unis, des cinq premiers films au classement mondial. Et ce n'est pas fini.

Avec l'acquisition de la Fox, Disney se prépare un agenda de sortie de folie comportant des titres comme Avatar 2 (15 décembre 2021) ou The King's Man : Première mission (23 septembre 2020). Et on ne parle même pas de Disney+, qui cartonne avec The Mandalorian. Le cinéma hollywoodien, ou du moins le système de majors, est en train de changer, et cette année aura peut-être été la plus importante pour le processus.

 

Affiche fr

Tout savoir sur La Reine des neiges 2

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Opale
17/12/2019 à 18:20

Absolument désolant vu la qualité médiocre des métrages en questions. Navrant aussi de voir l'effet masse du public autour d'un film signé Disney. Heureusement Mickey se prends quelques petits gadins de temps en temps mais pas assez pour remettre en question sa stratégie du mièvre/facile/familial/laid/tête de gondole pour jouets, qui marche du feu de dieu...

lulu
17/12/2019 à 15:56

Et dire que je n'ai jamais vu une seule fois le premier alors que je travaillais chez Disneyland Paris y'a pas longtemps ^^

Nyl
17/12/2019 à 15:50

Un film qui le mérite pour moi, même s'il y a des défauts qui peuvent gêner.
J'ai passé un agréable moment devant. Je le trouve meilleur que le 1, même.

JFK
17/12/2019 à 15:24

Pour le coup c’est mérité. Des films qui ont touché le milliard c’est le meilleur.

Par contre pour Spider-Man far from home et Le roi lion...

sad
17/12/2019 à 15:16

sad

votre commentaire