Jumanji : Next level démarre en trombe pour son premier week-end, mais gare à Star Wars : L'Ascension de Skywalker qui arrive

Camille Vignes | 15 décembre 2019 - MAJ : 15/12/2019 19:03
Camille Vignes | 15 décembre 2019 - MAJ : 15/12/2019 19:03

Le succès de la nouvelle saga Jumanji se confirme grâce au super démarrage de Jumanji : Next level .

Après la surprise générale qu’a été le succès du premier remake en 2017, il n’aura pas fallu longtemps à Jumanji : Bienvenue dans la jungle pour s’offrir une suite. 

Sorti en même temps que  Star Wars : Les Derniers Jedi, trouver un public alors que l’ombre du film avec Robin Williams pesait sur lui n’était pas une mince affaire. Et pourtant Jumanji : Bienvenue dans la jungle avait réussi à amasser plus de 404,5 millions de dollars au box-office domestique et 557,7,5 à l’international, soit 962,5 en tout à travers le monde. 

 

Photo Dwayne JohnsonQuand le succès est innattendu mais qu'il est bien là.

 

Deux ans après cette belle réussite Sony retente le diable et sort Jumanji : Next level une petite semaine avant Star Wars : L'Ascension de Skywalker, le neuvième et dernier chapitre de la saga Skywalker. Le film est déjà sorti en France et malgré son démarrage remarquable, il n’a pas réussi à détrôner La Reine des neiges 2 (78 5636 entrée contre 94 5814). 

En Amérique du Nord par contre les premiers chiffres penchent plutôt en faveur du film de Jake Kasdan puisque c’est déjà 60,1 millions de dollars qui ont été encaissés à domicile. C’est énorme quand on sait que le premier opus, lui aussi de Kasdan, avait réalisé un premier week-end à 36,1 millions. 

Un chiffre qui est dans la fourchette haute des prédictions de Sony, Next level jouissant du succès de Bienvenue dans la jungle. Mais qui reste à tempérer puisque le budget de ce second opus a été dopé par rapport à celui du premier : environ 125 millions de dollars contre un budget de 90 millions. 

 

photo, Karen Gillan, Jack BlackMême la voiture n'en revient pas

 

Avec 60,1 millions de dollars, Jumanji : Next level  se classe treizième de l’histoire des démarrages du mois de décembre (hors inflation). Il est derrière Star Wars : Le Réveil de la Force (247,9 millions), Star Wars : Les Derniers Jedi (220), Rogue One : A Star Wars Story (155), Le Hobbit : Un voyage inattendu (84,6), Je suis une légende (77,2), Avatar (77), Le Hobbit : La Désolation de Smaug (73,6), Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi (72,6), Aquaman (67,8), Le Monde de Narnia : Chapitre 1 - Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique (65,5), Sherlock Holmes (62,3) et Le Seigneur des Anneaux : Les deux tours (62). Mais c’est surtout le meilleur démarrage de décembre jamais réalisé par Sony. 

À travers le monde, le démarrage du film est lui aussi très impressionnant puisqu’il est d’environ 52,8 millions de dollars pour un total de 112,9 millions. Le fait qu’un film de cette trempe voit la balance de son box-office pencher du côté domestique (53,2%) alors qu’il est dans les salles chinoises depuis le 6 décembre est très prometteur pour sa carrière. 

Reste, comme on l’a dit, que Star Wars : L'Ascension de Skywalker sort la semaine prochaine et que le film de J.J. Abrams a de grandes chances d’eclipser Jumanji : Next level , les scores des démarrages des derniers Star Wars sont cités juste au-dessus et règnent sans partage sur le classement général des ouvertures du mois de décembre… 

 

photo, Dwayne Johnson, Karen Gillan, Kevin Hart, Kevin Hart, Awkwafina, Nick JonasJumanji prêt à braver tous les dangers pour tenir ses positions 

commentaires

Emynoduesp
19/12/2019 à 18:02

Vu mardi, sympa, quelques rires, mais il manque le messant charismatique, il est ou le messant charismatique???
Je prefere de loin un bon vieux Snyder... l occasion de glisser un #releasethesnyderscut :)

M1pats
17/12/2019 à 05:19

Voila le genre de poubelle dont il faut s inquiéter quand ca cartonne au box office et pas les méchants Marvel ou Disney qui possèdent un minimum d écriture et " œuvre " dedans

Opale
16/12/2019 à 11:30

Pendant ce temps à Véra Cruz: joker a dépassé Rogue One au BO mondial...

votre commentaire