Star Wars : Episode III - La Revanche des Sith aurait dû comporter la meilleure baston au sabre laser de la saga

Mathieu Jaborska | 13 décembre 2019 - MAJ : 13/12/2019 15:27
Mathieu Jaborska | 13 décembre 2019 - MAJ : 13/12/2019 15:27

Beaucoup de reproches ont été faits à la prélogie de George Lucas : le jeu bancal d'Hayden Christensen, les CGI approximatifs, le scénario aléatoire...

Mais s'il y a bien un point que les fans n'attaquent pas trop en général, c'est les bastons au sabre laser, souvent très spectaculaires. Certaines d'entre elles sont tout de même restées dans l'imaginaire collectif, comme les pirouettes dignes du Cirque du Soleil de Yoda dans L'Attaque des clones, le duel fratricide de La Revanche des Sith ou, bien sûr, le combat clôturant La Menace fantôme.

 

photo, Liam Neeson, Ray ParkDemie-Maul

 

La fameuse baston entre Dark Maul, Obi-Wan et Qui-Gon reste pour beaucoup le véritable sommet de la prélogie, et on la doit en partie à Nick Gillard, coordinateur des cascades, qui a participé à l'élaboration de cet affrontement homérique rythmé par la musique grandiloquente de John Williams. Les journalistes d'Entertainment Weekly ont eu la chance de s'entretenir avec le respectable casse-cou, et de lui expliquer, donc, que selon eux, cette séquence est le meilleur affrontement impliquant des sabres lasers. Mais Gillard les a arrêtés pour raconter que le vrai meilleur combat de Star Wars, c'est une scène qu'on ne verra jamais.

Rappelez-vous, bien avant Mustafar, Obi-Wan va trouver le général Grevious. Il lui tombe littéralement dessus, lâchant au passage son désormais légendaire "Hello, there". À ce moment, l'antagoniste fuit et envoie six gardes bien brutaux pour s'occuper du cas Kenobi. À l'origine, ça devait être le point de départ d'un affrontement épique considéré par le superviseur des cascades comme la meilleure séquence d'action de la prélogie. Ewan McGregor s'était entrainé pendant des semaines pour la préparer. Seulement voilà : une fois sur le plateau, il s'est avéré que la production manquait de temps, et que la scène, pas indispensable à la narration, allait sauter.

 

photo, Ewan McGregor"hello there"

 

Dans la version finale, Obi-Wan utilise la force pour faire s'écraser un container sur ses adversaires, s'évitant ainsi un long et rude combat. L'idée vient de George Lucas lui-même, décevant fortement un Gillard avide de belles chorégraphies.

« C'était le combat le plus complexe qu'on ait jamais fait, et George a dit : "je suis vraiment désolé, je vais faire tomber un container sur cinq d'entre eux !" »

Voilà ce à quoi ressemble la séquence qu'on peut voir dans le film :

 

George Lucas cut the best <em>Star Wars</em> lightsaber fight out of the prequels

 

Comme quoi, les plannings serrés ont toujours été la bête noire de Lucasfilm. Si l'on en croit Daisy Ridley, une séquence de duel au sabre spectaculaire se nicherait au coeur de Star Wars : L'Ascension de Skywalker. Peut-être sera-ce l'occasion de rivaliser avec ce genre de scènes marquantes, et accomplir ce que La Revanche des Sith n'a pas totalement réussi à faire ? Rendez-vous le 18 décembre, donc, avec vos sabres lasers en plastique.

 

photo, Daisy Ridley, Adam DriverLa Ren du sabre laser en action

commentaires

Simon Riaux - Rédaction
16/12/2019 à 16:21

@Pougliche


Vous avez une idée du nombre d'années qu'il faut pour pouvoir supporter Mon Curé chez les Nudistes ? C'est un truc de Jedi, je vous le dis.

(Mais du reste, comme on le rappelle ici, le sens du vent, critique en tout cas, est plutôt dans le soutien total à la prélo : https://www.ecranlarge.com/films/dossier/1152285-star-wars-la-critique-a-t-elle-retourne-sa-veste-sur-les-vieux-films-au-fil-du-temps )

Pougliche
16/12/2019 à 16:17

"Quant à analyser sérieusement les scénarii de la prélo, les gars, un peu de sérieux. 3 films : pas un dialogue qui tient la route, zéro dramatisation des enjeux, aucune rebondissement qui tienne sur autre chose que la connerie spatiale des personnages. Regardez Mon Curé chez les Nudistes, ça vous aidera, c'est exactement du même niveau, mais comme il n'est pas marqué Star Wars dessus, c'est plus facile à admettre."

Combien d'années d'études du cinéma pour pondre un avis pareil? Aucun argument, juste un type qui dit que c'est nul, bravo le veau ! Sérieux votre site de sous-doué et les articles polémiques à clic sur Star Wars et les Marvel c'est vraiment le caniveau d'internet, heureusement que j'ai adblock quand je visite ce dépôt de pseudo intellectuels incapable d'aller dans un autre sens que le vent médiatique, ça sent le Pullitzer bientôt.

HanRyu
16/12/2019 à 12:00

J'ai vraiment de plus en plus l'impression que cette préquelle ne peut se défendre qu'en faisant référence à des éléments qui lui sont extérieurs ou en cherchant à rabaisser ceux qui la critiquent.

Simon Riaux - Rédaction
16/12/2019 à 11:20

@Max Rider88

Ah le coup du mépris de classe. Intéressant. De quelle classe vers quelle autre ? qu'on rigole. Quant à analyser sérieusement les scénarii de la prélo, les gars, un peu de sérieux. 3 films : pas un dialogue qui tient la route, zéro dramatisation des enjeux, aucune rebondissement qui tienne sur autre chose que la connerie spatiale des personnages. Regardez Mon Curé chez les Nudistes, ça vous aidera, c'est exactement du même niveau, mais comme il n'est pas marqué Star Wars dessus, c'est plus facile à admettre.

Et non, y a rien de complexe. Jamais. Sauf si on considère que dire : "quand un régime démocratique se transforme en régime militaire totalitaire, ça tourne mal", c'est complexe.

Et on s'en cogne des oeuvres que cite Lucas. Ou qui que ce soit. Citer n'a jamais conféré la moindre valeur, ça peut, si c'est bien pensé, renforcer le discours d'une oeuvre préalablement intéressante. Du coup, ici, bah c'est mal barré. Le résultat est tellement, laid, irregardable, décousu, techniquement à la ramasse, ça n'a aucune espèce d'importance. Il peut bien y mettre tout le Louvre dans son nanar. C'est toujours un nanar.

Et arrêtez d'opposer les trilogies. Je ne suis pas un nostalgique de l'une, ou un excité de l'autre. Je constate juste que la prélo est une des plus invraisemblables brochette de navetons jamais réalisée. Mais on peut lui reconnaître un exploit véritable : avoir fait jouer Ewan McGregor comme un pied, ce que personne n'avait jamais réussi auparavant, ni n'est parvenu à reproduire depuis. C'est quasiment du miracle.

Max_Rider88
16/12/2019 à 11:07

Simon Riaux : vous insinuez donc que le public de la prélogie ne dépasse pas l’âge mental d’un cancre ? Ressaisissez-vous : la trilogie classique était un modèle d’écriture et de fluidité, cela n’empêche pas la prélogie d’être remarquable aussi dans les sujets (complexes) qu’elle aborde et dans sa manière de les traiter. Sans parler de tous les courants artistiques et cinématographiques convoqués par Lucas, et qui permettent à cette partie de l’œuvre de grandir littéralement avec son public, comme le faisait en son temps la trilogie classique avec une autre génération.

Et oui Monsieur Riaux : vous pouvez déverser votre mépris de classe, au final nous nous retrouvons tous devant l’échec de Disney et de Monsieur Abrams à mettre en pratique cette « formidable » vision que n’a pas su comprendre Lucas, défendue par les Templiers de la Trilogie classique. Tout comme Sébastien, j’attends très sereinement votre copie ou votre analyse des points noirs de l’écriture de la prélogie. Faites un dossier sérieux sur le sujet, prenez le temps qu’il vous faudra, nous vous attendons de pied ferme et avec beaucoup de cette assiduité dont, manifestement, nous autres amateurs de l’œuvre de Lucas en 6 films sommes dépourvus.

Sébastien
15/12/2019 à 02:47

Simon Riaux - Rédaction 13/12/2019 à 21:00
@max rider 88

L'écriture de la prelogie est risible
***
C'est bien, plus vous écrivez, plus vous vous ridiculisez et vous enfermez dans l'auto-persuation.

J'attends votre scénario des Episodes 1, 2 et 3 lundi matin à 8 heures sur mon bureau.

Mickey
14/12/2019 à 19:04

Au delà de ça tout le monde s'en branle de votre avis et de vos goûts personnels. Tout ces crétins qui chouinent sur un film... Mettez toute cette énergie à améliorer le monde, votre vie ou ceux des gens qui vous entourent. Mais spéculer sur la qualité des star wars, à part flatter votre ego futile ça ne sert pas à grand chose

Darkvador
14/12/2019 à 15:53

Non mais vous rigolez là !!!!
La meilleure scène de sabres laser est dans la revanche des siths entre obiwan et anakin et c’est tout !!!
On verra la suite dans star wars 9

Nyl
14/12/2019 à 13:33

@Le manch
Ironique. Vous défendez le OT en utilisant son époque mais vous oubliez pour la Prelogie qui était au début du numérique.
Désolé, mais non. L'OT ne l'enterre pas, loin de là. Il y a beaucoup de défauts sur la TO, comme son histoire très simpliste et manichéen en possible, les effets spéciaux qui ont très mal vieilli ( la bataille de Yavin 4 ( même si je le considère comme la 2e meilleure bataille spatiale de SW, à cause de l'intensité qui en dégage) et de Hoth, et même Yoda, sont un peu dépassés, quand même en terme de FX. Genosis et Naboo sont bien mieux faits.
De plus, hormis le V, ils n'ont quasiment rien apporté à l'univers. Le IV l'introduit mais on reste beaucoup sur le héros, allant sauver la princesse dans la forteresse du chevalier noir avec ses compagnons de route ( un sage, un guerrier et un personnage à la morale plus louche ( contrebandier) qu'on peut comparer au voleur).
La romance de Leia et Han est assez basique, aussi et pas très intéressant ( une princesse avec un bad guy, Ouah!)
Et le VI, Luke est touchant, mais assez bisounours quand même. (je vais sauver mon père, même s'il a mis la galaxie à feu et à sang). On peut sortir l'amour du fils et la lumière qu'il a perçu d'Anakin. Mais ça reste assez gamin, quand même.
Et les ewoks... Je les aime bien ces peluches, mais ils sont envahissants, quand même. Jar jar, bien qu'insupportable par moment, nous a livré quand même des gaffes assez memorable, notamment a la bataille de Naboo.
Les combats en duel, sont loin d'être géniaux, même en mise en scène, mais reste sympathique.
Émotion, on y est, mais chorégraphie... Bah... C'est mauvais.


Vous surestimez beaucoup le OT alors qu'elle n'a rien d'exceptionnel, quand on y réfléchit. Elle complète la prelogie ( ce qui manque à l'un, l'autre l'apporte) mais n'en est pas supérieur pour autant.

Monsieur Vide
14/12/2019 à 10:18

Je cite ( je sith ) :''La trilogie Disney, pour le moment, n'est pas fameuse, mais demeure très au-dessus des standards de production
***''
Ça en dit long sur ces standards....c'est triste.
Cette postlogie est carrément bien plus une arnaque ! Bon sang , les épisodes 7,8 comme scénarios aléatoires ,sont les rois!
Et puis y en a marre , tout le monde donne son avis!
(De toute façon tout le monde sait bien que c'est moi qui ait raison)

Plus

votre commentaire