Marvel vs Scorsese : avec quelques semaines de retard, Kevin Feige prend enfin la parole pour défendre le MCU

Déborah Lechner | 11 novembre 2019 - MAJ : 11/11/2019 18:42
Déborah Lechner | 11 novembre 2019 - MAJ : 11/11/2019 18:42

Alors qu'on commençait enfin à ne plus en entendre parler, le boss de Marvel est finalement sorti de son silence pour répondre aux détracteurs du MCU. 

Le producteur hollywoodien et patron de Marvel, Kevin Feige illustre parfaitement l'expression "arriver après la bataille". La guerre faisait rage il y a encore quelques semaines entre les pro-Marvel, menés par James GunnJon FavreauJoss Whedon et d'autres noms du MCU, et ses détracteurs, conduits par Martin ScorseseFrancis Ford Coppola et d'autres réalisateurs. Mais le principal intéressé lui n'a pas bronché pendant que son studio se prenait des coups de tête tous azimuts.

Surtout qu'après l'éditorial argumenté du réalisateur de Taxi Driver dans les colonnes du New York Times et la déclaration du réalisateur Roland Emmerich qui visait à apaiser le débat, on pouvait conclure que la pluie d'obus s'était enfin calmée après des semaines d'intenses bombardements. Mais c'était sans compter sur Kevin Feige qui a relancé la machine et finalement abordé la polémique dans une interview du Hollywood Reporter

 

photo, Kevin FeigeKevin Feige lors de la présentation de la série Loki au dernier Comic-Con de San Diego

 

"Ce n'est pas vrai [ndlr : à propos de Scorsese qui a dit que Marvel n'était pas du cinéma], tout ceux qui travaillent sur ces films aiment le cinéma, aiment y aller et assister à une expérience commune dans une salle remplie de monde [...] Tout le monde a une définition différente de l'art et tout le monde a le droit d'écrire pour exprimer son opinion et j'attends avec impatience ce qui va se passer ensuite. Mais en attendant, on va continuer à faire des films."

Rien de bien neuf par rapport aux précédentes réponses, si ce n'est que Kevin Feige a également défendu son bébé contre un autre reproche fait aux fillms Marvel, c'est-à-dire leur manque de prise de risques. D'après le producteur, Martin Scorsese aurait oublié quelques exemples dans la filmographie du studio qui prouvent l'inverse :

 

Kevin Feige et Tom HollandKevin Feige et Tom Holland

 

"Nous avons fait Captain America : Civil War où deux de nos personnages les plus populaires ont eu une altercation idéologique et physique très sérieuse. Nous avons tué la moitié de nos personnages à la fin d'Avengers : Infinity War. Je pense que c'est amusant pour nous de prendre notre succès et de l'utiliser pour prendre des risques et aller dans différents endroits.  [...]

Si la notion d'humains ayant des capacités supplémentaires ne vous plaît pas, ça signifie que tout ce qui se passe dans ce domaine n'est peut-être pas pour vous. Mais la vérité, c'est que ce sont toutes des paraboles, comme toutes les grandes histoires de science-fiction."

Le feuilleton s'étire donc encore un peu et on attend maintenant la fin de la saison parce que tous les épisodes commencent vraiment à tourner en rond. De son côté, Kevin Feige se prépare pour le lancement de la Phase 4 du MCU, annoncée cet été et pour la production d'un film Star Wars encore très enigmatique. 

Martin Scorsese a quant à lui réalisé The Irishman avec Robert De NiroAl Pacino et Joe Pesci qui sortira sur Netflix le 27 novembre prochain. En attendant, pour connaître les premiers avis de la presse américaine, c'est par ici

 

Affiche française

commentaires

Nyl
12/11/2019 à 20:35

Et je suis désolé pour Feidge, mais le combat idéologique entre Iron Man et Capitaine était attendu dans Civil War.

La majorité des morts dans IW n'ont aucuns intérêts ( à part Loki et Vision) car ils reviennent dans Endgame et on le savait.

Donc niveau prise de risque, Feidge, faudrait revoir ta définition. Ces deux exemples n'ont aucune prises de risques, justement..

Tu aurais du utiliser Iron Man 3 ou Gardiens de la Galaxie 2 comme exemple.

Nyl
12/11/2019 à 20:31

Ça devient blasant...

Scorsese a donné son avis, point ! Il a le droit, non?
Et puis, bon, ce n'est pas loin de la vérité. Le MCU est du bon divertissement pop corn mais à la fin, le noyau est vide.

Après, chacun son avis. Mais on lâche un peu. Ça devient malsain et un peu, dictatoriale à force.

Des qu'un real célèbre dit que MCU, ce ne sont que des films de divertissements éphémères, au même titre qu'un parc d'attraction ( et encore, space tour m'a plus marqué que la majorité du MCU) on a le droit à une "polémique" sur 2 mois ?

On peut lâcher l'affaire ?

alek
12/11/2019 à 10:14

moi sa me fait marré ces comentaires vous parler de disney.. toute ces histoires viennes de comics a la base, vous crachez sur des histoires écrite il y a longtemps. kevin feige a fait le mcu comme il voit le comics par lui même comme chaque réalisateur qui reprend des histoires. on peut parler du retour de heros mais le multivers est bien présent dans les comics , on peut parler de la prise de risque pour captain civil war qui est une putain de saga de base qui a duré plusieurs année de comics. peut étre que depuis que disney a racheter marvel leur film sont plus simple mais le truc c'est que sa reste un film, chaque réalisateur scénariste sont des artiste qui produit et nous somme les consomateurs alors personne même scorsese peut prétendre avoir le bon choix le bon gout même l'idée de débatre sur sa est totalement ridicule et abjecte. la seul chose qui est finalement importante c'est bel et bien de kiffer sa scéance au ciné de pouvoir rêvé apres le film ou de se demander quand arrive la suite.

Maurice Escargot
11/11/2019 à 19:18

"Nous avons tué la moitié de nos personnages à la fin d'Avengers : Infinity War."
Pour les ramener parce qu'il faut bien faire tourner la planche à billets. Et d'ailleurs personne n'était dupe.
Ce n'était pas un risque, c'était un cliffhanger tout ce qu'il y a de plus basique et éculé.

XenoCloud
11/11/2019 à 18:06

"Nous avons tué la moitié de nos personnages à la fin d'Avengers : Infinity War". Oui,pour mieux faire monter la hype de les revoir lors d'Endgame. Et ce n'est pas rares de voire des personnages "importants" dans une saga. Cessez d'être malhonnête chez Disney et avouez qu'une grande part de votre motivation provient des billets verts....

captp
11/11/2019 à 16:48

encore une fois tout le monde fait semblant de ne pas comprendre le vrai propos de scorsese ,Feige car ça l'arrange comme tout les chiens de garde qui ont pris la parole avant lui et ceux qui commentent oklm s'en même avoir lu le fond de la pensée de scorsese par pure fainéantise intellectuelle .

donc si vous aimez le cinéma lisez sa tribune en entier (c'est long n'allez pas vous faire un avc) .vous y apprendrez qu'il trouve beaucoup de talent à certain réalisateur de franchise actuelle (et dit que d’ailleurs Hitchcock pourrait être considéré comme l'un d'eux) .
Que "disney" avec sa recette a base d'étude de marché,de validation,de changement pour coller au mieux a la cible client pour être consommé à défiguré le cinéma et l'équilibre artistique.
Qu'aujourd'hui si un nouveau scorsese ou coppola cherchait a réaliser des films personnels et narratif il ne pourrait tout simplement pas ,lui même avec son passif à été obligé de passer par netflix pour avoir le financement de son dernier film .
et plein d'autre chose intéressante ... après faut aimer le cinéma aussi .Vouloir aller dans le fond et pas se positionner comme un ado qui fait guéguerre de console comme disney aimerait .

Bref ... chaque interventions de disney puent la malhonnêteté en voulant centrer le tir sur le genre et tout le monde croque .

Sigi
11/11/2019 à 15:09

"Je pense que c'est amusant pour nous de prendre notre succès et de l'utiliser pour prendre des risques et aller dans différents endroits."

lol

LeRealiste
11/11/2019 à 15:02

« Tout le monde a une définition différente de l'art… » Sujet clos. Fin du debat entre les pro et les anti.
EL pourra enfin cesser ses articles impertinent.

Tom Bombadil
11/11/2019 à 14:54

Ça ressemble à l'intrigue et aux grosses ficelles des catcheurs de la WWE: de grandes phrases pour faire vibrer d'émotion le spectateur, l'amener à choisir un camp et rester à regarder pour voir qui va gagner, alors qu'on parle juste de mecs habillé en cuir, avec leur slip par dessus leurs collants, qui se mettent des bourres pifs, dans un spectacle loin d'être super chiadé.

Je ne sais pas trop ce qui est le plus pathétique dans cette pseudo guéguerre: Scorsese et quelques grands noms du cinéma qui vont critiquer les films de super héros alors qu'ils font un tout autre cinéma, histoire de rappeler qu'il y a d'autres films qui existent, et qu'ils ont besoin d'argent pour les tourner, ou bien le camps Marvel qui essaie de survendre ses films comme des chefs d’œuvre absolus du 7ème art, qui surréagit dès qu'une critique négative apparait, histoire de garder une bonne image publicitaire pour écraser la concurrence et faire du bénéfice.

votre commentaire