Joker passe le milliard au box-office, et entre définitivement dans l'histoire

Geoffrey Crété | 15 novembre 2019 - MAJ : 15/11/2019 23:29
Geoffrey Crété | 15 novembre 2019 - MAJ : 15/11/2019 23:29

Le film de Todd Phillips avec Joaquin Phoenix devient l'un des plus gros succès de l'histoire des super-héros au cinéma.

Un film qui passe le cap du milliard, c'est presque devenu ordinaire. En 2019, il y en a déjà eu six (Avengers : Endgame, Le Roi Lion, Spider-Man : Far from home, Captain Marvel, Toy Story 4, Aladdin), et ce n'est pas fini puisque La Reine des neiges 2 et Star Wars : L'Ascension de Skywalker arrivent.

Un film comme Joker qui y arrive, en revanche, c'est autre chose. Avec son budget plus modeste (55-60 millions de dollars, hors marketing) et son Rated R qui resteint son exploitation (interdiction aux moins de 17 ans non accompagnés aux Etats-Unis), le film avec Joaquin Phoenix n'était pas bâti comme un super-blockbuster de destruction massive. Personne ne misait sur le milliard, même encore récemment.

En ayant franchi la barre du milliard aujourd'hui, selon Forbes, il a donc une place à part sur le podium.

 

photo, Joaquin PhoenixI am the king of the world (of DC)

 

Avec près de 320 millions au box-office domestique et plus de 680 dans le reste du monde, Joker de Todd Phillips a donc atteint le milliard ces dernières 24 heures. De quoi définitivement en faire un cas d'école.

C'est la première fois qu'un film Rated R y parvient, et Joker dépasse de loin Deadpool, Deadpool 2, Matrix ReloadedÇaLoganLa Passion du Christ ou encore Very Bad Trip 2 (sans compter l'inflation).

Dans l'univers DC, c'est là aussi une victoire totale : Shazam! (364 millions), Justice League (657 millions), Man of Steel (668 millions), Suicide Squad (746 millions), Wonder Woman (821 millions) et Batman v Superman : L’Aube de la justice (873 millions) sont vaincus. Seuls Aquaman, The Dark Knight et The Dark Knight Rises de Christopher Nolan avaient passé le cap du milliard, mais avec des budgets au moins trois fois supérieurs à celui de Joker.

D'autant que Joker n'a pas pu compter sur la Chine, contrairement à beaucoup d'autres concurrents milliardaires. Logan y avait encaissé une centaine de millions par exemple, quand un Avengers : Endgame y a récolté plus de 614 millions (les détails sur ce score fou, par ici). The Dark Knight n'était pas sorti là-bas non plus, et avait également atteint le milliard.

 

Photo Joaquin PhoenixPermission de sourire accordée

 

Car là est l'enjeu : la rentabilité. Un film à 60 millions (et 120 millions supplémentaires en marketing selon Deadline : une somme classique pour monopoliser l'attention), qui encaisse un milliard au box-office, c'est un très, très gros succès.

Rappelons que ce budget a été divisé entre la Warner, Bron Studios et Village Roadshow. The New York Times a détaillé l'opération, forcément compliquée et risquée pour la Warner, qui a déjà encaissé le désastre Justice League. La prudence a donc été de mise : les coûts ont été divisés en trois (50% pour Warner, 25% pour Bron Studios, 25% pour Village Roadshow), ce qui signifie que le gâteau milliardaire sera lui aussi coupé en trois, avec net avantage pour la Warner.

Pas étonnant dans ces conditions que Todd Phillips et Joaquin Phoenix aient nuancé leur position sur une éventuelle suite, absolument pas possible il y a quelques mois... et désormais envisageable, peut-être, selon le réalisateur et l'acteur.

 

Photo Ben Affleck, Gal Gadot, Ezra MillerJoker League

 

Reste maintenant à voir ce que la Warner fera de ce succès phénoménal, alors que l'univers DC se scinde en deux et que l'univers étendu est grandement ralenti selon les producteurs. Y aura t-il ce fameux "DC Dark" en parallèle des blockbusters ? DC va t-il tenter une vague de films dérivés à la Star Wars Story, avec des budgets modestes et des propositions moins mainstream ? Si oui, aura t-on droit à Joker 2 : Le retour du clown, ou d'autres origin stories sur des personnages cultes comme le Pingouin, Catwoman, Mister Freeze et compagnie ?

Les prochains rendez-vous sont Birds of Prey et la Fantabuleuse Histoire de Harley Quinn en février 2020, Wonder Woman 1984 en juin 2020, The Batman en juin 2021, The Suicide Squad en août 2021, Black Adam en décembre 2021, et Aquaman 2 en décembre 22. Sans oublier Shazam! 2.

 

photo, Joaquin PhoenixJoaquin Phoenix en coulisses lors des Oscars

commentaires

Zaks blaze
05/12/2019 à 10:51

Aller faire la vaisselle...

Opale
18/11/2019 à 07:34

Je rappelle pour ceux qui ont la mémoire courte: les dizaines d'articles sur Endgame et ses records et aussi les dizaines et dizaines d'articles sur Justice League, son échec au box office et les conséquences qui vont avec... Donc, bon, hein...

Geoffrey Crété - Rédaction
17/11/2019 à 13:38

@maxibull

On a toujours traité le box-office, et ce qui s'y passe d'important. On est un site où les films liés aux comics, et les comics, sont importants. On a aimé Joker. Et ça intéresse les lecteurs. On ne voit donc vraiment rien d'étrange dans le traitement du film, qui est encore en salles...

maxibull
17/11/2019 à 12:58

oui mais avouez que ça devient récurrent !

Geoffrey Crété - Rédaction
17/11/2019 à 12:53

@MAXIBULL

PAS 107 ANS, JUSTE TANT QU'IL SERA DANS L'ACTU, COMME TOUT AUTRE FILM

Et si y'a plein d'autres choses. On en parle chaque semaine sur le site : Le Mans 66, Knives and Skin, A couteaux tirés, Klaus, La Reine des neiges 2, Noura rêve, Countdown, J'ai perdu mon corps, Midway... A chacun de lire selon ses goûts et envies :)

MAXIBULL
17/11/2019 à 12:48

OUAI BON VOS ALLEZ EN PARLER 107 ANS DE CE FILM , Y'A RIEN D'AUTRES ???

Kenshiro Hokuto Shinken
17/11/2019 à 00:11

Voilà lorsque la Warner laisse bosser les réalisateurs et scénaristes, ils en récoltent les fruits. L'univers DC a été plombé par la Warner en mettant des bâtons dans les roues de tous les réalisateurs

Cobalt
16/11/2019 à 18:02

D'accord. Merci pour ces détails Mr Crété

Geoffrey Crété - Rédaction
16/11/2019 à 13:08

@Cobalt

La Warner avait décidé de laisser tomber la Chine et vu leur communiqué officiel, c'était sous-entendu que c'était à cause de conditions jugées inacceptables.
Batman va en Chine kidnapper un mafieux après tout... pas sûr que ça et la noirceur du film aient été appréciés.

(“Based on a number of pre-release conditions that are being attached to ‘The Dark Knight’ as well as cultural sensitivities to some elements of the film, we have opted to forego a theatrical release of the film in China")

Brad eastwood
16/11/2019 à 12:59

@Kriuhhh; t'emballe pas hein, à part Joker qui raconte effectivement un truc intelligent, le reste des productions DC de ces dernières années, sont aussi profond qu'un Ant Man...

Plus

votre commentaire