Joker : contrairement à Zack Snyder, Todd Phillips ne veut surtout pas de director's cut de son film

Déborah Lechner | 22 octobre 2019 - MAJ : 22/10/2019 17:08
Déborah Lechner | 22 octobre 2019 - MAJ : 22/10/2019 17:08

Joker cartonne, aussi bien au box-office qu'auprès des spectateurs, mais ce n'est pas pour autant qu'il faut s'attendre à ce que Todd Phillips nous file du rab.

Même si Jared Leto tire très probablement une sale tronche ces dernières semaines, le Joker incarné par Joaquin Phoenix continue sur sa folle lancée avec 247,2 millions de dollars de recettes à domicile et 738,5 millions à travers le monde ainsi que des critiques toujours largement positives, notamment de notre part. Lors d'une séance en avant-première, le réalisateur Todd Phillips avait indiqué que la durée initiale de son film était de 2h35, tandis que la version finale ne fait que 2h02. Et si les fans espéraient donc avoir droit à quelques minutes supplémentaires dans un prochain director's cut, c'était bien pensé, mais c'est loupé.

Là où le réalisateur Zack Snyder et ses fans militent pour que le director's cut salvateur de Justice League sorte un jour, Todd Phillips, lui, n'en voit pas l'intérêt. Au contraire, il ne veut surtout pas que ça arrive, comme il l'a expliqué à Collider avec sa prose naturelle :

 

photo, Todd PhillipsJoaquin Phoenix et Todd Phillips

 

« Je déteste ces foutues versions longues et je déteste les scènes coupées. Si elles sont coupées, c'est pour une bonne raison. Le film qui existe est exactement celui que je voulais et je ne montrerai jamais de scènes coupées. »

Et ce n'est certainement pas Joaquin Phoenix qui dira le contraire. L'acteur semble avoir fait confiance au cinéaste pour sélectionner les meilleures scènes, même si au départ ils n'étaient pas forcément d'accord :

« Il y a cette scène qu'on pensait être l'une des meilleures pendant le tournage. On trouvait le comportement d'Arthur génial dans cette scène, que j'ai toujours adorée. Et puis Todd m'a dit qu'on couperait cette scène et au début je me suis dit : "Mais attends, comment ça on coupe cette scène ?" et puis je l'ai évidemment regardée et c'était plutôt évident. Il fallait qu'on la coupe. »

Pourtant, le réalisateur de la trilogie Very Bad Trip avait visiblement en sa possession de bonnes chutes de film et des scènes qui auraient mérité de se retrouver dans le montage final :

 

photo"Vous connaissez la blague du film rentable sans suite ni director's cut ni rien ?"

 

« On a coupé ce truc amusant de toutes les fois où Joaquin Phoenix se dirige vers Murray Franklin [ndlr : animateur de talk-show incarné par Robert De Niro], parce que chaque fois que le gars partait, Murray se levait et lançait : "S'il-vous plaît, accueillez Joker" et le rideau s'ouvrait et il sortait et dansait d'une façon différente à chaque fois.

Dans le film, il se dandine, embrasse la femme. Mais on a coupé ce truc du "S'il-vous plaît, accueillez Joker" et on l'a refait 13 fois peut-être, je ne sais pas. Les prises sont toutes différentes et elles sont toutes drôles, il y en a tellement qui sont bonnes. Je me demandais : "Oh, pourquoi je n'ai pas utilisé celle-là ?” »

Pas de director's cut donc, même si les propos du réalisateur sont à prendre avec des pincettes pour l'instant. Todd Phillips avait bien matraqué dans la presse que son Joker n'aurait rien à voir avec tout ce qui avait déjà été fait dans les comics, alors que les influences sont bien présentes, notamment pour cette scène du talk-show, largement inspirée du comics Batman : The Dark Knight Returns.

De même, le réalisateur n'a pas cessé de répéter qu'aucune suite n'était envisagée, alors que de son côté Joaquin Phoenix ne dirait pas non pour renfiler le costume. On espère donc qu'on nous épargnera un #ReleaseThePhillipsCut.

 

Affiche fr

commentaires

Heu
26/10/2019 à 22:35

heheheh niaa

Yann59
24/10/2019 à 09:47

Ne faites pas de suite a ce film , on connaît les suites et en general sa bousille la pepute du debut. Joker ce suffit a lui même.

ThomasF
24/10/2019 à 08:25

La différence avec Zack Snyder, c'est que Todd Philips a eu le film qu'il voulait. Snyder s'est fait saccager son Justice League à 99%

Valerie Normandie
24/10/2019 à 08:14

Superbement joué
Unique en son genre
Mon fils de 14 ans a adoré
Mais il savait ce qu il allait voir
Un film qui ne laisse pas indifferent

Arrival
23/10/2019 à 23:38

J'en suis à ma énième séance ! Pour une fois qu'un film de super héros si on peut l'appeler ainsi est raconté du point de vue du méchant... Faire de Thomas Wayne le méchant et faire d'Alfred un personnage odieux c'est de ouf ! J'aimerais tant qu'un univers soit développé autour de ce joker parallèlement au Batman de Pattinson. Et si la petite fille de la voisine d'Arthur Fleck était la future Catwoman ? Et si le nain Gary à qui le joker épargne la vie était le futur Pingouin ? Ce film m'a époustouflé et mérite une suite le plus vite possible.

Astroworld
23/10/2019 à 20:40

Ouais bah ses film a Todd Phillips ils sont pas charcuter au montage par une bande d'imbéciles. Lui il a pu faire son film comme il voulait . Snyder tout le temps on lui met des bâtons dans les roues mskn lol

Geraven
23/10/2019 à 12:23

Feufeu=> en même temps, ce film est interdit aux -16, voir -18 dans pas mal de pays. Ce n'est pas pour rien.

Qui aurait l'idée macabre d'amener ses enfants voir un film pareil ?

Feufeu
23/10/2019 à 11:54

J étais peut être pas ds le coup , mais j ai trouvé ca long , mais long , grosse performance de l acteur okay mais très long et angoissant , ne surtout pas amenée les enfants ils vont se faire chiez grave

Arowhite
23/10/2019 à 09:40

J'aimerais bien avoir les scènes coupées en bonus sur une version complète bluray, par curiosité, mais évidemment sans les intégrer au film puisque le réalisateur est content de son bébé !

Jonathan
22/10/2019 à 20:10

On va demander à Joss Wheddon de retourner plein de sequence de son film en rajoutant de l'humour des sourires, en changeant la colorimétrie et en changeant la BO tout en laissant en tête d'affiche le nom de Todd Phillips et on va voir s'il ne va pas reclamer un director's cut.

Plus

votre commentaire