Après The Witch et The Lighthouse, Robert Eggers prépare un film de vengeance au casting dingue

La Rédaction | 17 octobre 2019 - MAJ : 17/10/2019 18:05
La Rédaction | 17 octobre 2019 - MAJ : 17/10/2019 18:05

Avec The Witch et The LighthouseRobert Eggers s’est fait remarquer. Son troisième long-métrage aligne déjà un casting des plus alléchants.

Sa chronique de la destruction d’une famille sous l’emprise maléfique d’une sorcière a eu pour beaucoup l’effet d’un coup de tonnerre. Film littéraire, plastiquement superbe et assez radical dans son propos, The Witch a imposé un auteur. Bientôt sur les écrans, The Lighthouse a excité les spectateurs du Festival de Cannes (même s’il nous a un peu déçus).

 

Photo , Olivia Cooke, Anya Taylor-JoyAnya Taylor-Joy, menant sa carrière avec un certain brio

 

Et logiquement, vu l’attention et la curiosité générées par ces deux premiers films, le prochain, The Northman, émoustille le Tout-Hollywood. Robert Eggers y retrouvera deux artistes avec lesquels il a précédemment collaboré, à savoir Anya Taylor-Joy (révélée par The Witch) et Willem Dafoe (gardien de phare azimuté dans The Lighthouse). Mais ils ne seront pas seuls, loin de là.

À leurs côtés seront présents Nicole KidmanAlexander Skarsgård et Bill Skarsgård. Les deux frangins seront réunis pour une des toutes premières fois à l’écran, et on espère que cette alliance fera des étincelles.

Pour Collider, ce récit, co-écrit par le poète et romancier islandais Sjon traitera notamment de vengeance, dans l’Islande du 10e siècle. Et on fait plutôt confiance à Robert Eggers pour en faire un sacré festin visuel.

 

photoUne affiche qu'elle est belle

commentaires

captp
19/10/2019 à 10:55

J'ai trouvé ce film superbe.
Une réalisation faussement simple avec des plans fixes à l'image magnifique.
Une descente dans la folie qui prend effectivement son temps mais qui nous étouffe dans cette ambiance où dieu est à la fois omniprésent tout le long du récit et totalement absent donnant à l'histoire une double interprétation brillante. Ce qui en fait, pour moi, pas vraiment un film d'horreur mais une œuvre qui m'évoque deux très bons, Aronofsky (mother) ou LVT (antichrist).
Je suivrait ce réalisateur avec attention :)

sylvinception
18/10/2019 à 12:05

"me suis fais chier a attendre sans rien recevoir"

The Witch faisant partie de ces films qui demandent une forte implication du spectateur, rien d'étonnant à cela.
Bisou quand même.

m@x
18/10/2019 à 09:03

The Witch, j'ai toujous pas compris l'engoument sur ce film... j'ai eu la meme impression que sur le 1er blair witch...sans la promo autour... regarder un film et le generique arrive et la rien... genre j'ai rien vu.... me suis fais chier a attendre sans rien recevoir...

votre commentaire