Pour Dwayne Johnson, un Superman noir est tout à fait possible à l'avenir

Christophe Foltzer | 16 juillet 2019 - MAJ : 16/07/2019 10:07
Christophe Foltzer | 16 juillet 2019 - MAJ : 16/07/2019 10:07

Depuis un bon paquet de mois, voire d'années maintenant, Hollywood est en plein débat interne sur les questions de représentation des différentes populations qui constituent son public. Avec en tête l'idée de donner la même chose à chacun.

Si, de prime abord, on trouve la démarche sympathique, peut-être qu'on ne l'envisage pas forcément sous le bon angle. Alors qu'on serait tenté de qualifier cette remise en question de "progressiste", ce n'est peut-être en réalité qu'une motivation purement libérale. Les studios doivent se mettre au diapason du monde qui les a vus naitre et si ces questions d'égalité se retrouvent au centre des débats, les décideurs ne peuvent pas en faire l'impasse sans risquer de s'aliéner une partie de leur clientèle.

 

Photo Ryan Coogler, Chadwick BosemanBlack Panther

 

Surtout à l'heure des réseaux sociaux, quand les polémiques fleurissent aussi rapidement qu'un bouton d'acné sur le visage d'un adolescent. Damage control, manne financière conséquente (remember Black Panther), le débat, juste et obligatoire dans le fond, ne serait donc que le cheval de Troie d'un plan-retraite bien préparé.

Pourtant, c'est bien comme cela que ça se passe en ce moment, et d'ailleurs ça va continuer. Et puis, au milieu de cette bonne conscience de façade, il y a Dwayne Johnson, notre Rock d'amour, qui ne roule jamais que pour lui. Et le futur Black Adam a mis son grain de sel au micro de Variety lors de la première de Fast & Furious : Hobbs & Shaw, le spin off de Fast & Furious (sur nos écrans le 7 août prochain) lorsque le journaliste lui a demandé ce qu'il pensait de cette course à l'inclusion :

 

photo, Jason Statham, Dwayne JohnsonHobbs & Shaw

 

"Je pense qu'ils s'en sortent très bien. Évidemment, Marvel a fait un travail incroyable et en ce qui me concerne, nous faisons Black Adam avec DC et Warner, et nous sommes très impatients. À mon sens, plus les choses avancent, et plus on prend la température de la société, de ce qui se passe et ici, à Hollywood, particulièrement avec les franchises et les gros personnages, les studios sont très sensibles à toutes ces questions. Et peut-être même qu'un jour nous verrons un Superman noir. D'ailleurs, vous l'avez en face de vous."

Quand on voit déjà le tollé que se prend Disney avec la nomination d'Halle Bailey dans le rôle d'Ariel pour La Petite Sirène version live, on se dit que le public n'est pas encore prêt pour un Superman afro-américain. Et pourtant, il existe déjà dans les comics. Il s'appelle Calvin Ellis, il vient de la Terre 23 et il est le Président des États-Unis, en plus de s'inspirer directement de Barack Obama.

Mais bon, c'est vrai que d'ici à ce qu'on le voie dans un film du DCEU, il y a encore le temps. Mais pourquoi pas après tout ? Surtout si c'est The Rock.

 

photo Black SupermanCalvin Ellis

commentaires

BZH
20/07/2019 à 15:49

C'est pas piquant des personnages qui étaient incarnés par des blancs que ça va faire avancer le schimlblik... Ils faut des nouveaux personnages ou des personnages déjà existant dans la littérature ou des BDs pour que ça marche. Regardez black panther et comparé aux 4 fantastiques et tout est dit... Vous apprécieriez par exemple Shaft incarné par un blanc... moi non. Je par le en général bien sur. Le cas de superman noir existe dans le multiverse donc c'est ok pour moi. Par contre les 4 fantastiques non...

Beerus
19/07/2019 à 11:45

Il existe déjà le Superman black.

https://en.wikipedia.org/wiki/Steel_(John_Henry_Irons)

Mouai
17/07/2019 à 12:23

@Cerisier et Jean Progressiste
Vous ètes en retard, ils ont trouvé mieux, un christ blond qui ressemble à Thor, depuis 1000 ans dans les églises médiévales ils nous font la blague.

Jean Progressiste
17/07/2019 à 11:22

@Cerisier, un Christ femme noire là ça aurait de la gueule. On est en 2019, il est temps.

Victeam
17/07/2019 à 10:24

@raiden, sur le fond je suis d'accord. Dans le meilleur des mondes on créerait de nouvelles histoires avec des nouveaux personnages Issues de minorités. Mais dans le monde réel ou chaque gros film qui ne se rattache pas a une franchise ou une marque préexistante se vautre au box office, on fait comment ? On continue a montrer un monde où les femmes sont essentiellement vue comme des victimes, les noirs des seconds couteaux, les asiatiques invisibles...?

Cerisier
17/07/2019 à 09:52

Une bonne idée pour la suite de la passion du christ réalisé par Mel Gibson

Number6
17/07/2019 à 08:51

Dire qu'un superman chinois et même une ligue chinoise existent depuis Rebirth. Ça va gueuler lol. Et encore. On parle de la Terre 26?

Lupus
17/07/2019 à 01:02

@Tousen
Ce n'est pas du rois le même cas là parle du icône, d'un personnage préexistant ayant marqué plusieurs générations.

pere colateur
16/07/2019 à 20:14

Ne vous crépez pas le chignon pour si peu. Avec un blanc ou un noir ça sera toujours aussi con.

Raiden
16/07/2019 à 19:31

Moi j'ai une idée de dingue: qu'on arrête de toucher aux héros/héroïnes et films qui nous tiennent à coeur en voulant y mettre des personnes de couleur, gay, trans, etc et qu'on créé de nouvelles histoires qui représentent les minorités. Ça vous va ?

Parce que ce qui est quand même cocasse c'est qu'Hollywood nous distille de ses belles leçons de morale à longueur de journée mais c'est eux qui ont les cartes en main. Johnson, avec ses plus de 100 millions de revenus par an, sa société de production et son influence, il peut pas faire un bon film avec un héros noir charismatique au lieu de vouloir toucher à Superman ?

J'en peux plus de cette hypocrisie. La vérité c'est que malgré leurs belles paroles, tous les mecs d'Hollywood, blancs noirs gays trans, se chient dessus à l'idée d'inclure des minorités dans les films, que ce soit face au risque d'un bad buzz sur internet ou le risque de voir une partie du public leur tourner le dos. Et qu'on ne me parle pas de Black Panther, qui a bénéficié de la force de frappe de Marvel, où chaque film atteint maintenant le milliard sans forcer, et d'une campagne marketing massive pour nous vendre le 1er superhéros de noir.

Il y a quand même une dernière question que je me pose à force de voir ce genre de news sur EL chaque jour. Est-ce que ces questions obsedent tant que ça Hollywood et ce sont les journalistes ?

Plus

votre commentaire