Dan Aykroyd nous promet que S.O.S. Fantômes 3 sera du "jamais vu" pour une suite

Christophe Foltzer | 19 juin 2019
Christophe Foltzer | 19 juin 2019

C'est donc le 10 juillet 2020 qu'arrivera SOS Fantômes 3 sur nos écrans et on aimerait bien se convaincre que tout va bien se passer cette fois.

Parce que c'est vrai que le S.O.S. Fantômes 3 que nous prépare Jason Reitman depuis quelques mois nous met dans une position sacrément inconfortable. D'un côté, nous sommes excités comme des puces à l'idée d'avoir enfin une vraie suite à une de nos sagas préférées. Mais de l'autre, on flippe bien comme il faut parce qu'on pressent qu'il y a un gros risque de foirade.

 

photoOn flippe un peu quand même hein

 

Déjà parce que ça sent le soft-reboot à plein nez, que les héros seront des ados avec des packs de protons et que même si les personnages originaux reviendront (enfin pas celui d'Harold Ramis, malheureusement décédé), il y a quand même une grande chance que ça ne soit qu'une entreprise opportuniste pour relancer la franchise après l'accueil plus que réservé et problématique du reboot S.O.S. Fantômes  de 2016.

Tandis que les annonces se multiplient sur le retour du casting d'origine (et qu'on espère tous que Rick Moranis sortira de sa retraite même si on y croit moyen), on ne sait toujours pas au final comment le film va s'insérer dans la saga et ce qu'il peut nous raconter de nouveau et d'intéressant. Et, quand on a un doute comme celui-ci, il n'y a qu'une solution pour nous rassurer, appeler Dan Aykroyd à la rescousse.

 

Photo GhostbustersToujours là, toujours partants (enfin pour la plupart malheureusement)

 

Entre deux visions mystiques, trois apparitions d'extra-terrestres et une pub pour sa marque de vodka Crystal Skull (qu'on a super envie de goûter au passage), le comédien, scénariste et gardien du temple s'est exprimé au micro de Gamespot pour nous dire combien ce nouveau film allait être spécial :

"Jason Reitman est arrivé avec cette idée qui était juste parfaite, tout le monde l'a immédiatement pigée et était d'accord. Elle va nous reconnecter au premier film, mieux que n'importe quoi d'autre. C'est tout ce que je peux en dire, mais les deux films seront connectés d'une manière qui n'a jamais été faite jusqu'à présent."

 

photo Dan AykroydDan Aykroyd

 

Alors oui, on aimerait beaucoup passer en mode "Kiki tout dur !" mais quelque chose nous en empêche. Parce que les doutes sont trop nombreux et trop grands pour l'instant et que le projet n'a pas encore prouvé son potentiel et sa sincérité. Peut-être que d'ici le 10 juillet 2020, nous serons tous conquis.

Peut-être pas. Au pire, il y a le super jeu vidéo qui ressort en version remastérisée et, pour beaucoup d'entre nous, le vrai S.O.S. Fantômes 3, c'est lui et rien d'autre.

 

photo Dan AykroydÇa a fait "chboum là d'dans" depuis un petit moment par contre

commentaires

Richter
19/06/2019 à 20:52

@José et @Le Waw , vous n'avez aucune crédibilité.....

Maurice Escargot
19/06/2019 à 19:30

"Elle va nous reconnecter au premier film, mieux que n'importe quoi d'autre."
Et si c'était en vérité un préquel ? Avec des gosses pour incarner les Ghostbusters durant leur jeunesse, et le cast d'origine simplement de retour pour l'épilogue ?
Je m'avance peut-être, mais pourquoi pas ?

Geoffrey Crété - Rédaction
19/06/2019 à 16:10

@José ?

Ah bon ? Avec notre critique de 2,5/5 plus que mitigée, mais qui effectivement se refuse à dire que ce film est une honte totale et une horreur absolue, "hilarant" est un choix de mot intéressant pour parler de notre avis ;)
Le mot est utilisé d'une toute autre manière : "S.O.S Fantômes est un film schizophrène, coincé entre un remake putrescent et une comédie hilarante."

José
19/06/2019 à 15:45

Que voulez-vous faire EL à trouver le reboot de 2016 "Hilarant"

...

Simon Riaux - Rédaction
19/06/2019 à 15:18

Le cynisme est plutôt du côté de ce produit pensé uniquement pour flatter le fond de cuve des Internets, après un reboot éminemment sympathique, qui ce sera heurté aux rots sexistes et aux trolls aveugles.

On peut donc flipper de voir ce projet, faisandé depuis 20 ans, arriver dans les mains d'un des réalisateurs les plus surestimés de sa génération, et se dire qu'en matière d'opportunisme et de mort artistique, on peut raisonnablement faire péter les potards.

Le Waw
19/06/2019 à 15:15

"on flippe un peu quand même..." mais quel cynisme. C'est déjà rare ce qui s'est passé. Une suite pour faire oublier l'un des pires affronts filmique des 30 dernières années. Par un mec qui 1 est un bon réal, même meilleur vis à vis de certains éléments que son père.
2 qui a connu de très très près la franchise depuis sa tendre enfance.
Qui est le fils même du réal d'origine. Non. Quand même.

On ne va pas faire la fine bouche et puis au pire ce sera comme le 2.

Donc haut les cœurs.

votre commentaire