Anna : la première bande-annonce du nouveau Luc Besson pointe le bout de son string malgré les scandales

La Rédaction | 11 avril 2019
La Rédaction | 11 avril 2019

Depuis la sortie de Valerian et la Cité des mille planètes, Europacorp et son dirigeant Luc Besson sont dans la tourmente. Mais voici néanmoins le premier trailer d'Anna.

Un échec au box-office international pour Valerian et la Cité des mille planètes, une vague de licenciements, la fermeture de la filiale distribution d'Europacorp, des accusations d'agressions sexuelles, un lâchage en rase campagne (d'après le Hollywood Reporter) par ses associés américains... Les derniers mois n'ont pas été de tout repos pour Luc Besson.

A tel point que son dernier film, initialement programmé pour mars 2019 avant d'être cédé  à Pathé, avait disparu des calendriers de sortie.

 

 

 

Mais Anna n'est pas morte, et elle a même des airs de best-of ultime de son auteur. Absolument tous les ingrédients qui ont composé sa marque au fil des années sont là : scènes d'action, courses-poursuites, accent russe de mauvais porno, stars en vacances (attention Helen Mirren est cachée dans cette vidéo), jeunes femmes ultra-sexualisées et dangereuses et boudeuses et juvéniles et qui tirent partout. En deux minutes, c'est un festival qui se déploie sous nos yeux ébahis.

Devant tant de puissance cinégénique et de richesse symbolique, on se dit que Luc Besson pourrait bien accomplir un geste de cinéma encore plus fort que Lucy en pompant légèrement son film culte Nikita. Le verdict aura lieu le 10 juillet 2019.

 

photo, Sasha LussSasha Luss, aperçue dans Valerian en princesse Lihö-Minaa

commentaires

Miami81
15/04/2019 à 11:49

Bref.... du Besson quoi.

Thierry
12/04/2019 à 11:04

Beaucoup de copier coller en provenance de Nikita ici. Souhaitons tout de même à Luc Besson de renouer avec le succès. Mais franchement, quel dommage d'avoir saboté Valérian qui aurait pu être décliné en de nombreuses suites et autres séries. Il y avait là tellement de belles et riches idées, un savoir faire certain, une vision ample, mais le tout en mode amalgation menant à l'indigestion. En calmant le rythme et en développant son sujet il y avait matière à au moins quatre à cinq films. Ceci dit, et c'est tellement dommage, n'est pas James Cameron qui veut. Mais le potentiel est pourtant là.

sylvinception
12/04/2019 à 10:51

"aperçue dans Valerian en princesse Lihö-Minaa"
... et dans la salle de bain de Luc. Trop tôt ??

Le Waw
11/04/2019 à 19:22

Il y a de cela des décennies, Besson était un des mecs les plus prometteurs du cinéma hexagonal. Subway à mes yeux est une merveille, puis un jour dans les années 90 il a été possédé par un démon beauf et lubrique et à commencé à pondre des films douteux à la moralité franchement t limite malgré de bons passages, avec Léon. Et à sombre dans la merditude total par la suite. Ce mec est une honte et que le scandal n'explose pas plus prouve une fois de plus que la France aime les tordus dans son cinéma.

Rudy Mako
11/04/2019 à 17:44

On suivra juste pour le fun

moi
11/04/2019 à 17:23

Une bouse de plus.... misère !

MystereK
11/04/2019 à 15:25

Bah, ça risque de cartonner, comme Lucy, même si c'est pas du tout à mon gout. Tant mieux pour lui.

TOD
11/04/2019 à 15:01

Oui ba il surf sur le moove actuel. Il nous fait son John Wick/Atomic Blonde. C'est sûr ça coûte moins cher à faire et c'est moins risky.

Eddie9Felson
11/04/2019 à 14:30

RIP le ciné de Besson!

Romain4122
11/04/2019 à 13:39

Faire une blague sur un string alors que l’on parle de scandale sexuel c’est franchement de mauvais goût...

Plus

votre commentaire