Black Panther : la fin a failli être légèrement différente

La Rédaction | 18 janvier 2019
La Rédaction | 18 janvier 2019
Affiche
68

La fin de Black Panther qu’on connait aurait pu avoir un tout autre sens car le script de départ et la première version tournée s’annonçait bien différente.

Difficile d’imaginer une autre fin pour le Black Panther de Ryan Coogler. C’est donc surprenant d’apprendre que le choix de ce final ne s’est fait que tard dans le processus de production et que cette décision a été prise au moment des reshoots.

Le monteur de Black Panther, Michael P. Shawver, a révélé au micro de Cinema Blend qu’une réplique de Michael B. Jordan, l'interprète de Killmonger, située à la fin du film avait finalement été effacée. Et apparemment cette réplique aurait changé la portée du personnage :

ATTENTION, CE QUI SUIT RISQUE DE SPOILER

 

Photo Chadwick Boseman, Michael B. JordanCombat mouillé

 

« Avec les reshoots, Ryan voulait faire une nouvelle fin [...]. À l'origine Killmonger disait à T'Challa "C’est magnifique, mais que vas-tu faire pour tous les gens à travers le monde qui ne peuvent pas voir ça ?". C’était puissant, c’était génial, mais c’était problématique pour quelques raisons. D’abord, nous avons réalisé que, pour le parcours de T’Challa, le vilain ne pouvait pas lui apporter la réponse du film [...]. Et c’est un peu ce qui arrivait. Ensuite, c’était une belle performance et elle était difficile à regarder parce qu’on ne veut pas qu'il meurt, mais ça ne collait pas avec son personnage. »

En supprimant cette ligne, T’Challa ne se voit plus souffler la solution par son ennemi mais il l’accouche lui-même. Ce choix a nécessairement entrainé d’autres changements. Le réalisateur Ryan Coogler a notamment choisi de déplacer la scène des Nations Unis de la fin du film vers le milieu du générique.  

L'aventure Marvel s'est donc arrêté après un film pour Michael B. Jordan. L'acteur est en ce moment à l'affiche de Creed II, long-métrage où il renfile les gants d'Adonis Creed aux côtés de Sylvester Stallone.

 

Affiche française

commentaires

Pseudo1
19/01/2019 à 19:48

Dire que le personnage de Jordan était la meilleure qualité du film en dit long... Quel ratage ce film sérieux ! Seuls Okoye, M'Baku et Klaw sortaient du lot.
D'ailleurs, à mes yeux, la pire erreur est d'avoir buté le personnage de Serkis. Pour UNE fois depuis longtemps chez Marvel qu'on avait un méchant qui sortait du lot des méchants interchangeables et en prime était vraiment bien interprété ("What is love !! "), ils s'en débarrassent de façon honteuse.

Sigi
19/01/2019 à 02:32

Il reviendra dès le second. Peut-être à la fin. Pourquoi ? Parce que comme le dit Jayt, le public a clairement été réceptif à son personne, cent fois plus iconique que T'Challa. Comment ? Vibranium aux possibilités infinies et inexpliquées.

Jayt
18/01/2019 à 20:38

Le personnage de Michael B Jordan était clairement la meilleure trouvaille de tout le film. Dommage qu’il soit déjà mort.

votre commentaire