Jim Carrey tweete et se fiche de perdre de l'audience

Camille Vignes | 19 novembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Camille Vignes | 19 novembre 2018 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Entre carricature et honnêteté, les tweets de Jim Carrey ne sont pas là pour faire les yeux doux à une audience plus intransigeante. 

Si vous vous êtes un tant soit peu intéressé à Jim Carrey dernièrement, et surtout à son compte Twitter, vous n’avez pas pu passer à côté des caricatures qu’il fait de son président. L'artiste s’est amusé à créer à travers plusieurs œuvres une critique violente du chef d'état américain et de sa politique, peignant des portraits de Trump et de son gouvernement sans équivoque.

Si aujourd’hui Twitter est plus ou moins un lieu de liberté d’expression, Jim Carrey à rappeler à IndieWire ses déboires du début :

 

CarreyTwitter te lobotomise

 

« C’était intéressant parce que, quand j’ai commencé à jouer le jeu sur Twitter, comme le reste du monde, j’ai eu des problèmes parce que j’étais honnête, une chose terrible à faire sur Twitter (...) C’était un peu effrayant, et j’ai commencé à devenir activiste dès qu’il s’agissait de politique. Mon manager faisait peser beaucoup de pression sur moi, comme "Ne foire pas ça, les gens t’aiment bien, quand on parle politique et autres sujets sensibles, on perd la moitié de son audience". Et j’ai rétorqué "perdons les" ».

 

 

 

« Devinez qui a coupé les fonds pour la gestion des incendies en Californie, puis a attribué les incendies à une mauvaise gestion ? Comment épelez-vous infantile ?! » - Jim Carrey

L'acteur de The Truman Show ne place pas le nombre de followers en priorité sur son compte, l'utilisation de Twitter doit être (à son avis) libre, pacifique et surtout honnête mais il n’en reste pas moins prudent :

« La première chose que j’ai faite, c’est donné mon compte Twitter à un de mes assistants. Je ne voulais pas me retrouver dans la situation du président et tweeter sans réfléchir à 3H du matin ».

 

Photo The MaskLa couleur des tweets

 

Jim Carrey est visible sur petit écran (Canal+) dans la série Kidding depuis septembre 2018. Il interprète un ancien présentateur culte d'émission pour enfants, "Mr. Pickles". Il devra se frotter à la dure réalité, bien moins colorée qu'un conte de fée, et faire face à des problèmes familiaux. Lui qui a, durant toute sa carrière, incarné un modèle de gentillesse et de sagesse, découvre la cruauté du monde.

 

Tout savoir sur The Mask

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Antifaf
20/11/2018 à 18:04

Jim Carrey : Drôle et vrai

Scream King
20/11/2018 à 14:37

Houlàlà ! Mais quelle prise de risque !!?? Il est aussi courageux que De Niro qui gueule "fuck Trump" devant son parterre de stars pendant les Oscars !

lol
20/11/2018 à 13:07

ça y est, une excellente star qui perd complètement la boule,

Il va perdre son public et aussi le mien, plus jamais je n'irai en salle pour le voir.

Concernant cette histoire sachez juste que c'est la faute des écologistes : la réserve de forêt est fédérale, non nationale, et là bas ils ont arrêté de ramasser le bois mort depuis des décennies ... Et voilà le résultat ....

Attaquer le président des USA pendant ces périodes aussi troubles dans le monde est très mauvaise et favorisent les états ennemis aux USA

ClikClic
20/11/2018 à 03:14

Les anti Trump une belle brochette de cretin , Trump c'est la maaaaalllll !

galetas
19/11/2018 à 20:06

TRUMP est aussi responsable que l'état de CALIFORNIE dans la gestion des forêts.
Sans omettre, la fameuse fake news du réchauffement climatique.
Combien de disparus?

Grand Monarque
19/11/2018 à 19:22

"le président Donald Trump a sévèrement mis en cause le manque d’entretien des forêts qui laisse sur place les bois morts, laisse envahir les buissons et se multiplier les lignes électriques. Ce manque d’entretien renvoie non seulement à la responsabilité de l’Etat de Californie, mais aussi aux règlementations et interdits fédéraux supposément écologiques qui prônent la non intervention de l’homme dans les massifs forestiers"
. voilà JIm Carrey je vous apprecie assez en tant qu'acteur mais vous racontez aussi des conneries

votre commentaire