Les Gardiens de la Galaxie : Michelle Yeoh pense, elle aussi, que le renvoi de James Gunn est une grosse erreur

La Rédaction | 10 septembre 2018 - MAJ : 10/09/2018 10:25
La Rédaction | 10 septembre 2018 - MAJ : 10/09/2018 10:25

Michelle Yeoh est la dernière personnalité à défendre James Gunn et descendre Disney.

Dave Bautista n'est pas le seul à publiquement critiquer la décision du studio Disney de se séparer de James Gunn, censé réaliser Les Gardiens de la galaxie 3 dans les prochains mois, mais puni pour de vieux tweets ressortis par Mike Cernovich, personnalité d'extrême-droite qui aime prendre la défense de Donald Trump et torpiller ses ennemis. 

Après Kurt Russell ou encore Glenn Close, qui a récemment partagé sa colère et surtout ses craintes sur le sens profond de cette affaire, c'est une autre actrice qui est brièvement apparue dans le MCU devant la caméra du cinéaste, qui s'est exprimée. Michelle Yeoh, qui incarnait Aleta Ogord à la fin des Gardiens de la galaxie Vol. 2, a ainsi donné son avis sur la question à Yahoo ! Movies UK.

 

Photo Star Trek : Discovery, Michelle YeohMichelle Yeoh dans Star Trek : Discovery

 

Et sans surprise, l'actrice actuellement au top du box-office américain avec la comédie Crazy Rich Asians, trouve elle aussi cette situation très problématique.

"On parle de choses qu'il a dites il y a longtemps. S'il avait dit ça hier, ou aujourd'hui, ou quelque chose comme ça, alors là on pourrait en faire tout un flan mais pourquoi aller rechercher ces choses maintenant ? Je ne comprends pas du tout. C'est tellement pas nécessaire. Quel bien cela fait-il ? Soutenons James Gunn. C'est un réalisateur et un être humain si incroyable et fantastique. On se battra. On ne peut pas punir une bonne personne, c'est ce que je crois."

 

photo, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2James Gunn (à droite), au bon vieux temps

 

Michelle Yeoh rejoint donc la troupe de personnalités qui, à l'instar de Selma Blair ou les héros des films, critiquent la décision de Disney. La situation est suffisamment tendue pour que la sortie des Gardiens de la galaxie 3 (prévue pour 2020, avec un tournage dans les prochains mois) ait été repoussée indéfiniment, un nouveau réalisateur n'ayant toujours pas été annoncé.

Dave Bautista, qui a été le premier à exprimer sa colère sans langue de bois, a depuis partagé ses doutes sur l'avenir de son personnage, et plus largement de la place de Star-Lord et ses compagnons dans le MCU. Car si le prochain épisode de leurs aventures était prévu pour la prochaine phase, ces bouleversements pourraient obliger Marvel Studios à changer les plans.

Que les reshoots d'Avengers 4 lancés tout récemment concernent avant tout la fin du film, selon Mark Ruffalo, n'a fait que nourrir l'idée que le sort de Drax pourrait être rejoué. Et que l'avenir direct des Gardiens pourrait être quelque peu modifié pour laisser le scandale retomber.

Réponse claire et nette dans Avengers 4, en salles le 24 avril.

 

Affiche française

commentaires

George Abitbol
10/09/2018 à 20:42

Au bout du 50eme avis, et si on s'en battait les clex? Un peu comme le fait Disney quoi...

Rudy Mako
10/09/2018 à 18:04

Ne mêlons pas politique et business, bien que ces deux cordons sont, à Hollywood, étroitement lies. Disney se permet ce qu'il se permet car il fait les beaux jours du box-office mondial. Ils s'en foutent de l'art. Eux, ce sont les billets qui comptent. Peut-être que confier la direction des G of G 3 leur reviendrait moins cher...... J'en sais rien.

Ce que je ne pige par contre pas, c'est que Marvel soutient cette sottise, sans rien dire d'autre que oui. Pauvre tache!!!!!!!!!!
Apparemment le seul qui peut se permettre de dire obscénités en public, c'est lui, le locataire de la maison peinte en blanc.
Gunn est de loin le meilleur réalisateur de la MCU; mieux que Whedon, Favreau, Les Russo. Les gardiens est le seul film de cet univers où humeur, action, culture pop sont distillés à bon escient. On sait même son impact dans Avengers 3. Les gardiens apportent cette fraicheyr qui éloigne tant que mal la MCU de ce froid d'ennui qu'il a ventilé avec Ant-Man, Avengers 2, Black Panther......
Disney commet une bourde, a commis une erreur. Mais c'est leur problème
Si tout le monde avait fait comme Bautista, Disney serait revenu sur sa décision. Mais, ils pensent à leurs poches. Il ne suffit pas de poster sur Tweeter que Gunn est cool, que l'on regrette la décision de Disney. Non, on boycotte tous en

MystereK
10/09/2018 à 15:16

Disney ne peut pas se retirer du projet, Marvel Studio/Marvel Entertainement appartiennent à Marvel Enterprise qui appartient à Disney. Donc Disney est toujours impliqué.

Jojolapatate
10/09/2018 à 14:43

Alors pourquoi Disney ne se retire pas du projet laissant libre marvel pour cet opus ? Si je me rappelle bien, Walt Disney était nazi, non ?

jorgio69
10/09/2018 à 13:08

@Y Boy
Je pense que cet article a une bonne raison d'être et je partage à 100% l'avis de Michelle Yeoh.
Cette décision de Disney est tellement stupide qu'il faut que ça buzz au maximum pour éviter que des personnes soient injustement retirées de projets pour ce qu'elles étaient et non pour ce qu'elles sont.
Et l'avis des maquilleurs, des cadreurs ou même du ballet brosse seraient très pertinents non :D ?

Y Boy
10/09/2018 à 12:40

Bon maintenant qu'on connaît l'avis de tous les acteurs, j'ai hâte de connaître celui des maquilleurs, des cadreurs... on a eu celui du photographe ?

CHEMISE
10/09/2018 à 11:50

Tant que vous irez voir en masse les films Disney : Ils vont fait la pluie et le beau temps. Quitte à ce que vous vous noyez avec les nouveaux films dès l'année prochaine pour effacer toute trace de vaseline (marvel et avengers suite).

Le temps fait bien les choses et Disney compte dessus pour marche sur votre mécontentement et vous faire comprendre qu'ils ont rien à foutre de vos états d’Ames. Seul compte les actionnaires et leurs morales à deux sous.

Quant à Trump : l’impunité qui lui sert de bouclier est fabriqué à partir de matériaux hautement résistant aux attaques de la justice et de ses collègues qui démontrent à telle point ce mec est soutenu en arrière cours par des cadors de la communication. Vulgaires, Sans fondements, d’une bêtise sans nom : la fumée qu’il en dégage permet de faire passer certaines de ces décisions à marche forcée. Une dictature déguisée en sorte.

Il manque plus que la croix gammé pour parfaire le tout et la musique de l’empire contre-attaque pour parfaire le tout !

Yellow submarine
10/09/2018 à 11:41

@robe: sauf erreur de ma part Trump est encore président des us il n’a été viré de rien du tout.

LoLo
10/09/2018 à 11:20

@Robe

Il ne faut pas tout mélanger. Ce que Gunn a dit il y a longtemps c'était dans une dynamique de provocation et d'humour borderline, il ne pense pas ce qu'il dit, et il est encoer plus éloiugné aujourd'hui de cet humour. Trump lui croit en ce qu'il dit, et il en remet une couche régulièrement. Si je prends ta logique, ton intervention peut être considérée d'hypocrisie de droite, mais on ne va pas te faire un procès d'intention.

Andarioch
10/09/2018 à 11:18

@ robe
Dans l'absolu, tu n'as pas tort;
Si les dernières abjections de Trump étaient sorties en 2000, on pourrait sans problème lui donner du crédit s'il disait maintenant que c'était une forme d'humour pas très fine et qu'il n'est plus le même homme.
Ce n'est malheureusement pas le cas, il a presque été élu sur ce genre de déclarations sexistes ou autre (il a une large palette).
Quand il évoque Ivanka en mode "si ce n'était pas ma fille...", c'est très récent et plus que douteux.
Et puis est-il besoin de préciser que son pouvoir, et donc son influence ne sont pas les mêmes.
Hors sujet donc, désolé

Plus

votre commentaire