Captain Marvel devrait donner un bon coup de fouet aux origin stories

Christophe Foltzer | 19 mai 2018
Christophe Foltzer | 19 mai 2018

Au bout de 10 ans de MCU, on a commencé à prendre quelques habitudes. Et Captain Marvel, en plus de sauver l'univers, devrait en plus dépoussiérer le genre de l'Origin Story.

Oui parce que, lorsqu'on y regarde de plus près, les Origin Story, c'est un peu toujours la même chose en fait, ça reproduit la plupart du temps le schéma narratif fondateur instauré par le Superman de Richard Donner. Et il faut dire qu'à ce petit jeu, Marvel est quand même un gros spécialiste. C'est d'ailleurs ce que ses détracteurs lui reprochent au fond : faire toujours le même film dès qu'il s'agit d'introduire un nouveau personnage.

Et c'est vrai que, à bien y regarder, qu'il s'agisse de Docteur Strange ou de Ant-Man, on est en réalité face au même film et qui est, qui plus est, une repompe dramaturgique du premier Iron Man. Bref, Marvel fait toujours la même chose et ça commence un peu à se voir. Sauf que voilà, avec Captain Marvel, les choses risquent d'être quelque peu différentes.

 

Photo , Robert Downey Jr.

Iron Man

 

En effet, il semblerait que Marvel ait enfin ouvert les yeux sur ce problème et, en toute bonne Origin Story qu'elle est, la première aventure cinématographique de Carol Danvers devrait quelque peu bousculer les habitudes si l'on en croit le producteur Nate Moore au micro de Cinema Blend :

"Je pense qu'il y a une structure de l'Origin Story que les gens arrivent parfois à anticiper très rapidement. Ce qui fait qu'en interne nous discutons beaucoup de la manière dont on peut subvertir cette anticipation et cette structure. Par exemple, Captain Marvel est une Origin Story dans la mesure où vous n'avez jamais vu le personnage avant mais dans sa structure, ce n'est pas un film sur les origines traditionnel où vous rencontrez le personnage, puis il y a un problème, puis il obtient des pouvoirs à la fin du premier acte et à la fin du second acte il a réussi à maitriser ses pouvoirs pour combattre un méchant dans le troisième acte qui a plus ou moins les mêmes pouvoirs que lui."

Si Moore ne rentre pas davantage dans les détails concernant les péripéties de Carol Danvers et, à condition que Marvel ne se fiche pas de nous encore une fois, on a juste envie de dire : ENFIN !

Réponse le 6 mars 2019.

 

Photo 2 Captain MArvel

On compte sur toi

commentaires

Humungus
19/05/2018 à 21:10

Comme si ant man (film de cambriolage )ressemblait à Docteur Strange(film sur le mysticisme).....les films MARVEL ne se ressemblent pas, (contrairement aux pirates des caraïbes et autres transformers complètement éssorés)....ils demeurent LE TOP du cinéma actuel.... leur seul GROS point faible est leurs musiques, très plates il est vrai. . .

Humungud.
19/05/2018 à 21:06

Humungud.

thierry A
19/05/2018 à 16:24

Structurellement il y a deux types d’origine story, et je ne vois pas comment cela est contournable.
Le subi, et le consenti.
Le subit : c’est en effet ce loser qui se voit hériter d’un pouvoir par hasard (Antman, Spidey, etc..), et après hésitation, puis refus, finira pas l’accepter (et buter le méchant).
Le consenti : il hérite d’un pouvoir et il va devoir en baver pour prouver qu’il en est digne (ce que rate le film black Panther, par exemple).
La différence ce fait sur tout ce qui se greffe autour, le style visuel, le ton, la narration, l’époque, etc...
Je lisais CapMarvel (homme, à l’époque) quand j’étais jeune mais je ne me rappelle plus trop ce qui lui arrivait.
Mais ce schéma sera forcément au cœur de l’histoire, s’ils trouvent une variante je suis très curieux de voir ça voir (d’un demi œil distrait, quand même :).

origin story
19/05/2018 à 12:39

Évidemment que les origin story se ressemblent avec le même schema, ça me paraît logique et ne comprend pas la critique.
Ou alors il ne faut pas le vendre tel quel.

Euh
19/05/2018 à 11:20

Hate de voir ce que sa va donner et surtt hate de la voir se mesurer a thanos dans avenger 4

votre commentaire