Cannes 2018 : Sicario, Suspiria, L'homme qui tua Don Quichotte, Xavier Dolan... quels sont les gros absents de la sélection ?

Créé : 12 avril 2018 - Alexandre Janowiak
affiche
51 réactions

Avec seulement 18 films en course pour la Palme d'Or, les oubliés et les déçus sont nombreux.

Pierre Lescure et Thierry Frémaux, le président et le délégué général du Festival de Cannes, ont dévoilé ce jeudi matin, les films sélectionnés pour cette 71e édition du Festival de Cannes. La liste complète des 41 élus, dispatchés entre la compétition pour la Palme d’Or, Un Certain Regard, les sections hors-compétition… est à retrouver juste ici.

Si plusieurs grands noms attendus ont tenu leur rang (Jia Zhang Ke, Matteo Garrone, Hirokazu KoreedaAsghar Farhadi…), la révélation de cette sélection a aussi mis en avant l’absence de longs-métrages, favoris sur le papier. Certes, comme l'a rappelé Thierry Frémaux, il y aura sans aucun doute des rajouts dans les jours à venir pour compléter cette sélection, la Palme d'Or de Cannes 2017 The Square avait d'ailleurs été rajouté à la dernière minute, cependant tous les absents ne seront pas de la partie.

On fait un rapide tour des gros absents de la Croisette en 2018.

 

Photo Jakab JuliLe réalisateur du Fils de Saul ne reviendra sans doute pas sur la Croisette avec Sunset 

 

LES ABSENTS MAJEURS

Avec une Palme d'Or au compteur pour Winter Sleep et une ribambelle de prix remportés à chacun de ses passages à Cannes avec Il était une fois en AnatolieUzak... on croyait le nouveau film de Nuri Bilge Ceylan, Le Poirier sauvage, assuré d'une place en compétition.

Il n'en est finalement rien tout comme Sunset de László Nemes (Le Fils de Saul), The Favourite de Yorgos Lanthimos (Mise à mort du cerf sacréThe Lobster), Loro de Paolo Sorrentino, Peterloo de Mike Leigh (Secrets et mensonges), Donde nace la vida de Carlos Reygadas (Post Tenebras Lux), le nouveau film du philippin Brillante Mendoza (Kinatay) ou encore Radegund de Terrence Malick.

 

PhotoLe retour de Terrence Malick n'est pas pour tout de suite

 

Sans doute plus attendus en hors-compétition que pour concourrir à la Palme, on soulignera les absences notables du Suspiria de Luca Guadagnino (Call Me by Your Name), The Beach Bum d'Harmony KorinePsyché de Gaspar Noé ou Domino de Brian De Palma. Parmi les séances plus glamours et détentes, absences également des attendus en hors-compétition Sicario : La guerre des cartels de Stefano Sollima avec Benicio Del Toro et Josh Brolin ainsi que Ocean’s Eight de Gary Ross avec son casting féminin d'enfer.

Parmi les français, on remarque aussi les non-citations de E-book de Olivier Assayas (Personal Shopper, Sils Maria), Les Confins du monde de Guillaume Nicloux (Valley of Love) ou Un peuple et son roi de Pierre Schoeller (L'Exercice de l'État).

 

Photo Josh BrolinSicario : La guerre des cartels

 

LES "ILS POUVAIENT PAS"

Même si Thierry Fremaux affirme avoir "des dialogues fructueux" avec Netflix, on sait que Cannes et la plateforme ont des rapports conflictuels depuis que le festival a reprécisé que les films en compétition pour la Palme d'Or devaient sortir en salles en France.

D'après Thierry Fremaux, deux films distribués par Netflix ainsi que The Other side of the wind d'Orson Welles avaient été sélectionnés dont un en compétition (probablement Roma d'Alfonso Cuarón) à condition que ce dernier sorte donc en salles.

Netflix le refusant, le film a été sorti de la liste de la compétition par le comité puis Netflix a décidé de retirer les deux autres films choisis par le festival. Le Orson Welles donc et potentiellement Aucun homme ni dieu de Jeremy Saulnier ?

 

Tournage RomaBye bye Roma de Cuaron

 

Parmi les autres gros absents qui ne pouvaient pas être là mais que le comité de sélection voulait : The Death and Life of John F. Donovan de Xavier Dolan et Les Frères Sisters de Jacques Audiard. Selon le délegué général du festival, le film du québecois devait venir en compétition mais le réalisateur de Mommy a préféré le renvoyer sur les bancs de montage et viserait une sortie automnale (festival de Toronto ?).

Pour Les Frères Sisters, premièrement le film ne serait pas totalement terminé et deuxièmement, la production américaine aurait refusé de sortir le film à Cannes (pour viser les Oscars ?).

Photo Natalie PortmanPas de Natalie Portman, Kit Harington, Kathy Bates... à Cannes cette année pour le film de Dolan 

 

LES "ILS SONT PAS LÀ... POUR LE MOMENT ?"

Si le gros de la sélection a été dévoilé aujourd'hui, rien n'est définitif. Comme chaque année, il y aura donc quelques rajouts et affinement de dernière minute dans les jours à venir, avec la possibilité de voir des grands noms attendus rejoindre les festivités de mai prochain.

Parmi les noms que l'on peut espérer voir s'ajouter à la liste des prétendants à la Palme d'Or, on pense bien évidemment à The House That Jack Built de Lars von Trier. Durant la conférence de presse, il a été question de savoir si l'absence du cinéaste était due à un film décevant ou parce qu'il était toujours Persona Non Grata ? Thierry Fremaux a répondu : "on espère pouvoir y répondre dans quelques jours".

On suppose donc que le film devrait être visionné incessamment sous peu si on en croit le délégué général.

 

Photo Matt DillonThe House that Jack Built avec Matt Dillon

 

Même doute concernant Terry Gilliam et son L'homme qui tua Don Quichotte qui était très attendu pour ce Cannes 2018. Il semblerait que les démêlés judiciaires soient en partie la cause de sa non-sélection mais que les portes sont loin d'être fermées.

De plus, si trois femmes composent la compétition officielle de cette 71e édition pour le moment, Thierry Fremaux a expliqué qu'il y en aurait peut-être une "quatrième avec les rajouts". Les spéculations vont donc bon train entre High Life, le film de science-fiction de Claire DenisMaya de Mia Hansen-Løve, The Souvenir : Part I de Joanna Hogg... et bien d'autres encore.

Affaires à suivre donc... d'autant plus qu'un certain nombre des longs-métrages cités dans cette liste pourraient bien finir à la Semaine de la critique ou à la Quinzaine des réalisateurs, dont les sélections seront annoncées respectivement les 16 et 17 avril.

 

Photo Robert PattinsonHigh Life avec Robert Pattinson 

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire