Psyché : on connait peut-être le titre et le synopsis du prochain film de Gaspar Noé

La Rédaction | 23 février 2018
La Rédaction | 23 février 2018

Le réalisateur des sulfureux Love et Irréversible serait à pied d'oeuvre pour son prochain long-métrage : Psyché.

Tout ce qui suit est à prendre avec des pincettes, mais il semblerait bien que l'on en sache un peu (beaucoup) plus sur le prochain long-métrage de Gaspard Noé. Le fansite qui lui est dédié appelé LeTempsDetruitTout aurait réussi à mettre la main sur le synopsis officiel du prochain film du réalisateur. Sauf que si on vous le relaye, c'est que le site a déniché son information sur le site de la banque ING, qui a semble-t-il aidé le film.

Du solide donc, et si l'on en croit la fiche film détaillée publiée par ING, celui-ci s'appellerait Psyché. Il serait actuellement en tournage et sortirait "après juin 2018". En voici l'argument :

  

culLove

 

"Au milieu des années 90, une vingtaine de jeunes danseurs de danses urbaines qui s’étaient réunis pour un stage de 3 jours de répétitions dans un pensionnat désaffecté situé au cœur d’une forêt, font leur dernière danse commune puis s’offrent une dernière soirée de célébration autour d’un grand bol de sangria.

Rapidement, l’ambiance devient électrique et une étrange folie va s’emparer d’eux toute la nuit. S’il leur paraît évident qu’ils ont été drogués, ils ne savent ni par qui, ni pourquoi. Et il leur est bientôt impossible de résister à leurs névroses et psychoses, transis par les rythmes hypnotiques et de plus en plus électriques de la musique… Pendant que les uns se sentent au paradis, la plupart d’entre eux plongent en enfer."

Évidemment, vu qu'on avait adoré Love, on vous tient informés.

 

Love

commentaires

Traxler
27/02/2018 à 08:05

Oui, enfin, comparé à la réputation de films comme "Human centipède 2" ou "A serbian film", Gaspar Noé est un enfant de chœur !
C'est une voix atypique dans le cinéma francophone, et son prochain film "Psyché" semble être un croisement entre les délires visuels de "Enter the void" en mode halluciné et la thématique sexuelle explorée sous l'angle d'un bad trip.
Il reste donc dans son univers, et j'aimerais bien qu'il s'aventure sur d'autres terrains à l'avenir !

boubiedu06
24/02/2018 à 19:52

Gaspar Noé fait partie de cette génération de réalisateurs français incroyables : Jeunet, Kechiche, Audiard, Gans, Ozon, Assayas, Bonello, Cantet, Chapiron.

Il assume entièrement son étiquette d'enfant terrible du cinéma français (le cinéma de loin le plus transgressif au monde), il prône dans chacun de ses films l'héritage de la new french extremity. Il est difficile de retrouver des équivalents aussi transgressif sur la scène française, européenne et même mondiale
Sa scène la plus célèbre étant le viol d'Irreversible absolument insoutenable. J'ai jouis avant son terme.

KibuK
24/02/2018 à 11:39

@Buddy Revel
D'accord avec toi, sauf pour le film "Seuls contre Tous".

Buddy Revel
24/02/2018 à 09:29

Gaspard Noé, c'est l'archétype-même du réal qui a la carte ! Un vrai mystère pour moi.

Technicien brillant qui adore frimer avec sa caméra, il fait des films pseudo-chocs entretenant une image de grande transgressivité alors que quand on gratte un peu on se rend compte de l'auto-complaisance à se regarder filmer, de la vacuité du propos voire d'une profonde niaiserie. Sur la forme ça en jette et c'est trash et sur le fond c'est digne d'une rédaction d'un collégien qui expliquerait sa vision du monde à grand renfort de citations de Maitre Gims.

Fil
24/02/2018 à 02:02

Entièrement d'accord avec Kean. Depuis Irréversible rien ne semble sortir de l'univers du Gaspard. Le vide de son propos dissimulé derrière des effets de caméra plus que de mise en scène sont loin de créer ne serait ce qu'un frisson cinématographique.

Kean
23/02/2018 à 20:18

Agreed
Ca me rassurerait un peu si il avait constamment la realisatrice (et ex compagne il me semble) Lucile Hadzihalilovic a ses cotés (qui pour ma part a un univers bcp plus interessant sur le fond mais egalement sur la forme car Noe sur ce niveau la commence aussi un peu a tourner en rond..)

Dirty Harry
23/02/2018 à 19:47

Entre Human Traffic et Enter the Void ? En tout cas il n'est pas soigné des expériences altérées l'ami Gaspar ! Espérons que pour cette fois il ait écrit de bons personnages, pas juste des pantins ...(car à part le personnage du "boucher" et quelques bonnes improvisations de Dupontel, Noé ne sait pas vraiment écrire un personnage...)

votre commentaire