Gambit : le film du X-Men perd un troisième réalisateur et devient une blague cosmique

Mise à jour : 23/04/2018 20:57 - Créé : 11 janvier 2018 - Geoffrey Crété
Photo
53 réactions

Le film Gambit avec Channing Tatum rencontre un nouveau problème en coulisses.

Disney et DC n'ont pas le monopole du chaos en coulisses. Alors que la firme de Mickey a soulevé de lourdes questions après avoir viré Josh Trank d'un spin-off de Star WarsColin Trevorrow de l'épisode IX, et Phil Lord et Chris Miller de Solo : A Star Wars Story, et que Flashpoint a perdu au moins trois réalisateurs, c'est le studio Fox qui a trouvé son cas avec le film Gambit avec Channing Tatum.

Deadline annonce ainsi que la superproduction, qui patine depuis 2015 au fil des désistements et réécritures, a perdu son réalisateur Gore Verbinski alors que le tournage approche à grand pas.

 

Photo Pirates des Caraibes

Gore Verbinski sur le tournage de Pirates des Caraïbes

 

Deadline affirme que le réalisateur de la trilogie Pirates des CaraïbesLone Ranger et A Cure for Life, a décidé de quitter la production. Selon le média américain, c'est un départ amical, pour des raisons de calendrier pour Gore Verbinski. Difficile néanmoins de véritablement y croire, si proche du tournage, et avec une date de sortie fixée à février 2019.

Le départ de Gore Verbinski est un nouveau signal inquiétant pour le film de super-héros. Annoncé en grande pompe en 2015 avec une sortie en 2016, Gambit devait à l'origine être réalisé par Rupert Wyatt, propulsé par le succès de La Planète des singes : Les Origines. Il caste Léa Seydoux, preuve que la machine avance, mais quitte le projet en septembre 2015, là aussi pour des raisons d'agenda trop chargé. Doug Liman est engagé en novembre, mais abandonne en août 2016. Officiellement pour pouvoir s'occuper de Justice League Dark (qu'il quittera aussi). 

 

Photo Channing Tatum

Channing Tatum et ses espoirs de Gambit

 

Gore Verbinski était arrivé en octobre dernier, castant Lizzy Caplan et relançant le blockbuster de l'univers X-Men. Jusqu'à ce qu'il décide à son tour de quitter le navire, donc.

Remy Etienne LeBeau alias Gambit est un super-héros créé en 1990 par Chris Claremont et Jim Lee. Séducteur, spécialiste des arts martiaux, capable de changer les objets d'une énergie qui les transforme en armes, il est connu pour ses amour des cartes. Il était déjà apparu au cinéma dans X-Men Origins : Wolverine, incarné par Taylor Kitsch.

Présenté encore récemment comme un film de braquage, Gambit va vite devoir trouver un nouveau réalisateur docile si la Fox veut tenir sa date de sortie fixée en février 2019. 

 

Photo

commentaires

Zanta 12/01/2018 à 13:58

Allez Channing, utilise ton carnet d'adresses.
Que ça serve à quelque chose de t'avoir à la tête de ce projet.

Karev 11/01/2018 à 21:21

Verbinski possède effectivement des projets (la série Old City Blues, le film de course Driverless Car Race, le space opera Spaceless, un film d'animation classé R) mais c'est bizarre, le tournage était censé démarrer dans 2 mois...Mouai...Je pense surtout que Disney n'est pas pour rien dans la raison de son départ, non seulement Verbinski n'a clairement plus la côte auprès de Mickey pour Lone Ranger (le flop mais surtout le dépassement de budget) mais je doute qu'il aurait eu carte blanche comme avec la Fox. Verbinski est un cinéaste qui baisse pas son froc. Par contre, je suis certain que DC va lui propose de faire Flashpoint :'D !

Ashy Slashy 11/01/2018 à 21:14

Eh merde ! C'est vraiment dommage parce qu'un film à la Nouvelle-Orléans c'est pas souvent et en grand amoureux de cette ville j'étais pressé de voir arriver ce film. Verbinski aurait su retranscrire la folie de Nola et donner un côté cajun/poisseux avec les bayous. On aurait surement eu droit à une bande originale Jazz/Blues folle. Puis merde, un mutant aussi cool que Gambit ça manque. Qui plus est si ça parle de braquages. Manquait plus qu'un traitement en R-Rated et on aurait eu là le digne successeur de "Logan".
Maintenant on va avoir droit à un Yes Man à la con débarqué rapidement et le film puera la merde. Super.

votre commentaire