Usual Suspects : le tournage a été interrompu "à cause du comportement de Kevin Spacey" selon Gabriel Byrne

Mise à jour : 13/12/2017 21:00 - Créé : 6 décembre 2017 - Christophe Foltzer
Photo Usual Suspects
10 réactions

S'il y a bien une chose que l'on retiendra de cette année 2017 dans le monde du cinéma, c'est évidemment le scandale entourant Harvey Weinstein et toutes ses conséquences, notamment sur Kevin Spacey.

Alors qu'House of Cards a dévoilé officiellement son plan pour son ultime saison, qui se passera donc de Kevin Spacey, le comédien fait encore une fois la une pour une sombre histoire. Et c'est au pire moment qu'elle ressurgit puisqu'elle concerne aussi de loin Bryan Singer qui vient de se faire virer du tournage de Bohemian Rhapsody après s'en être absenté sans prévenir personne et que la Fox a vidé dans la seconde qui suit le bureau de sa société de production Bad Hat Harry, mettant fin ainsi à toute collaboration.

 

X-MenBryan Singer

 

A l'aune de ce shitstorm anthologique, le comédien Gabriel Byrne s'est dit que c'était probablement le meilleur moment pour balancer un nouveau dossier à charge puisqu'il vient de révéler au micro du Sunday Times que c'est à cause de Kevin Spacey que le tournage de Usual Suspects, le film qui a fait exploser la carrière de Bryan Singer, s'était interrompu à l'époque. En cause, évidemment, les méconduites sexuelles du comédien :

"A l'époque, je n'avais pas vraiment pris conscience de l'étendue de sa violence. Je veux dire, c'était devenu presque une blague sur le plateau que les gens disent : "Hey, ça c'est Kevin !" mais personne n'avait compris la profondeur de ses prédations. Ce n'est que quelques années plus tard qu'on a commencé à comprendre que le tournage avait été interrompu pour une raison particulière et que c'était à cause des comportements sexuels inappropriés de Spacey."

 

Photo Usual suspects

Gabriel Byrne

 

Bien entendu, Byrne se garde bien d'entrer dans les détails mais cela suffit à émettre l'hypothèse que la conduite problématique et scandaleuse du comédien ne date pas d'hier. S'il est toujours facile de se réveiller des années plus tard en disant que non, c'est pas cool ce qui s'est passé, au moins cela nous amène un éclairage supplémentaire sur ce qui se passe en coulisses. Entre ce qui arrive à Kevin Spacey et ce que vit Bryan Singer en ce moment, les plus suspicieux pourraient même en tirer quelques liens. Allez savoir...

 

Photo Kevin SpaceyKevin Spacey

commentaires

TheMoon 07/12/2017 à 11:34

Usual Suspect étant l'un de mes films favori, je dois apporter une précision.

Bon ça n'excuse pas les dérapages inqualifiable qui ont été révélé dernièrement sur Kevin Spacey et Brian Singer mais il est bon de savoir que l’excellent Gabriel Byrne à eu du mal à avaler la pilule sur la nature profonde de son personnage.

Dans Usuals Suspect le personnage de leader décrit par Brian Singer à Gabriel Byrne avait moins d'impacte que le rôle de Kevin Spacey...

ATTENTION SPOILER

(Gabtriel Byrne pensait que son personnage serait en réalité Mr Soze, alors que ce ne fut pas le cas...)

Gabriel Byrne en a probablement gardé une petite rancune sinon il n'aurait pas déballé ce dossier là a c e moment précis dans la carrière de Kevin Spacey...

Ludo 06/12/2017 à 17:36

Cette industrie qui passe son temps à faire la morale au monde...que c’est jouisse de voir cette hypocrisie exploser en plein vol.

MystereK 06/12/2017 à 16:23

@Steve

je suis persuadé que la majorité des journliste ne se régalent as de ces histories, mais il s'agit de faits qui se sont passé dans le milieu du cinéma, les rapporter éclaire la situationa actuelle ou la complète. Il est important d'apprendre que ce n'est pas seulement aujourd'hui que Kevin Spacey se coportait comme cela, que cela date du début de sa carrière et que cela donne encore plus d'ampleur à ce qui lui arrive aujourd'hui. Si ces faits nétaient pas relaté, il y e a encore qui viendrait dire qu'il n'a rien fait.

STEVE 06/12/2017 à 16:22

Je ne dis pas qu'ecranlarge était au courant. Je ne l'ai jamais pensé. Je dis que maintenant que l'affaire a éclaté, artistes et journalistes s'en donnent à cœur joie de l'enfoncer

Choco 06/12/2017 à 15:48

Bien fait pour Spacey que sa carrière s'achève !
Ce mec est une ordure tout comme Johnny Depp !

Christophe Foltzer - Rédaction 06/12/2017 à 12:55

@STEVE :
On confirme qu'on n'était pas vraiment au courant des agissements de Spacey avant l'explosion de l'affaire. Tout au plus savions-nous qu'il se montrait particulièrement difficile sur ses tournages, ce qui ne veut pas dire grand chose.

Lui 06/12/2017 à 12:41

STEVE, je ne pense pas qu’Ecranlarge ait été au courant du comportement de Spacey avant l’explosion de l’affaire, pas grand monde de la presse française devait l’être d’ailleurs donc merci d’aller cracher ton venin plus loin parmi tes semblables veux-tu ? (Et réfléchir avant de l’ouvrir ça sert aussi, merci)

Kouak 06/12/2017 à 12:08

Désolé, mais je ne comprends rien à sa "déclaration"...

"Hey c'est Kevin !" (Ou "Ça c'est Kevin !", selon le site internet)...

Ça veut dire quoi ?

C'est une plaisanterie avec le titre du film ? Supects habituels ??...

Bref...Comme disait Pépin...

STEVE 06/12/2017 à 11:57

Cette sale manie humaine de tirer sur l'ambulance ;)

journalistes comme artistes qui se régalent de taper sur Kevin Spacey seulement aujourd'hui ;)
l'opportunisme...

votre commentaire