Le réalisateur de Paranormal Activity explique enfin pourquoi il ne fait plus de films

Christophe Foltzer | 10 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 10 novembre 2017 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Lorsque Paranormal Activity est sorti au cinéma, personne ne s'attendait à un tel succès. Un film au budget aussi ridicule qui amasse des centaines de millions de dollars, ça n'arrive pas tous les jours et ça lance clairement une carrière.

Pourtant, à y regarder de plus près, le réalisateur Oren Peli n'a pas fait beaucoup de films depuis. Il a certes gardé un œil sur la franchise Paranormal Activity, il a développé d'autres projets, a produit les copains, mais question réalisation pure, il n'a fait qu'un autre film, le déjà oublié Area 51 en 2015. Et c'est assez bizarre parce qu'avec le succès gigantesque de son premier film, on s'attendait à ce que toutes les portes d'Hollywood s'ouvrent devant lui, qu'il ait une trajectoire similaire à celle d'un James Wan par exemple. 

 

 

Pour résoudre ce mystère, le célèbre réalisateur Mick Garris est allé lui poser directement la question dans le podcast Post Mortem et Oren Peli a décidé de répondre sans langue de bois :

"Je voulais juste plus ou moins tout laisser tomber après Paranormal Activity. J'ai été pris dans la production des suites et puis j'ai déjeuné avec Steven Spielberg. Il m'a proposé de faire une série télé, et on a fait The River. J'ai eu plusieurs opportunités pour revenir à la réalisation. A un moment je me suis dit qu'il fallait que je trouve un projet à mettre en scène, j'ai reçu beaucoup de scripts. Il y en a un que j'aimais beaucoup et qui s'appelait Eliza Graves. Mais ça s'est transformé en un gros bordel juridique et, au final, le projet est tombé à l'eau."

Eliza Graves sera finalement réalisé par Brad Anderson, avec Kate Beckinsale, et finira par sortir directement en DVD chez nous après plusieurs changements de titre.

 

Photo The River

La (très) courte série The River

 

Pourtant, il aurait pu rebondir après cet échec. Mais comme il l'explique, plusieurs autres projets n'ont pas réussi à décoller et, en parallèle, sa fiancée est tombée enceinte. Il s'est donc totalement détourné du métier de réalisateur, refusant au passage de mettre en scène Conjuring. Mais alors, est-ce que cela veut dire que nous ne le reverrons jamais derrière une caméra ?

"A ce stade de ma vie, cela m'ennuierait profondément. Je ne pense pas que cela arrivera de sitôt. J'aimerai vraiment aimer quelque chose au point de sacrifier ma vie tranquille et de revenir dans ce monde fou qu'est la réalisation. Mais je suis très heureux de ne pas avoir à m'occuper de ça en ce moment."

Un homme comblé donc sur le plan personnel, qui a tout ramassé au box-office il y a quasiment dix ans et dont les jours semblent à l'abri du besoin. On comprend donc aisément qu'il ait préféré se consacrer à des choses plus essentielles comme sa famille. Mais vous savez ce que l'on dit dans ce milieu : il ne faut jamais dire jamais.

 

Photo Oren Peli

Oren Peli

Tout savoir sur Paranormal Activity

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Nilda
28/05/2019 à 21:18

Hello

i like your shop,
But I have a question, I see a lot of Items in this shop http://bit.ly/CheaperProducts4 that you also sell in your webshop.
but there items are 50% cheaper, well my question is what is the difference between your webshop and theirs,
is it the quality or something else, i hope you can help me!

Yours truly

noxtra 6
13/12/2018 à 16:47

hmmm difficile a comprendre ... j'ai adoré les 3 premier mais arrivé a marked ones j'ai trouvé sa plus science fiction que horreur il devrait en refaire un comme le premier ou le deuxième tout en gardant l'aspect réaliste et non en trip de sorcellerie de magie noir ect un peu dommage.

west666
13/11/2017 à 06:41

La réponse parce que c'est de la M.......e en barre le pire c'est que ne rien voir pendant 1 h30 derrière une caméra filmé avec les pieds a fait peur a beaucoup de gens et oui pt jmen marre encore bref bon débarra adieu

Tom
10/11/2017 à 17:46

Ah bah 'enfin', on attendait ses declarations avec impatience !...

Dirty Harry
10/11/2017 à 17:27

Ah il y avait un réalisateur derrière ces caméras de surveillance ? Merci de nous informer !

REA
10/11/2017 à 15:05

@kibuk

Aussi loin que je me souvienne (donc à sa sortie en salle), je trouvais qu'il y avait trop "d'humour"
Ca désamorçait complètement l'angoisse, la peur, le stress...

J'ai rien contre le found footage, mais il y a eu aussi toute la campagne du style : le film le plus terrifiant, le plus ceci, le plus cela... C'est le problème, les médias, le public et d'autres survendent un film, et quand tu le vois : ah ouais, tout ça pour ça.

Comme tu l'as compris, je parle en mon nom. Ce film a été une arnaque à mon sens, d'autres penseront comme moi, et d'autres absolument pas. Je ne détiens ni la vérité, ni le monopole du bon goût.

Après s'il n'a rien réalisé d'autres dans la foulée, ce n'est pas pour rien. Il a capitalisé en produisant les suites et d'autres trucs, mais c'est tout. Les studios ne sont pas jetés sur lui.

KibuK
10/11/2017 à 13:14

@ REA : Je ne suis pas du tout d'accord avec toi sur l'aspect "arnaque".
Je comprends tout à fait qu'on ne puisse pas aimer ce genre de films.
En ce qui me concerne, le 1er Paranormal activity est un film qui m'a angoissé pendant le visionnage car il répondait à ce qui touche ma corde sensible de mes peurs liées à l'enfance.
Par exemple, le fait de voir quelque chose bouger au bout d'un couloir, de ne pas voir, de ne pas avoir la réponse, toutes ces choses que tous les films d'horreur / épouvantes font.
Il se passe des choses pendant le film, qu'on le veuille ou non.
Le principe du found footage oblige juste d'amener ces choses d'une manière "réaliste" sans tomber dans le grand guignol.
Les gens qui n'aiment pas ce film doivent comprendre qu'il y a des choses qui fonctionnent pour d'autres et par pour eux et que ça n'en fait pas un film de merde pour autant et que les gens qui aiment ne sont pas nécessairement des abrutis.
Je dis ça en toute amitié vis a vis de des personnes qui liront ce commentaire et qui, comme moi, ont surement bouffé du film pendant longtemps, connaissent presque tous les classiques du genre et sont devenus, comme moi, très exigeants.
Je vois souvent des gens s'extasier pour des films qui m'ont laissé froid.
C'est comme ça.
Je ne dis pas que c'est nul pour autant.
Je n'aime pas, c'est tout.
Ce qui compte dans une oeuvre, c'est que le réalisateur ait un point de vue.
Oren Peli a fait un film avec peu d'argent.
Il a trouvé un concept intéressant pour un film fauché (même si le côté statique du plan de la chambre peut être ennuyeux et répétitif pour certains, j'en conviens).
Par ailleurs, s'il avait eu un simple succès critique dans un petit cercle de cinéphiles, peut-être que cette oeuvre serait plus respectée aujourd'hui.
Malheureusement, Spielberg est tombé amoureux du métrage et l'a transformé en blockbuster en lui donnant les moyens de communiquer comme un film a gros budget.
Le box-office a été fulgurant à ce point qu'il en est devenu presque écœurant avec beaucoup de médias essayant de capitaliser sur ce succès.
N'est-ce pas cela au final qui dérange ?

Galamoth
10/11/2017 à 13:01

@Rea

"Et surtout à qui manque-t-il ?"

Comme ton commentaire ne manquerait à personne...

Bubu
10/11/2017 à 12:45

Normal la saga c est de la daube

REA
10/11/2017 à 12:09

Quelle arnaque ce film. Il se passe juste un truc dans les 5 dernières minutes.

Il a profité du succès de REC, et du soutient de Spielberg, qui visiblement ne sait plus faire la distinction entre une bouse et une sous bouse.
On lui doit the river ? Je comprends l'annulation, nul, nul. J'avais dû en voir 3 épisodes, et encore.

Qu'il ne fasse plus rien est amplement justifié. Et surtout à qui manque-t-il ?

votre commentaire