Man of Steel : critique Superman Returns (again)

Christophe Foltzer | 19 mars 2019 - MAJ : 31/03/2020 13:19
Christophe Foltzer | 19 mars 2019 - MAJ : 31/03/2020 13:19

It's bird ! It's a plane ! Non, c'est Superman, de retour, encore. Après Superman Returns de Bryan Singer, qui s'est planté, Zack Snyder ramène le super-héros pour lancer un univers étendu DC. Henry Cavill reprend le slip, face à Russell Crowe, Amy Adams et Michael Shannon, avec Christopher Nolan à la production, après sa trilogie The Dark Knight.

Notre avis sur le meilleur et le pire du DCEU : par ici.

MAN OF STYLE

Ce qui ressort de ce Man of Steel c'est qu'il s'agit peut-être moins d'un film de Zack Snyder que du nouveau Christopher Nolan. En effet, le style du réalisateur de 300 ne transparait que rarement au cours du métrage, et certainement pas là où on l'attendait (les scènes d'action). Exit également la maîtrise scénaristique de Watchmen, ce Superman nouveau fait irrémédiablement penser à la trilogie du Dark Knight, tant dans ses bons que dans ses mauvais côtés.

Les bons côtés, ce sont évidemment les effets spéciaux (remarquables et impressionnants). Le casting est solide : Henry Cavill EST Superman, Michael Shannon EST excellentRussell Crowe compose un Jor-El très différent de Marlon Brando mais tout aussi convaincant, et Kevin Costner assure dans le rôle du Alfred de service, un Jonathan Kent bien moralisateur, mais attendrissant dans sa relation avec son fils, quoiqu'un peu bêta sur la fin. Amy Adams se débrouille très bien dans son rôle pourtant si mal écrit.

 

Photo Henry CavillLa bête Cavill

 

La prise de risque pour redonner un souffle au mythe de Superman est couillue, les choix d'orientation sont pour la plupart bien pensés, le souffle épique tant absent du film de Bryan Singer est bien là par moments, l'évolution du personnage-titre est passionnante, sa relation avec ses parents touchante, son rapport au monde crédible et son hésitation à s'impliquer dans le destin de la Terre fait mouche à chaque fois.

Même la nouvelle Krypton fascine, on a envie d'en savoir plus. Le passage d'un personnage profondément mélancolique à un héros indéfectiblement lumineux marche à fond et l'empathie du spectateur fonctionne.

 

Photo Henry CavillSuperman et l'humanité

 

MAN OF MEH

Mais alors, où est le problème ? Dans le rythme tout d'abord : Il n'y a aucune tension dramatique, les nombreux flashbacks sont très mal gérés, et redondants, et du coup le film paraît bien long, handicapé également par un ventre mou malheureusement prévisible et un final apocalyptique qui, justement, n'en finit plus, perdant un peu plus de son intérêt à chaque nouveau building détruit.

Ce qui énerve davantage c'est qu'il s'agit d'une décalque de Batman Begins : trauma originel - errance / recherche de soi - construction de son « moi » - combat contre une menace liée au père qui n'est que la représentation de ce que pourrait possiblement devenir le héros... On connaît ça par cœur.

 

Photo Henry CavillSuperman, le beau

 

Le film est clairement coupé, il y a pas mal de raccourcis et de personnages sacrifiés (Lois Lane n'a aucune profondeur, aucun enjeu autre que de mettre le grappin sur le héros) et il règne un sous-texte un peu étrange tout au long du film. Le pire étant bien sûr son double discours qui rappelle l'hypocrisie de The Dark Knight Rises : tout le film tourne autour du refus du déterminisme, de la valeur du libre-arbitre, loin de ce que nous dicte la société-fourmilière qui nous astreint à un rôle prédéfini. Kal-El doit faire ses propres choix pour bâtir un monde meilleur. Or, en devenant Superman, ne fait-il pas EXACTEMENT ce qu'on attend de lui ? Grosse contradiction...

 

Affiche française

-

Résumé

C'est d'autant plus dommage que Man of steel avait tous les ingrédients et le potentiel pour être un grand film. N'en reste qu'un produit, très sympathique au demeurant, divertissant quoique prétentieux.

Autre avis Geoffrey Crété
D'une folle ambition, d'une générosité presque éreintante, mené par un premier degré absolu, blindé d'effets de style, Man of Steel peut agacer. Mais il peut aussi être vu comme un blockbuster passionnant et traversé de superbes moments, avec l'une des plus belles partitions de Hans Zimmer.
Autre avis Lino Cassinat
C'est vrai que c'est un peu neuneu et que la solennité de l'ensemble est bien lourde. Mais Zack Snyder prouve ici qu'il est un maître de la démesure : Man of Steel est un film trépidant qui recèle quantité d'images époustouflantes. Le spectacle décroche régulièrement la mâchoire, et si l'on en sort exténué, on est également facilement conquis.

Lecteurs

(3.9)

Votre note ?

commentaires

DjFab
09/05/2020 à 18:16

Excellent, un des meilleurs film de super-héros !

carlo645
27/03/2020 à 06:16

comment faire du neuf avec du vieux ? tout simplement en bousillant l'histoire originelle et faire du grand n'importe quoi ! krypton détruite pour avoir utiliser son noyau alors que c'est son orbite qui la pousse vers son soleil rouge !
des enfant qui naissent et dont on reprend quasi les mêmes images que matrix....!!
l'apprentissage des pouvoirs de clark kent qui passent quasi de zéro à cent, la découverte d'un vaisseau kryptonnien, pas de forteresse de solitude, un père qui meurt dans une tempête, alors qu'il doit mourir d'une crise cardiaque dans sa ferme, zod, plus caricatural que celui de 1978 et qui ne fait peur à personne sans ses actes barbares, aucune profondeur dans les personnages, où est passé l'intrépidité de lois lane alors qu'ici son personnage ressemble à tout, sauf à lois lane, un perry white qui change de couleur, mais j'adore fishburne, des ellipses inutiles entre passé et présent, on est pas dans highlander...non ce homme d'acier est loin, très loin de ce que ces deux auteurs ont inventés et peaufiner aux cours des années, on ne retrouve rien de la bd, même si depuis 2005, dc a décidé de tout chambouler pour coller à nos époques contemporaines plus sombres, il suffit de lire les dieux sont parmi nous pour bien se rendre compte de que pourrait vraiment un alien si la fantaisie lui prenait de se prendre trop au sérieux... mon seul reproche que je peux faire au superman de donner, c'est d'avoir fait de luthor un bouffon alors que dans la version snyder, il est plus infecte qu'autre chose...

zetagundam
20/03/2020 à 18:15

C'est quand même triste de ce dire que depuis que la Warner à décidé de saborder Justice League, et partiellement BvS qui lui reste quand même un des grands films du genre , nous ne verrons plus de films de Super Héros de cette qualité

Opale
20/03/2020 à 11:37

Un des tout meilleur film de super héros, respectant son matériau de base. Iconique, beau avec une vraie densité dramatique, un méchant (génial!) avec une idéologie et non pas un simple plan de destruction totale parce qu'il est méchant. Bref, un très bon film, un peu trop saturé de destructions dans un combat final trop long, je vous rejoins là-dessus. Top!

Rorschach
20/03/2020 à 10:36

J'ai eu un peu de mal à lire l'article en entier à cause de la première phrase que je trouve complètement à côté de la plaque: "Ce qui ressort de ce Man of Steel c'est qu'il s'agit peut-être moins d'un film de Zack Snyder que du nouveau Christopher Nolan"... Je trouve que c'est totalement faux, mais ça n'engage que moi...
Je voulais juste préciser que Zack Snyder n'avait pas au départ l'intention de lancer un DCEU, mais plutôt une suite de 3-4 films centrés principalement sur l'évolution de Superman, un peu comme ce qu'a fait Nolan avec Batman... Sauf que quand Nolan a commencé sa trilogie Batman, le MCU n'existait pas encore, mais quand Snyder a voulu faire sa suite de film, Warner a vu en ça une occasion de lancer leur propre univers étendu en vampirisant ses projets pour essayer d'émuler le succès de MCU qui commençait déjà à faire pas mal de bruit.

j en prendrais pour 1 d
20/03/2020 à 01:40

super film, là on a un vrai super héro pour le coup

Ken
19/03/2020 à 21:53

Très bon film

Marvelleux
19/03/2020 à 20:03

Enfin un film à la hauteur du personnage. Dommage que le DCU n'est pas suivi.

Gregdevil
18/03/2020 à 19:20

Un pur kiff. Du DBZ dans SuperMan. Merci Zack

Jojo
18/03/2020 à 19:11

Le meilleur film du mort et enterré DC univers imaginé par Zack Snyder !

Plus

votre commentaire