La Fille de Monaco : critique du rocher

Mise à jour : 16/07/2018 15:47 - Créé : 10 juillet 2017 - Jonatan Fischer

L’été se termine, doucement. Quoi de mieux que de se prendre pour l’occasion un dernier coup de soleil ou coup de je t’aime ? Ou peut-être juste tirer son coup… Après, entre autres, avoir dressé le portrait d’une strip teaseuse énigmatique (Emmanuelle Béart dans Nathalie) et évoqué l’amourette d’un serial killer (Benoit Poelvoorde dans Entre ses mains), Anne Fontaine a décidé de mélanger sexe et crimes dans son nouvel opus, La Fille de Monaco.

photo
224 réactions

EN DIRECT DE LA PRINCIPAUTE

Comme le titre l’indique, l’intrigue se passe sur Le Rocher. Entre le soleil et la pluie, entre la comédie et le drame, nous allons suivre l’évolution d’un triangle amoureux assez tordu. D’un côté un avocat d’assises intello et beau parleur mais loin du serial fucker (Fabrice Luchini qui cabotine et le fait bien), de l’autre un garde du corps taciturne en qui sommeille un action man (Roschdy Zem, tout en retenue), et au milieu une blonde présentatrice de météo, ambitieuse et sulfureuse (Louise Bourgoin, excellente actrice). On se doute bien que personne n’en sortira indemne. Amour, séduction, manipulation s’opèrent donc dans ce divertissement estival qui choisit comme fil conducteur (à tort plus qu’à raison) le procès d’une septuagénaire présumée meurtrière.

 

 

photoFabrice Luchini, Louise Bourgoin, Roschdy Zem

NAISSANCE D'UNE VENUS ? 

L’ensemble se regarde avec plaisir, bénéficiant dune certaine élégance à défaut de pouvoir jouer la carte de la virtuosité. Ces messieurs seront bien entendu plus susceptibles de se laisser tenter puisque LE grand intérêt du film réside dans la naissance de Louise Bourgoin (Miss Météo du Grand Journal de Canal Plus) en tant qu’actrice. Idéale entre la cagole écervelée et la femme fatale et vénale, l’actrice évoque par moment la grâce et la légèreté de Bardot dans Et dieu créa la Femme. On lui souhaite une carrière similaire (l'extrémisme et les bébés phoques en moins) car c’est, mine de rien grâce à elle que tout le film nous tient en haleine, malgré une réalisation un peu molle du genou.

 

 

 

Image 296211

Résumé

Le trio d'acteurs au charme irrésistible porte sur ses épaules un film à l'intrigue oubliable et la réalisation banale.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire