Very bad predictions

Sandy Gillet | 5 juin 2013
0
default_large

Box-office français du 24 mai au 04 juin 2013

Le portable sonne :

- Salut coco. Bon dis-moi tes BO c'est top. On cartonne niveau audience et puis on se fâche au fur et à mesure avec tous les distributeurs de cinoche. Respect, crédibilité...

- Accouche, qu'est-ce que tu veux. Tu ne fais jamais de compliments sans que par derrière je m'en prenne une...

- Non non je t'assure, simple coup de fil de courtoisie.

- Je raccroche.

- Bon ok. Voilà. Je me disais, tu nous racontes de belles histoires toutes les semaines sur les films qui sortent en donnant leur potentiel d'entrées tout ça tout ça. Mais le truc c'est qu'en fait, on ne sait jamais vraiment la fin de l'histoire.

- En gros ce que tu me demandes c'est de vérifier si par exemple depuis le début de l'année je ne dis pas que des conneries. Ce qui va me permettre au passage d'écorner ma belle image de top crédibilité que tu m'attribuais il y a tout juste deux minutes.

- Comme tu y vas. Tu es comme toujours de mauvaise foi. Sache tout de même que si tu t'es planté, c'est la crédibilité du site qui en prend aussi un coup. Tu joues en équipe dois-je te le rappeler. Et in fine c'est sur moi que cela rejaillit.

- Arrête j'ai les lèvres gercées et plus de collyre sous la main pour pleurer.

- Bon de toute façon c'est moi le boss, et tu fais ce que je te dis !

- Et ben voilà. Tu sais enfin me parler. Je t'embrasse pas...

 

Bref le mieux pour faire comme on me demande c'est en effet de prendre quelques films majeurs sortis en 2013, de donner le chiffre d'entrée terminal et de comparer avec mes prédictions « nostradamusiennes ». C'est parti pour un paragraphe de franches rigolades (vous avez le droit chez Métro aussi, chacun son tour !) :

Maniac : Pas de prédictions ici, juste l'affirmation que le vivier pour un tel film doit se situer aux alentours de 300 000 entrées. Constat que l'on faisait quand le film de Khalfoun ne faisait en première semaine que 74 224 entrées sur 131 copies. Au final on est à 123 419 entrées au bout de seulement 4 semaines d'exploitation. Échec magistral donc.

The Master : Là aussi pas de prédictions à l'époque. Juste le constat d'un bon démarrage (112 747 entrées sur 113 copies) qui s'est terminé 7 semaines plus tard (8 en tout en comptant cette première semaine donc) avec 209 003 entrées. À comparer avec les chiffres de Maniac donc...

Django Unchained : Premier gros morceau de l'année où j'avançais avec un courage extrême que s'il ne faiblit pas trop dans les prochaines semaines, DU deviendra le plus gros succès de son auteur chez nous avec plus de 3 millions d'entrées. Résultat des courses, le film de Tarantino engrange 4 292 940 entrées en 14 semaines d'exploitation. À un million près j'avais vu juste. Et ouais...Quoi je suis de mauvaise foi !

Paulette : Pour son deuxième film, le fils Enrico a créé l'une des surprises de ce premier semestre en réunissant 1 022 972 spectateurs sur 11 semaines. Là encore je me bornais à juste préciser qu'en première semaine il réalisait une jolie moyenne par copie. Pas folle la guêpe. Pas question de me mouiller...

Alceste à bicyclette : Sorti le même mercredi que Paulette, le sixième film de Philippe Le Guay, réalise lui 1 157 062 entrées et lui aussi sur 11 semaines. À la différence tout de même que ce score était plus attendu pour celui qui avait réuni 2 274 327 entrées un peu surprises avec Les femmes du 6eme étage, son précédent film. À l'époque aussi je me bornais à faire le même constat. Aujourd'hui Alceste... est le deuxième plus gros succès de sa filmo.

Zero dark Thirty termine sa carrière à 524 533 entrées sur 285 copies. C'est plus du double que Démineurs mais très loin encore des 1 351 132 entrées de Point Break. Bref la première semaine mi figue mi raisin commentée à l'époque s'est confirmée entrainant avec elle une certaine déception pour l'un des nommés au meilleur film de l'année 2012 selon l'académie des Oscars. Après on peut aussi comparer avec les 495 795 entrées réalisés par Max sorti le même mercredi sur 276 copies... Histoire de relativiser un tantinet.

Lincoln : Voilà ce que l'on pouvait lire le 6 février dernier. Avec la meilleure moyenne de spectateurs par copie de la semaine, Lincoln peut voir plus loin qu'une deuxième semaine assassine (hu hu !) pour terminer sans aucun doute sa course au-delà du million et demi d'entrées. À l'arrivé le dernier Spielberg amasse 1 320 425 entrées sur 8 semaines. Bon ok, on n'est pas au-delà du million et demi comme annoncé, mais pas loin quand même. Non ? Pas convaincant ? Histoire de changer de sujet ni vu ni connu je t'embrouille, on peut du coup dire que Lincoln s'inscrit dans la lignée des Munich (1 039 340 entrées), Le terminal (1 145 263 entrées), A.I. (1 575 170 entrées), Empire du soleil (1 329 673 entrées)... Soit des morceaux de pelloche pas forcément évidents à « vendre » pour le grand public mais dont le cœur de cible lui donnera toujours rendez-vous dans les salles.

Amitiés sincères : On a beaucoup glosé sur cette sortie où les échanges intenses avec le distributeur furent riches et enrichissants. Voilà ce que l'on en disait en première semaine : À la troisième place on a le premier film français de la semaine distribué sur une combinaison impressionnante de 450 copies (...). À l'arrivée Amitiés sincères (...) n'atteindra jamais le million espéré. Il n'est même pas certain que tout cela vogue vers les 800 000 entrées. Loupé. Le premier film du couple François Prévôt-Leygonie, Stéphan Archinard réalise exactement 863 871 entrées en 12 semaines d'exploitation soutenu par un distributeur qui a cru au film jusqu'au bout.

Alors même que sortait aussi Happiness Therapy que l'on prédisait lui à plus d'un million d'entrées. Résultat : 1 065 722 entrées sur là aussi 11 semaines d'exploitation. Rasséréné je suis et suite au prochain numéro.

 

Car là je vais quand même aller me coucher. C'est que c'est long ces conneries à écrire. Et avec tout cela le BO de la semaine walou. En même temps à part dire que VBT 3 fait mieux que les deux autres opus et qu'il va se prendre un méchant retour de bâtons en deuxième semaine tellement c'est nul, tellement c'est pathétique... Pas sûr donc qu'il fasse mieux que les 2 505 081 entrées du VBT 2. Argh voilà que je fais encore des prédictions moi.

Et puis il y a aussi le machin avec Halle Berry en standardiste chez les flics. Pas certain que l'on revoit The Call la semaine prochaine dans le top 10 ni que cela redore le blason d'une filmo en demie teinte depuis X-Men l'affrontement final (on parle en nombre d'entrées il va sans dire).

 

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Very Bad Trip 3 Very Bad Trip 3 Voir la bande-annonce 944 983 1 944 983 557
2 Fast & Furious 6 Fast & Furious 6 Voir la bande-annonce 690 040 2 -55% 2 236 846 624
3 Epic - La Bataille du royaume secret Epic - La Bataille du royaume secret Voir la bande-annonce 278 687 2 -33% 692 258 629
4 Gatsby le magnifique Gatsby le magnifique Voir la bande-annonce 211 991 3 -37% 1 311 404 608
5 Le Passé Le Passé Voir la bande-annonce 184 954 3 -10% 651 229 380
6 Only God Forgives Only God Forgives Voir la bande-annonce 110 310 2 -55% 358 090 372
7 Les Profs Les Profs Voir la bande-annonce 108 265 7 -26% 3 670 403 417
8 The Call The Call Voir la bande-annonce 94 501 1 94 501 213
9 La Cage dorée La Cage dorée Voir la bande-annonce 76 581 6 -27% 1 099 651 473
10 Iron Man 3 Iron Man 3 Voir la bande-annonce 67 286 6 -42/ 4 250 206 262
Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire