Semaine du 19 septembre 2012

Les saveurs d’un héritage

Sandy Gillet | 26 septembre 2012
0
default_large

Box-office français du 19 au 25 septembre 2012

Aussi surprenant soit-il, la saga Jason Bourne n'a pas drainé sur son passage un public incommensurable. Voilà en effet une franchise qui s'est plutôt installée progressivement dans le cœur du public français avec une évolution constante à la hausse pour finalement enregistrer plus d'un million et demi d'entrées lors du troisième et censé dernier épisode. Trois volets qui auront marqué au final le genre et les années 2000 de leur empreinte. Avec L'héritage, la saga ne repart donc pas de zéro. Il suffit de voir la combinaison de copies, la plus forte pour un film Jason Bournien, pour s'en convaincre. Mais avec 485 000 entrées en première semaine on est toutefois revenu au même niveau que les chiffres enregistrés pour le deuxième opus distribué en son temps sur 100 copies de moins. Pas de quoi pavoiser donc même si chez Universal on devait s'y attendre un peu. Difficile en effet de remobiliser les fans de la première heure pour lesquels l'identité de la trilogie reposait beaucoup sur Matt Damon jusqu'aux plus avertis d'entre eux qui avaient bien compris l'importance prise par un Greengrass quant au pedigree caractérisé par le tempo froid et musclé de l'ensemble.

Ce que Tony Gilroy n'arrive jamais ne serait-ce à copier quand on n'en est pas à énumérer les problèmes récurrents de narration et de scénario. Un double handicap donc pour Universal qui limite toutefois la casse de la meilleure des manières possibles validant d'entrée plus d'un million de spectateurs en fin de carrière. Par les temps qui courent (marché toujours en berne avec seulement 2 267 601 entrées au total) c'est plutôt pas mal.

La meilleure moyenne de spectateurs par copie de la semaine c'est à Catherine Frot qu'on l'a doit. Dans Les saveurs du palais, elle y joue la cuistot perso du Président de la République et s'impose encore un peu plus comme l'actrice qu'il faut avoir dans son film pour en assurer les retours sur investissements. Reste que pour le réalisateur de La discrète, cela reste beaucoup moins bien que Quatre étoiles, son précédent film, qui avait réalisé en première semaine 395 708 entrées sur 280 copies. Au final Les saveurs du palais devrait au moins atteindre les 650 000 entrées. Mais pas beaucoup plus.

La dernière nouveauté de la semaine au sein du top 10 est le très beau Quelques heures de printemps qui ne devrait pas bousculer la hiérarchie au sein de la filmo de Brizé dominée par les 504 385 entrées de Mademoiselle Chambon. Le film est de toute façon assez compliqué à « vendre », lui dont la clientèle cœur de cible (bourgeoisie de province cultivée de plus de 55 ans) peut être rebutée par cette volonté de traiter de l'euthanasie avec si peu de pudeur (ahhh c'est là où l'on se dit que Chabrol nous manque terriblement). Mais avec ces plus de 100 000 entrées au compteur on peut aisément affirmer que Diaphana à d'ores et déjà réussi son pari.

À part cela le marché est donc plus que jamais atone et difficilement cernable. Mais il serait déplacé de lui en vouloir tant on cherche les films porteurs. Ce qui permet aux blockbusters estivaux de continuer leur petit bonhomme de chemin sans trop se soucier d'une quelconque concurrence. Ainsi Expendables 2 distribué par nos amis de la Métro convole en juste noce avec près de 2 millions d'homos qui s'ignorent. Hors classement,  L'âge de glace 4 augmente lui carrément de 10% sa fréquentation pour être à 6 380 644 entrées 13 semaines après sa sortie. Il s'est installé au sommet du BO 2012. The dark Knight Rises engrange encore plus de 33 000 entrées pour totaliser 4 370 655 masochistes amoureux du latex qui s'ignorent. Même Total Recall continue d'attirer le pigeon et porte ses entrées à 1 262 070 en sixième semaine.

Car ce n'est pas avec Alyah (20 97 entrées sur 63 copies), Robot and Frank (19 288 entrées sur 75 copies), Captive (9 931 entrées sur 52 copies), Après la bataille (6 267 entrées sur 30 copies. Il doit y avoir sur ce film autant de journalistes qui l'ont vu à Cannes que de spectateurs français) et For Ellen (3 778 entrées sur 18 copies), soit les autres nouveautés signifiantes de la semaine, que notre BO va reprendre des couleurs et ce nonobstant la qualité intrinsèque de chacun des métrages suscités.

L'horizon est donc dégagé pour Les seigneurs (qui semble-t-il cartonne déjà en Bretagne), Taken 2, Stars 80 et Skyfall qui devraient on l'espère animer le mois d'octobre. Sans cela je me verrai encore obligé de vous reparler de ma maman.

# Titre Entrées Semaine Evolution Cumul Salles
1 Jason Bourne : L'Héritage Jason Bourne : L'Héritage Voir la bande-annonce 485 799 1 485 799 580
2 Les Saveurs du palais Les Saveurs du palais Voir la bande-annonce 316 810 1 316 810 325
3 Camille redouble Camille redouble Voir la bande-annonce 196 953 2 -19% 441 396 377
4 Des hommes sans loi Des hommes sans loi Voir la bande-annonce 116 575 2 -40% 312 203 309
5 The Secret The Secret Voir la bande-annonce 104 318 3 -29% 459 693 214
6 Quelques heures de printemps Quelques heures de printemps Voir la bande-annonce 100 221 1 100 221 164
7 Expendables 2 : Unité spéciale Expendables 2 : Unité spéciale Voir la bande-annonce 92 135 5 -40% 1 901 640 460
8 Ce que le jour doit à la nuit Ce que le jour doit à la nuit Voir la bande-annonce 78 580 2 -26% 190 452 240
9 Rebelle Rebelle Voir la bande-annonce 76 844 0 -9% 2 865 273 476
10 Cherchez Hortense Cherchez Hortense Voir la bande-annonce 76 207 3 -34% 364 837 301

commentaires

Aucun commentaire.

votre commentaire