Severance : la dystopie Apple TV+ a l'air dingue dans sa bande-annonce

Mathieu Victor-Pujebet | 19 janvier 2022
Mathieu Victor-Pujebet | 19 janvier 2022

La série Apple TV+ de Ben Stiller, Severance, se dévoile un peu plus dans une intrigante nouvelle bande-annonce.

Si ce n'est pas la plateforme qui concurrence le plus les géants du streaming tels que Netflix, Amazon Prime Video ou encore Disney +, Apple TV+ ne se prive pour autant pas d'enrichir son catalogue d'oeuvres au potentiel d'attractivité assez élevé. On peut citer, au niveau des films, le On the Rocks de Sofia Coppola, le Cherry des frères Russo ou encore récemment le Macbeth de Joel Coen qui divise la rédaction.

Au rayon des séries, entre l'adaptation du Foundation d'Isaac Asimov, la création de M. Night Shyamalan Servant et prochainement une série d'Alfonso Cuaron : la plateforme à la pomme en a encore sous le capot. Et c'est ce que témoigne l'arrivée en début d'année de la série Severance, créée par Dan Erickson. Menée par Adam ScottBritt Lower et Patricia Arquette, elle s'est dévoilée un peu plus à travers une bande-annonce.

 

 

Dans ces nouvelles images, nous redécouvrons les employés de la Lumon Industrie qui vont participer à une expérience inédite : subir un lavage de cerveau pour qu'au moment où ils sont sur leur lieu de travail, leur vie personnelle soit totalement effacée de leur mémoire, et inversement lorsqu'ils rentrent chez eux. Mais forcément, ce qui sur le papier semble être un bon moyen d'être plus efficace devant son ordinateur et plus détendu chez soi va se révéler être une façon pour l'entreprise de dissimuler de sombres secrets.

Que se passe-t-il alors lorsqu'un ancien collègue de travail licencié vient rendre visite à Mark Scout (Adam Scott) dans la vie de tous les jours ? Si la dystopie écrite par Dan Erickson se posera sans doute des questions existentielles et politiques, celles-ci semblent doublées d'un mélange de ton alléchant, en tout cas dans cette bande-annonce. En effet, la méditation satirique sur le monde du travail a tout l'air de se transformer en trip absurde qui tend vers le thriller.

 

Severance : Photo , Adam ScottEt pour le télé-travail, comment on fait ?

 

Si la photographie est léchée et la composition millimétrée, le jeu des interprètes semble quant à lui plus généreux et expressif, donnant sur le papier un intrigant contraste, s'il est tenu sur la longueur et pas juste le résultat du découpage de la bande-annonce. Rappelons que la mise en scène de la série sera partagée entre l'acteur-metteur en scène Ben Stiller et la réalisatrice irlandaise Aoife McArdle (Kissing Candice).

Le duo de cinéastes dirigera un casting complété par John Turturro, Zach Cherry, Dichen Lachman et Christopher Walken. Ce sont pour toutes ces raisons que Severance a de quoi nous intriguer, en espérant que la série Apple TV+ soit aussi satirique, folle et inquiétante que ces images le laissent entendre. Pour le découvrir, il faudra attendre le début de sa diffusion sur la plateforme le 18 février prochain.

Tout savoir sur Severance

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
GTB
19/01/2022 à 23:31

@JR> Au fond, on semble plutôt d'accord donc. Il n'y a pas de grosses bouses effectivement, et la prod value est globalement très correcte. Mais justement, avec nettement moins de productions, je m'attendais à un standard plus élevé sur AppleTV+. Et c'est pas le cas comparé à ce que les autres proposent dans leurs meilleures prod. Mais je dois dire que globalement je suis assez...pas déçu mais disons hm froid/neutre par rapport à AppleTV+. Il y a de la qualité mais pas spécialement meilleure qu'ailleurs, l'ergonomie et les features sont très en retard, et malgré un contenu "sélectif", leur mise en avant et leur com' est très anecdotique.

Cela dit, c'est une plateforme d'appoint intéressante. J'y prends un mois de temps en temps.

JR
19/01/2022 à 22:49

@GTB, non je ne dis qu'ils font mieux au sens qualitatif, bien qu'en produisant moins, le ratio est plus élevé. Mais dans l'ensemble, la qualité de la production est au rendez-vous (image, DA, direction d'acteurs, réa, machinerie). Évidemment les autres plates-formes ont leurs prod vitrine (Flanagan, Frank, Fincher....pour Netflix, Mrs Maisel et quelques autres pour Amazon... Etc). Mais même pour des séries bof (see) la qualité de prod est là. Sans être pro Apple, je suis impressionné.

GTB
19/01/2022 à 21:09

@JR> Mouais, je nuancerai fortement cela. Il y a en général plutôt de la prod value de qualité, mais pas spécialement plus que chez les autres. Souvent on voit la limitation de moyens, mais c'est fait intelligemment pour que ça soit discret. Et qualitativement non plus je ne trouve pas qu'Apple fasse mieux que les autres. C'est globalement honnête, mais il y a beaucoup mieux ailleurs.

Cela dit, Severance m'intéresse.

zetagundam
19/01/2022 à 18:33

A priori rien à voir avec le sympathique, et trop méconnu, film de Christopher Smith

Kyle Reese
19/01/2022 à 17:35

"je sens" avec un "e" nom de zeus !!!

Kyle Reese
19/01/2022 à 17:35

Hype me too ! Ca me tente beaucoup.
Le genre de série qui ne peut que m'intéresser. Ou suis-je ... dans quel état j'erre ? Pilule bleu ou rouge mister Anderson ? Bref je sans que je vais croquer la pomme une nouvelle fois encore !
Et puis Stiller a du talent en tant que créateur.

DL
19/01/2022 à 16:18

Clairement une hype de fou sur cette série : casting, réalisation, photo, histoire... ça donne réellement envie (et en plus l'une des scénariste d'Arcane à bosser sur celle-ci, donc raison de plus pour que je m'y plonge ;) )

@JR

Exactement, j'ai adhéré dès le début aux prods APPLE avec "Defending Jacob". Clairement ils produisent pas à échelle industrielle, mais ça reste qualitatif.

JR
19/01/2022 à 15:59

Ce niveau de prod fou chez Apple... A part une poignée de séries Disney, ils éclatent totalement la concurrence.

votre commentaire