Alex Rider : c'est quoi ce James Bond adolescent qui débarque sur OCS ?

Camille Vignes | 9 juin 2021 - MAJ : 09/06/2021 18:17
Camille Vignes | 9 juin 2021 - MAJ : 09/06/2021 18:17

Avec ses missions pour le MI6, l'adolescent Alex Rider s'apparente au James Bond pour teenagers. 

Dès l’origine, Alex Rider est un personnage de fiction, directement sorti de l’imagination de l’écrivain Anthony Horowitz qui lui a consacré une série de romans jeunesse. Une saga littéraire sur laquelle Amazon a décidé de se pencher et que OCS a chopé pour la diffusion française. La série Alex Rider accueillant les aventures de cet ado intelligent et débrouillard qui prends la relève de son oncle, tuteur et agent secret pour le MI6 après la mort de ce dernier.

 

 

Après son succès en librairie, en 2006 le jeune Alex Rider avait déjà fait les frais d’une adaptation cinéma plus ou moins douteuse avec Alex Pettyfer et Mickey Rourke. Une adaptation descendue par la critique et auréolée d’un franc échec en salles (Alex Rider : Stormbreaker avait coûté 40 millions de dollars à produire, il n’avait encaissé que 23,9 millions de billets verts dans le monde). Mais qu’à cela ne tienne, après la diffusion d'Amazon en juin dernier au Royaume-Uni, la série est arrivée sur OCS en intégralité ce 8 juin.

Cette fois, c’est Guy Burt, scénariste crédité entre autres sur la série The Borgias, qui s’est attelée à l’adaptation en huit épisodes du deuxième roman de la série, Point Blanc. Sous sa gouverne, on retrouve dans le rôle principal Otto Farrant, ainsi que Ace Bhatti (Bohemian Rhapsody) dans celui de Crawley, un agent du MI6 ; Thomas Levin (Borgen, une femme au pouvoir) dans le costume du méchant Yassen Gregorovich, ou encore Ronke Adekoluejo (Ready Player One) dans celui de la mentor du héros, Jack Starbright.

 

photo, Otto FarrantRien de tel que l'esprit de franche camaraderie 

 

Alex Rider est seulement disponible depuis le 8 juin 2021 en France, bien qu’elle soit sortie sur les écrans britanniques en juin 2020. D’ailleurs, le public et les critiques semblent l’avoir assez apprécié pour que la série soit renouvelée pour un deuxième round. Encore sans date, ce dernier devrait trouver son inspiration du côté du quatrième volet de la saga : Eagle Strike.

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Xav
09/06/2021 à 18:56

Faudrait rappeler qu'il y a Christopher Smith (Creep, Severance, Triangle, Black death, Detour) a la réalisation de 4 des 8 épisodes de la série, d'où son intérêt. La série est sympa mais y aurait gagné à être un peu plus courte. 8 épisodes, surtout pour cette histoire, c'est un peu trop long. A montrer à ses enfants...

votre commentaire