Star Wars : Gina Carano s'en prend à Lucasfilm après son renvoi de The Mandalorian

Déborah Lechner | 22 février 2021 - MAJ : 22/02/2021 10:25
Déborah Lechner | 22 février 2021 - MAJ : 22/02/2021 10:25

Gina Carano a été virée de The Mandalorian par Lucasfilm après plusieurs polémiques sur les réseaux sociaux et se considère désormais comme une victime du studio.

Après que Lucasfilm ait gentiment montré la porte de sortie à Gina Carano, l'actrice n'a mis que quelques jours avant de refaire parler d'elle, annonçant avoir trouvé du soutien du côté du controversé Daily Wire et du journaliste conservateur Ben Shapiro, qui s'apprête d'ailleurs à financer son prochain film. Pour rappel, Gina Carano incarnait le personnage récurrent de Cara Dune dans la série The Mandalorian aux côtés de Pedro Pascal et Carl Weathers, avant que le studio la renvoie après une énième polémique sur les réseaux sociaux où elle suggérait que les républicains américains sont aujourd'hui persécutés comme l'ont été les Juifs durant l'Holocauste. 

Loin de vouloir s'excuser, c'est donc aux côtés de Ben Shapiro que Gina Carano a lancé sa contre-attaque, dans un podcast du Ben Shapiro Show où elle est longuement revenue sur son licenciement. Elle s'est ensuite positionnée comme une nouvelle victime de Lucasfilm qui d'après elle entretiendrait un environnement de travail presque toxique :

 

photo, Pedro Pascal, Carl Weathers, Gina CaranoThe Mandalorian

 

"J'ai vécu tellement de choses, et j'en ai vu tellement maintenant que clairement, c'était de l'intimidation et j'en avais déjà vu. Je ne suis pas la seule à avoir été intimidée par cette entreprise et je le sais très bien. [...] Je pourrais partager une histoire qui changerait les choses dans les médias, mais je ne peux pas parce que ça reviendrait à vendre un ami... Tout le monde a peur de perdre son emploi."

Dans une nouvelle comparaison hasardeuse, l'actrice a ensuite expliqué qu'elle se sentait comme une proie dont on aurait visé la tête pour la chasser, mais aussi qu'elle a appris son renvoi directement sur les réseaux sociaux :

"Il y a quelques semaines, Lucasfilm a demandé à un artiste qu'ils emploient d'effacer mon personnage et de le remplacer par un autre et il l'a annoncé fièrement sur Twitter. Tous les fans de Cara Dune ont été scandalisés. Ils se demandaient "Pourquoi n'avez-vous pas juste ajouté le personnage ? Pourquoi avez-vous dû enlever Cara Dune ? Est-ce qu'il y a quelque chose qui ne va pas ? Est-ce que Gina va se faire virer ? 

Je l'ai découvert en cherchant sur Internet. En vérifiant mon Twitter, j'ai vu que j'étais en tendance et que le hashtag "FireGinaCarano" avait fonctionné [...] Ils m'ont surveillée et m'ont guetté comme des rapaces, et je voyais les autres personnes de la production qui pouvaient dire tout ce qu'elles voulaient, et c'est là que j'ai eu un problème. J'avais un problème parce que je n'étais pas d'accord avec l'histoire... [...]"

 

The Mandalorian Saison 1, Gina CaranoÇa fait pas très gibier tout ça quand même

 

Gina Carano s'inquiète aussi apparemment du sort que Lucasfilm pourrait réserver à d'autres employés qui mettraient à mal son image : 

"Je m'attendais à tout moment à être renvoyée, parce que j'ai vu ce qui est arrivé à tellement de personnes. J'ai vu les regards sur leurs visages. J'ai vu les intimidations. Donc quand ça commence, qu'ils pointent leurs armes sur vous, vous savez que ce n'est qu'une question de temps. Je me suis dit : "Vous venez pour moi, je le sais" [...] et je me suis dit : "Je vais me défendre jusqu'au bout et rester fidèle à moi-même". 

"Quand tu as appelé [ndlr : Gina parle à Ben Shapiro], mon corps tremblait encore. C'est dévastateur, mais l'idée que ça puisse arriver à quelqu'un d'autre, surtout à quelqu'un qui ne pourrait pas gérer ça comme moi, c'est non, ils ne peuvent pas faire ça. Ils n'ont pas le droit de faire ressentir ça aux gens (....) et si je me mets à genoux, ces entreprises, qui ont un passé de menteurs, auront le droit de mentir et de faire ça à d'autres personnes, et elles l'ont fait à d'autres personnes, donc je ne vais pas m'effondrer sans me battre".

 

photo, Gina CaranoFatality

 

Gina Carno a donc une dent contre le studio et compte se défendre comme elle le peut, même si tout n'est pas à prendre pour argent comptant. Pour rappel, l'actrice aurait déjà refusé de s'excuser et aurait finalement été virée après plusieurs mise en garde du studio embarrassé par ses prises de positions politiques. Il semble bien que Disney et Lucasfilm ne prévoient pas de recaster le personnage dans la prochaine saison 3, qui pourrait donc simplement le faire disparaître de la narration au profit de nouveaux personnages.

En attendant, notre critique du dernier épisode de la saison 2 de The Mandalorian est juste ici et notre critique du dernier Star Wars : L'Ascension de Skywalker, juste là

Tout savoir sur The Mandalorian

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Logic
26/02/2021 à 18:41

C'est drole de voir a quel point cette article est biaiser. Il est facile de voir que l auteur n'a jamais lu les dits commentaires de madame carano ou fait preuve d une extreme mauvaise fois pour plaire a une frange extrême gauche qui ne tolère pas d'opinion contraire pedro pascal a traiter 70 millions d americai s de nazi mais pas de problème pour lui. justina ireland cristina ariel qui ont fait dea tweet ouvertement racistes anti blanc mais pas de problèmes pour elles non plus double standard et désinformations

Devil
24/02/2021 à 09:35

@Szalem: ils ont également effacé mon message 10 minutes après que je l'ai posté... Pas de bol, j'ai l'habitude de ce genre de techniques... ils espèrent noyer l'information en supprimant les messages en comptant que celui qui l'ai écrit soit ne s'en rende pas compte, soit n'ai pas le courage de le réécrire...

Je fais toujours mes longs messages sous Word avant de copier/coller.

Et on peut encore voir que des gens comme Hyu sont prompts à réagir en applaudissant ce licenciement.



« Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

Szalem
24/02/2021 à 00:10

@DevilFlash

Merci!

J'ai jamais eu la motivation d'écrire le pavé que vous venez d'écrire. Car comme on peut le constater, les FAITS n'intéressent pas la meute.

Comme le dit l'adage : "Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre" .

Ils font semblant de ne pas voir, pas comprendre, et quand ils se rendent compte qu'ils racontent en fait des histoires déformées, minimisent la situation à une simple querelle employeur/employée. Et ce alors qu'ils hurlaient à l'antisémitisme et au négationnisme quelques heures auparavant...

Concernant le rôle d'EL là dedans, un message qui ne comportait AUCUN mot déplacé et qui répondait à Sith Oueb résumait très bien la situation. Il a apparemment été supprimé... Par contre les messages insultants les uns et les autres subsistent. Allez comprendre!

Donc, encore merci DevilFlash!

urban connivence
23/02/2021 à 23:22

D'accord avec toi, alexor

Hyu
23/02/2021 à 18:11

Elle a joué au con avec Disney et bah bien fait. Elle était sûrement au courant des répercutions de ses faits et gestes sur internet et que Disney/Lucasfilm fait très attention a son image.
Ça ne mérite qu'un "CHEH"!

DevilFlash
23/02/2021 à 10:15

On va quand-même remettre les choses dans le contexte et rappeler l'historique ainsi que les vrais tweets. Ca me paraît nécessaire vu l'aspect ultra partisant de votre article:

- 1ère polémique: les fameux pronoms Beep Boop Bop que les gens ont considéré comme transphobes. Oublierait-on de mentionner qu'elle a fait cela suite au harcèlement qu'elle a subit de la part de gentils "progressistes" qui réclamaient qu'elle DEVAIT mettre ses pronoms dans sa BIO en soutient aux personnes transgenres? A titre personnel, je te connais pas et tu m'obliges à faire quelque chose, je t'envoie paître!

- 2è polémique: Gina Carano serait "anti-masque". Sauf qu'à aucun moment elle n'a affirmé cela et le tweet qu'elle a fait pointait l'absurdité des politiques sanitaires que l'on connaît également en Europe: une fois le masque est inutile, le lendemain il est obligatoire, on peut aller au travail dans des métros surchargés mais on ne peut pas aller au cinéma.

- 3è polémique: GC a comparé les républicains aux juifs pendant l'holocauste. Avez-vous seulement lu le message de GC? A AUCUN moment elle ne parle d'elle, des républicains ou de qui que ce soit. A aucun moment elle ne fait une comparaison avec l'holocauste lui-même. Elle compare la volonté de diaboliser des personnes (quelles qu'elles soient) à la propagande anti-juifs qui a eu lieu AVANT l'holocauste. Et quand on voit une partie des commentaires applaudissants la mise au ban de GC par tous les milieux bien pensants sans même que ces gens n'aient lu les messages de Mlle Carano, on ne peut clairement pas lui donner tort.

Gina Carano est une battante, vu sa carrière en tant que combattante MMA, ça se comprend, et elle fait preuve de cohérence quand elle dénonce les dérives autoritaires de la bien pensance (sur les réseaux sociaux, pendant la pandémie ou sur son lieu de travail). C'est pour cela, et pour aucune autre raison, qu'elle a été virée. Et oui, elle a été virée, si elle n'avait rien dit, on aurait reconduit son contrat pour la saison 3 de Mandalorian.

Les gens qui applaudissent son renvoi se réjouissent en fait de pouvoir stigmatiser et punir quelqu'un qui n'aurait pas la "bonne" façon de penser. Pour preuve, Pedro Pascal qui joue le Mandalorien a comparé en novembre 2020 70 millions de personnes aux Nazis et aux confédérés, aucune réprimande. En 2016 il avait comparé les enfants migrants en cage (cages mises en place sous Obama, on oublie de le dire) aux camps de concentration nazis sans que ça ne choque Disney (avec en plus une photo qui n'avait AUCUN rapport avec les USA). Double standard quand tu nous tiens.

Le tout perpétré par Lucasfilm/Disney qui met Finn en tout petit sur les affiches chinoises de l'Episode 7 pour ne pas choquer le racisme chinois et qui tourne Mulan à deux pas des camps Ouyghurs.

Sascha
23/02/2021 à 01:00

À la lecture de sa déclaration, elle parle beaucoup mais pour ne pas dire grand chose : je sais des choses mais je ne peux pas les dire, ils sont de grands vilains mais je ne peux pas dire pourquoi, tout le monde a peur de perdre son boulot mais je ne peux pas dire comment ni pourquoi...

Cocotte : Disney t'a dit 2x de te calmer. C est le deal. T as pas voulu respecté tes clauses de réserve : Bah t assumes et tu arrêtes de te faire passer pour la victime.

Jamescr
22/02/2021 à 23:51

Quand une boîte comme Disney te laisse une chance de rester chez eux, tu peux t'estimer bien heureux !

Elle à gâché sa chance. Bien fait pour toi.

Et effectivement, maintenant, comme par hasard, elle a des trucs à raconter.

Tiens donc.

Elle serait restée, tout irait bien...

Oui ok
22/02/2021 à 22:37

Elle fait tellement pitié. Ton employeur te demande à plusieurs reprises de garder pour toi tes opinions controversées . Il te donne plusieurs chances et toi tu continue. Si tu brises le lien de confiance avec celui qui t’emploie après plusieurs avertissements. Il juste normal que tu perdes ton job.

RonnyBoy19
22/02/2021 à 21:28

C'est quand même drôle, qu'elle aie attendue d'être virée avant de parler de tout ça. Si Disney ne l'avait pas virée de The Mandalorian, elle n'aurait pas ouvert sa grande gueule et aurait continuée de bosser pour eux. Elle a fait un choix, en prenant position sur les réseaux sociaux et aujourd'hui, elle en paie le prix.

Plus
votre commentaire