The Mandalorian : après son renvoi de la série Star Wars, Gina Carano fait encore parler d'elle

Mathias Penguilly | 13 février 2021 - MAJ : 15/02/2021 11:36
Mathias Penguilly | 13 février 2021 - MAJ : 15/02/2021 11:36

Gina Carano avait enflammé les réseaux sociaux avec des propos polémiques. Après avoir été renvoyée par Lucasfilm, l'actrice a déjà pu se recaser...

Après des apparitions au cinéma dans Deadpool et Fast & Furious 6 (notamment), la lutteuse américaine semblait avoir réussi à s'inscrire durablement sur les écrans en acceptant le rôle de Cara Dune dans la série The Mandalorian. Une mercenaire solitaire, ancienne shock trooper rebelle, elle devient une alliée de poids au cours des aventures du mandalorien.

Bien reçue par les fans de la saga Star Wars - il faut dire que la dame est sacrément badass ! - il était un temps question d'offrir à Cara Dune son propre spin-off. C'était évidemment sans compter sur l'actrice et son usage des réseaux sociaux.

 

photo, Gina CaranoQuand tu tournes ta langue dans ta bouche...

 

Lucasfilm était déjà embarrassé par ses prises de positions, notamment contre le port du masque obligatoire ou contre l'élection de Joe Biden ; Carano maintenait que l'élection était frauduleuse. Elle a finalement été virée manu militari après avoir comparé les électeurs républicains déçus aux juifs persécutés pendant l'Holocauste. Elle a également été lâchée par son agence.

On ne sait pas encore quelle trajectoire les boss de Disney ont prévu pour Cara Dune mais une chose est certaine : son interprète n'apparaîtra plus dans aucun projet lié à l'univers Star Wars. Une déception de courte durée pour la lutteuse, qui aurait déjà trouvé un moyen de se recaser auprès des médias conservateurs américains.

Lors d'un entretien avec le magazine américain Deadline elle s'est ainsi exprimée :

"Le Daily Wire m'aide à réaliser un de mes rêves - développer et produire mon propre film. J'ai pleuré et ma prière a été entendue. J'envoie un message d'espoir à tous ceux qui vivent dans la peur d'être annihilés par une foule totalitaire. Je commence à peine à utiliser ma voix qui est désormais plus libre qu'auparavant, et j'espère que cela va inspirer d'autres à faire comme moi."

 

photo, Gina Carano... avant de dire une bêtise

 

Fondé par Ben Shapiro, un journaliste américain très conservateur, le Daily Wire est un site américain d'informations régulièrement accusé de s'arranger avec les faits. Depuis quelques années, il essaie de développer un partenariat avec la société de production Bonfire Legend, menée par le producteur américain Dallas Sonnier (Section 99 - Quartier de haute sécurité, VFW, Satanic panic). En janvier 2021, est sortie le fruit de leur première collaboration : le long-métrage Run Hide Fight, qui dépeint une jeune lycéenne essayant de sauver ses camarades de classe lors d'une fusillade.

Ben Shapiro est donc venu à la rescousse de Gina Carano en déclarant :

"Nous ne pourrions pas être plus excités à l'idée de travailler avec Gina Carano, un talent incroyable lâché par Disney et Lucasfilm pour avoir vexé la Gauche autoritaire Hollywoodienne (sic.) [...] Nous sommes ravis à l'idée de montrer le talent de Gina aux américains qui l'adorent et nous voulons montrer à Hollywood que s'ils continuent à se débarrasser de ceux qui pensent différemment, ils vont juste nous aider à construire le X-Wing pour détruire leur Étoile de la Mort."

 

photoThe Mandalorian : porte du casque obligatoire

 

L'extrême-droite américaine qui se compare aux rebelles jedis ? Voilà encore une comparaison malheureuse... Une guerre idéologique semble s'installer durablement à Hollywood. La vie politique américaine est tellement polarisée qu'elle contamine tout, y compris le monde des séries.

Le dernier épisode de The Mandalorian avec Gina Carano est sorti le 18 décembre 2020 sur Disney+ (notre critique du dernier épisode est ici) et une troisième saison a d'ores et déjà été annoncée par la plateforme. Le tournage devrait débuter au mois d'avril d'après le site américain Production List. Pour les fans de la saga ce n'est pas une très bonne nouvelle : cela signifie que le Mandalorien et Grogu ne reviendront sûrement pas en 2021...

Tout savoir sur The Mandalorian

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
jerome69
17/02/2021 à 13:05

je ne savais pas que Kin Jung-un avait racheté Hollywood , mine alors, j 'ai raté l 'info

Zeorymer
16/02/2021 à 16:54

@MI la droite américaine conservatrice est effectivement assimilée à l'extrême droite, il n'y a aucune erreur si ce n'est de votre part.
La droite dite libérale correspond à la branche modérée (ceux qui sont les plus farouches opposants à Trump au sein du GOP).

harnaud
15/02/2021 à 22:21

Jacques, on croit rêver là. Faut arrêter d'être naïf et saisir à un moment
que la contestation tous azimut du port du masque est utilisé par l’extrême droite à des fins d'opportunisme politique. Et en ce sens Gina Carano sert l'idéologie réactionnaire dans laquelle elle s'inscrit (comme le prouve ses liens avec le Daily Wire.

Mi, les bien pensants de gauche qui nazifie ? 1) T'a gagné un point Godwin ; 2), la droite trumpiste américaine n'a rien de libérale (vachement libéral de prendre d'assaut les institutions démocratiques). Quand à ta défense des pires beaufs et réacs français, c'est risible!

Je comprends pas là : elle compare l'holocauste à une partie de l'électorat américain: elle se fait virer, c'est juste normal.

Jacques
15/02/2021 à 12:15

Elle est vraiment dingue cette femme ! Être contre le port obligatoire d’un morceau de papier collé au visage des heures et affirmer que les élections sont truquées ! Vraiment honteux de dire ces choses il faut l’envoyer au goulag Manu militari et la boycotter. Et puis mince, mais obliger les enfants de 5 ans à porter le masque c’est le progrès ! Ah cette femme n’est vraiment pas normal.
Allez vite qu’on se reconfine, qu’on détruise des pays , des économies des liens sociaux, et si les gens ne veulent pas se soumettre qu’on les enferme dans des camps d’internement et qu’on les licencie!
Allez vite un coup de gel hydroalcoolique sur mon téléphone que je viens de toucher!

Simon Riaux - Rédaction
15/02/2021 à 11:07

@Ml

Que l'extrême droite américaine soit conservatrice, ce n'est pas vraiment un secret.
Vosu êtes le seul à parler de nazi.

Carano et Shapiro assument parfaitement ce positionnement, depuis des années.

Ml
15/02/2021 à 10:46

@ecran large
Dans votre article vous commencez par parler de droite tres concervatrice pour décrire les militants de Trump. Vous finissez votre prose en les assimilant à "l extrême droite" américaine. Cela en dit long sur votre positionnement politique. Même rhétorique en France ou les bien-pensants de gauche n hésitent jamais à "nazifier" la droite libérale. Les delon, sardou, bigeard, Gérra and Co en font régulièrement les frais. Faites des critiques honnêtes ou sinon allez bosser pour les inrock.

veritas
15/02/2021 à 08:59

quand je constate que tous ces dégueulasses l'a critiquent, eux qui cachent probablement beaucoup de choses peut recommandables qui seront peut etre dévoillées si la parole se libère complètement, elle m'est soudainement extrêmement sympathique à moi qui n'aimait pas trop son personnage.

captp
14/02/2021 à 22:14

Alors autant je m'en tamponne complet de Carano, Disney et de tout les petits réac ethnocentré qui viennent chouiner ici leur paranoïa et leur désir d'autorité (je n'inclus pas tlm bien sûr) mais par contre les abonnés même si on est pas toujours d'accord je les trouve toujours très mesuré et intéressant à lire.pour le coup je serai el je trouverai ça rassurant.
Sur ce il me semble voir encore deux trois mouches encore en état de voler en haut à droite...

Nono45
14/02/2021 à 19:33

Cette cancel culture, qui va jusqu'à canceller les avis de chacun en cancellant leurs carrières, ça commence à me gonfler menu. Je veux dire : si de "mon temps" on avait flingué la carrière d'Yves Montand pour chaque connerie qu'il proférait, il n'aurait pas pu tourner un seul film ^^

RobinDesBois
14/02/2021 à 18:51

J'ignorais que c'était un média de droite qui avait exhumé les tweets de Gunn. Il y avait donc clairement une démarche revancharde et politique derrière. Mais au final je ne suis pas sûr que ça soit la droite qui l'ai fait virer, c'est tous les malades à l'affut de sang sur les réseaux sociaux qui se sont jetés dessus en jouant les indignés et je pense qu'on y retrouve des gens de tout horizons politique et bien entendu c'est surtout Disney qui a cédé comme des pleutres en cédant à la vindicte populaire pour finalement le réengager puisque l'opinion public a encore plus gueulé pour le faire revenir. Gunn aurait du les envoyer chier.

Plus
votre commentaire