Joss Whedon accusé de comportement abusif par plusieurs actrices de Buffy après l'affaire Justice League

Déborah Lechner | 11 février 2021 - MAJ : 11/02/2021 10:12
Déborah Lechner | 11 février 2021 - MAJ : 11/02/2021 10:12

Après les accusations de Ray Fisher, plusieurs actrices de la série Buffy contre les vampires ont elles aussi dénoncé le comportement inapproprié de Joss Whedon.

Depuis juillet dernier, Ray Fisher qui campe le super-héros Cyborg dans le DCEU, est entré en guerre contre la Warner en accusant notamment Joss Whedon d'avoir créé un environnement de travail toxique lors des reshoots de Justice League qu'il supervisait en 2017. L'affaire a pris de l'ampleur avec de nouvelles allégations, notamment contre le président de DC Films, Walter Hamada, ce qui a obligé le studio à lancer une enquête interne

Dans le sillage des dénonciations de Fisher et de l'enquête interne de la Warner à laquelle elle a participé, Charisma Carpenter, l'actrice qui jouait le personnage de Cordelia dans la série Buffy contre les vampires créée par Whedon, a elle aussi pointé du doigt le comportement abusif et inapproprié du créateur, avec un témoignage accablant publié sur Twitter. 

 

photoCharisma Carpenter

 

"Pendant presque 20 ans, j'ai tenu ma langue et même fait des excuses pour certaines choses qui m'ont traumatisée jusqu'à aujourd'hui. Joss Whedon a abusé de son pouvoir à de nombreuses reprises lorsque nous travaillions ensemble sur Buffy et Angel. ll trouvait son mauvais comportement amusant, mais ça n'a fait qu'intensifier mon anxiété en tant qu'actrice, m'a affaiblie et éloignée de mes collègues. Ces incidents perturbants m'ont déclenché un mal physique chronique dont je souffre encore aujourd'hui. C’est le cœur lourd que je confie m'être isolée et parfois de façon destructrice. [...] 

Joss est connu pour être cruel. Il créé des environnements de travail toxiques et hostiles depuis le début de sa carrière. Je le sais parce que j’en ai fait l’expérience. De nombreuses fois. Comme ses menaces passives-agressives continues pour me virer, ce qui peut être dévastateur pour l'estime de soi en tant que jeune actrice. Il me traitait de grosse devant nos collègues alors que j'étais enceinte de quatre mois. Il était méchant et agressif, dénigrait ouvertement les autres, choisissait ses petits préférés, et dressait les gens les uns contre les autres pour qu'ils obtiennent son approbation. [...]

 

photoJoss Whedon sur le tournage d'Avengers

 

Joss a intentionnellement refusé de nombreux appels de mes agents, m’empêchant de lui dire que j’étais enceinte. Quand il l’a su, il a demandé à me voir. Dans cette réunion à huis clos, il m’a demandé si 'j’allais le garder'  et a voulu retourner ma féminité et ma foi contre moi. Il a commencé à attaquer mon personnage, à se moquer de mes croyances religieuses, à m’accuser de vouloir saboter la série et m’a ensuite virée sans ménagement après mon accouchement. [...]"

Charisma Carpenter a également témoigné des conditions de travail imposées par l'auteur lorsqu'elle était enceinte de six mois. D'après son témoignage, son médecin lui avait alors recommandé de se reposer et de raccourcir ses journées, mais le créateur de Buffy contre les vampires et Angel l’a demandée sur le plateau à 1 heure du matin. Le stress et la fatigue ont fini par lui déclencher des contractions, ce que l'actrice appelle clairement "des représailles"

A noter que ce n'est pas la première fois que Charisma Carpenter parle du comportement de Joss Whedon. Elle avait expliqué avoir été écartée d'Angel à cause de sa grossesse.

L'actrice n'a pas tardé à recevoir le soutien de plusieurs anciennes collègues, notamment Amber Benson (alias Tara) qui s'est à son tour exprimée sur Twitter. 

 

photoAmber Benson 

 

"Buffy était un environnement toxique et ça commençait tout en haut. Ce que dit Charisma Carpenter est vrai et je la soutiens à 100%. Beaucoup de dégâts ont été fait durant cette période et beaucoup d'entre nous essaient toujours de le digérer 20 ans plus tard."

Sarah Michelle Gellar, qui tenait le rôle-titre de Buffy contre les vampires, a à son tour manifesté son soutien aux victimes, cette fois sur Instagram où elle a déclaré :

"Bien que je sois fière que mon nom soit associé à Buffy Summers, je ne veux pas être pour toujours associée au nom de Joss Whedon. Je me concentre davantage sur l'éducation de ma famille et notre survie face à la pandémie, je ne ferai donc pas d'autres déclarations pour le moment. Mais je soutiens tous les survivants d'abus et je suis fier qu'ils parlent."

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Sarah Michelle (@sarahmgellar)

 

 

photo, Sarah Michelle Gellar, Buffy contre les vampires saison 5Sarah Michelle Gellar

 

Enfin, la dernière accusation (pour l'instant) est celle de Michelle Trachtenberg qui campait la jeune Dawn Summers dans la série. L'actrice a partagé la publication Instagram de Sarah Michelle Gellar, révélant avoir elle aussi été victime du comportement de Whedon :

"Merci Sarah Michelle Gellar de nous avoir dit ça. Je suis assez courageuse en tant que femme de 35 ans.... pour reposter ça. Parce que, ça doit se savoir. Quand j'étais adolescente, son comportement était très inapproprié.  Donc maintenant, les gens savent ce que Joss a fait."

 

Photo saison 6Trois actrices, et de prochains témoignages à venir ?

 

Si la carrière de Joss Whedon avait été sérieusement entachée par le scandale des reshoots de Justice League, cette nouvelle vague de témoignages et d'accusations devrait définitivement l'enterrer, donnant également plus de poids aux allégations de Ray Fisher, qui a récemment été évincé du DCEU. Sachant que le scénariste et réalisateur d'Avengers et Avengers : L'Ère d'Ultron avait déjà été visé par de telles accusations, notamment par son ex-femme et collaboratrice Kai Cole.

Pour rappel, HBO a récemment annoncé qu'il était parti de la série The Nevers, qu'il a développée.

Tout savoir sur Buffy contre les vampires

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Mega city one
12/02/2021 à 16:00

Tout à fait il s'agit d'ambiance toxique donc c'est bien du harcèlement moral et je suis d'accord avec vous c'est quelque chose à ne pas négliger.

Mais ce n'est pas un viol du coup la comparaison avec Weinstein est peut être trompeuse.

Après il faut bien remettre les choses à leur place pour justement ne pas tout mélanger.

Et comme je le disais on n'est pas là pour hiérarchiser la souffrance, chaque personne ayant sa propre sensibilité.

Le problème avec cette affaire c'est qu'il est difficile de savoir de quoi il s'agit exactement puisque les faits n'ont pas été énoncés.

Malheureusement et vous avez raison Usagi, le harcèlement moral est compliqué à prouver car il s'inscrit sur la durée et par la répétition.

Ceux qui l'ont vécu au travail savent que ce n'est pas un fait isolé qui, s'il est pris hors contexte semble anodin, mais bien une accumulation de propos désagréables, méchants et discriminants sur la durée. Ces propos peuvent effectivement comme vous le dites ruiner la vie psychologique de celui ou celle qui en est la victime.

Buffy date de 1997 et justice league de 2017. Il est vrai qu'on a des témoignages identiques sur une période de 20 ans, ça fait beaucoup. Comme on dit il n'y a pas de fumée sans feu.

À l'inverse, d'autres personnes ne se sont pas prononcées. Je pense à Eliza Dushku (Faith) qui a travaillé avec Whedon sur Buffy, Angel et Dollhouse et qui n'a pas sa langue dans sa poche puisqu'elle avait dénoncé des comportements intolérables sur true lies.

Quid des acteurs de Firefly et des Avengers ?

C'est pour cela la prudence est quand même de mise.

Et comme je le disais ça dépend de la sensibilité de la personne.

On le voit très bien en entreprise. Une boutade pourra être perçue comme rigolote par certains et au contraire comme traumatisante pour d'autres. Tout dépend de notre estime de soi et ça malheureusement on ne peut pas le savoir. C'est arrivé à tout le monde d'avoir blessé quelqu'un sans le vouloir.

Ici c'est différent car il y a répétition et sur une durée conséquente.

Et je pense que les diverses réactions sur ce forum viennent de là

Tout le monde a déjà reçu une remarque désobligeante. Certains rigolent, d'autres envoient balader la personne et d'autres pleurent. C'est vraiment très compliqué à gérer.

Après je pense qu'on est tous d'accord sur le fond c'est sur la forme que ça diffère.

Je ne pense pas qu'on puisse émettre un avis objectif sans en savoir plus et puis ce n'est pas notre rôle non plus. Du coup déballer ça sur les réseaux sociaux est plutôt malsain car il y a autant d'avis que de personnes et justement la nuance n'est que très peu observée, on a des gens passionnés, voire obtus ou carrément fanatiques.

Or avoir les versions des différents protagonistes me paraît essentiel. Et puis c'est à la justice de trancher.

Car comme je le disais dans un post précédent les gens de toute façon reste ancrés sur leurs positions. Il n'y a qu'à voir l'affaire Johnny Depp avec Amber Heard. Au niveau de la justice Depp a perdu et pourtant beaucoup continue a le défendre, où est l'objectivité dans tout ça ?

Mais effectivement beaucoup ont du mal à prendre en compte le harcèlement moral car ça dépend beaucoup de la sensibilité de la personne. Et d'ailleurs les tribunaux tout du moins en France n'ont que très rarement reconnu le harcèlement moral à l'inverse du harcèlement sexuel et ce sont deux choses bien distinctes et il ne faut pas tout mélanger.

Il est vrai que les réseaux sociaux déshumanisent. Les gens ne se rendent pas compte de ce qu'ils disent. Quand on voit que des personnes en souffrance ont demandé un sondage pour savoir s'il devait se suicider et que 80% des gens ont dit oui et que la personne s'est vraiment jetée par la fenêtre c'est effectivement affligeant et dramatique et il serait temps que la justice condamne certaines personnes pour leurs commentaires sur internet.

Mais à de rares exceptions, je trouve les personnes ici plutôt raisonnables avec des débats ouverts à l'inverse de certains sites de jeux vidéo qui cristallisent les pires communautés du web.

Tout à fait Beyond, beaucoup ne donnent pas suite pour éviter des complications, cela ne veut pas dire qu'il ne s'est rien passé.

C'est d'ailleurs exactement ce qu'il s'est passé avec Ray Fisher. Lui a décidé d'y aller à fond.

Et autant au début je le trouvais pénible autant aujourd'hui mon avis a changé car à priori il y a quelque chose de pas net chez Whedon

Mais quoi, c'est ça la véritable question

beyond
12/02/2021 à 13:48

Les accusations diffamatoires ne sont pas toujours suivies de dépôt de plainte de la part des personnes visées. On en a eu un exemple récent avec Isaac Kappy qui avait porté des accusations très graves sur quelques sommités de Hollywood dont Spielberg ou Tom Hanks.
La plupart du temps, les gens font le dos rond et attendent que les mouches changent d'âne. Porter plainte peut avoir un effet contraire (le fameux effet Streisand) et attirer l'attention sur des accusations. Donc ne pas porter plainte, n'est pas significatif d'un aveu de culpabilité. Je sais pas si je suis clair..

Usagi
12/02/2021 à 13:28

"Par contre en lisant les commentaires et notamment les vôtres Birdy j'ai cru que Charisma avait été violée. C'est grâce à Robin des bois qui pour le coup a bien fait son rôle de shérif :) que j'ai pu bien relire les tweets des actrices et voir qu'il ne s'agissait aucunement de ça.
D'ailleurs on ne sait pas de quoi il s'agit exactement."

Je vais répondre à cette interrogation : ça s'appelle du harcèlement moral. Ceux qui ont déjà travaillé dans leur vie devraient normalement en avoir entendu parler. En France, c'est un délit. Le témoignage de Charisma Carpenter décrit très bien le principe, on ne peut pas faire plus clair, sachant que les persécutions se sont soldées par un licenciement.

Et même si ce n'est pas chez nous classé parmi les crimes comme le viol, je rappelle que le harcèlement moral sur le lieu de travail peut conduire au suicide, car il implique par essence un comportement toxique répété et ciblé. On a des cas très connus de séries de suicides de ce type dans certaines boîtes célèbres en France. Donc il est très dérangeant de lire ici des commentaires insinuant que les personnes sont un peu susceptibles ou n'encaissent pas les remarques limite taquines.

Par ailleurs, ça me fait rire quand je lis certains commentateurs affirmant, limite la main sur le cœur, que si c'était des histoires de viol ils prendraient ça au sérieux; Allez donc faire un tour sur les commentaires relatifs aux articles traitant d'agressions sexuelles sur EL. Qu'il s'agisse de dénonciations sur les réseaux sociaux ou de plaintes pour viol effectivement déposées au commissariat, environ 80% des commentateurs prennent la défense de l'accusé, qu'ils transforment instantanément en victime. Tout est bon pour défendre les prédateurs, et c'est une constante sous TOUS les articles. Quand la personne dénonce sur les réseaux sociaux, ces gens s'insurgent qu'elle en veut au fric de l'agresseur et que ça ne vaut rien tant qu'aucune plainte n'a été déposée. Quand une plainte est déposée (cas du mec du CNC il y a quelques jours), les mêmes vous disent qu'il est dangereux que "la parole se libère" car trop de gens sont accusés à tort.
Je suis donc un peu rassurée quand je vois que certains ont encore un peu d'humanité et prennent la défense des victimes ici. Parce que par ailleurs, le cynisme et l'absence totale d'empathie caractérisent pour moi ces forums dès qu'on touche à ces sujets de société.

Mega city one
12/02/2021 à 12:32

Désolé pour les fautes je ne me suis pas relu

Mega city one
12/02/2021 à 12:29

@birdy et @robin des bois
Je pense que vous avez tous les 2 raisons et que vous n'arrivez pas à vous entendre.

J'ai été très ému par le message des actrices de Buffy et c'est effectivement bien triste toutes ces histoires de harcèlement pour l'avoir vécu comme beaucoup ici au travail.

Par contre en lisant les commentaires et notamment les vôtres Birdy j'ai cru que Charisma avait été violée.

C'est grâce à Robin des bois qui pour le coup a bien fait son rôle de shérif :) que j'ai pu bien relire les tweets des actrices et voir qu'il ne s'agissait aucunement de ça.

D'ailleurs on ne sait pas de quoi il s'agit exactement.

Du coup attention en défendant tel point de vue car ça peut vite prêter à confusion.

Et même si vous Birdy n'avait jamais insinué le viol, j'ai cru à la lecture de vos commentaires que c'était le cas car il y avait beaucoup de comparaison avec Weinstein.

Du coup oui les 2 comportements sont condamnables mais on ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier (et la peine de justice est différente entre le harcèlement moral et le viol).

Du coup vous avez tous les 2 raisons mais il faut à chaque fois apporter de la nuance, encore plus dans ces affaires avec whedon puisqu'on ne sait pas exactement ce qui lui ait reproché.

En revanche et c'est là où vous rejoignez en aucun cas il ne faut minimiser la souffrance des victimes, chacune ayant sa sensibilité.

C'est bien dommage car artistiquement parlant je l'aimais bien mais ça a l'air d'être un con.

Je me suis fait une raison maintenant puisque même certains auteurs de comics comme Warren Ellis ou Brian Wood se sont révélés être des pourris, plus rien ne m'étonne

Birdy Mason
12/02/2021 à 11:26

et je répète qu'en plus, s'il y a calomnie, diffamation, etc, je ne doute pas un isntant que les tribunaux règleraient ça rapidement, personne ne peut accuser quiconque de sévices psycho (voir plus) auj sans finir devant un juge. Et heureusement. Même Weinstein tente de passer pour une victime et se défend. Alors un innocent... et ça peut couter très cher à celui qui a accuser pour se venger ou pour du pognon. On est pas dans Sexcrime là.

Birdy en thérapie
12/02/2021 à 11:08

Mais te rends tu compte qu'à aucun moment tu ne fais preuve de retenue envers celles et ceux qui dénoncent des dérives ? Tu ne fais que remettre en question leurs motivations, légitimité, en assénant avec ironie et parfois violence ( "qu'il la ferme etc") un jugement de comptoir.
Quelle différence entre eux, qui parlent sur les réseaux par ce qu'il ne leur reste que ça, et toi, qui te fait un avis sur un dossier que tu ne connais pas, et balance sur un forum ? Ou est passé ton devoir de réserve, la présomption d'innocence dans tes propos ?
Pour toi il n'y a que la forme ? Réveille toi, les choses ont changé, et je déteste aussi les tribunaux populaires. Je te répète, je n'ai ni twitter, insta, et ne vais plus sur facebook depuis 10 ans.
Mais devant certains avis bien tranchés qui jugent ces personnes "parce qu'elles parlent", là je réagis. Elles ont au moins le droit à la parole.

RobinDesBois
11/02/2021 à 21:20

@Birdy J'affiche surtout mon aversion pour les effets de meute. Et ils s'illustrent particulièrement sur les réseaux sociaux avec une violence inouie. Hors j'estime qu'une affaire de ce genre n'est par exemple pas comparable à une affaire Duhamel et que même si Whedon était un véritable co.nnard en privé ça ne justifierait pas qu'on le lâche dans la fosse. Et je ne dis pas ça par empathie ou sympathie à son égard mais parce que je trouve ça extrêmement malsain de voir des tribunaux populaires se lever et condamner socialement à mort des célébrités pour chaque accusation qu'elles soient fondées ou non. C'est du ressort de la vraie justice pas de twitter. Ca ne peut que nous conduire vers de graves dérives.

Quand à être touché de près ou de loin par ses soucis il se trouve qu'un de mes proches a été victime de harcèlement professionnel et j'ai bien constaté les ravages psychologiques que ça pouvait occasionner surtout que le proche en question n'a trouvé aucun soutien et aucune écoute auprès de sa hiérarchie et des personnes à même de résoudre ce genre de problème alors qu'elle disposait de preuves. Je sais que ça pourrit la vie. Mais je vais pas me baser sur une situation personnelle pour juger celle des autres.

Birdy Mason
11/02/2021 à 18:23

N'étant sur aucun réseau social, je t'avoue passer à côté de ce sujet passionnant.

Lisant comme vous tous le forum d'EL sur les sujets qui m'intéressent, je réagis devant le peu d'empathie dont certains comme toi font preuve, régulièrement, et souvent hélas avec cynisme et moquerie.

Après si ça ne te semble pas grave, et que tu souhaites avant tout défendre la présomption d'innocence, tu pouvais simplement le dire. Mais j'ai beau chercher dans ta façon de t'exprimer un minimum de respect pour ces "personnes qui parlent", j'avoue faire chou blanc.

j'ai essayer de t'en faire prendre conscience, j'ai échoué. Chacun son opinion. Espérons pour tout le monde que tu ne sois jamais touché de prêt ou de loin par ces soucis, vraiment. Mais je t'assure que tu passes à côté du sujet.

RobinDesBois
11/02/2021 à 17:59

@Birdy de quelles réactions tu parles ? De l'opinion public ? On est une dizaine sur une section commentaire d'un site Français. La grande majorité des gens sur le web c'est à dire sur les réseaux sociaux prennent partis par défaut pour les victimes revendiquées et autoproclamées aujourd'hui, la présomption d'innocence n'existe plus. Croire que c'est une prise de risque aujourd'hui d'accuser quelqu'un de quoi que ce soit dans le milieu du cinéma est à mourir de rire c'est devenu la norme. Y a pas une journée sans qu'une célébrité ne se fasse pas accuser de quelque chose et soit jetée en pâture à la meute des réseaux sociaux.

Et oui tu mets ça sur le même plan que les délits sexuels relis toi t'inclues Whedon dans le même panier que Weinstein et Epstein. Tu nous parles même de la nécessité pour Whedon de se faire défoncer.

Pour en revenir à Fisher je te rappelle qu'on ne sait toujours pas ce qu'il reproche à Whedon il n'a jamais donné d'exemple.

Et enfin "Et n'essayez pas de détourner le débat vers l'importance toute relative des faits évoqués.
1. vous n'y étiez pas, n'avez pas vécu leur trauma, et n'êtes clairement pas psychiatre de métier. "

Je peux te retourner exactement le même argument: tu n'y étais pas non plus.

Plus
votre commentaire