The Boys saison 2: critique à mi-saison

La Rédaction | 14 septembre 2020 - MAJ : 14/09/2020 17:38
La Rédaction | 14 septembre 2020 - MAJ : 14/09/2020 17:38

The Boys en est déjà à mi-parcours après avoir dévoilé 4 premiers épisodes de sa 2e saison. Voici notre verdict.

Et si vous êtes nombreux à apprécier de patauger dans les hectolitres d’hémoglobines déversées à l’écran par les instables super-héros d’Amazon Prime et leurs adversaires, cette saison 2 se dessine-t-elle comme une réussite ? On revient grâce à Simon sur nos attentes, les bonnes (et moins bonnes) surprises que nous a réservé la série. 

 

commentaires

Jango567000
07/10/2020 à 20:57

J ai adoré la saison 1 !!
La saison 2 est très décevante.Il n y a pas d histoire, il ne se passe pas grand chose, on s ennui presque dans les situations et les dialogues. Quel gachis !

Popol
18/09/2020 à 19:42

Je ne comprends même pas qu’on puisse défendre cette deuxième saison: c’est paresseux dans la narration, les personnages passent leur temps en tête à tête a disserter. Ce qui était suggéré dans la première saison et amené assez finement est ici lourdeau. On navigue d’acte manqué en acte manqué, d’ouverture d’action raté en décor tchip. Les acteurs sont mat dirigés (merci d’avoir demandé au frenchie de forcer cet accent qui devient ridicule). J’avais de l’espoir quand bOUtcheur revient et dit daddy’s back qu’on ait enfin une narration adulte mais ça reste de la narration périphérique et des acteurs / sup géniaux très mal dirigés/ écrits dans cette saison 2

micropoint
15/09/2020 à 17:07

00:39 --> BOUTCHEUR
MDR

micropoint
15/09/2020 à 16:52

m'empêcher d'écrire, vous êtes des noobs.

micropoint
15/09/2020 à 16:51

internet protocol, va

micropoint
15/09/2020 à 16:50

qu'un blocage

micropoint
15/09/2020 à 16:49

Penser

micropoint
15/09/2020 à 16:48

bonjour

Simon Riaux - Rédaction
15/09/2020 à 16:16

@Senor Tuco

Merci !

Senor Tuco
15/09/2020 à 16:14

Merci beaucoup M.Riaux.
J'aime bien vos analyses.
Je ne suis pas toujours d'accord avec vous, mais c'est toujours un plaisir de vous écouter.
Question de génération, de culture et de centres d'intérêts, je pense...

Plus

votre commentaire