Snowpiercer : les premières critiques de la série Netflix sont tombées

Marion Barlet | 12 mai 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Marion Barlet | 12 mai 2020 - MAJ : 09/03/2021 15:58

La série Snowpiercer sera disponible sur Netflix le 25 mai, et des premiers avis sont sortis pour vous convaincre, ou pas, de regarder ses épisodes.

Soumise à une production aussi apocalyptique que son récit, Snowpiercer a finalement réussi à sortir la tête de l'eau. Adaptée du film de Bong Joon-ho de 2013, lui-même inspiré de la bande-dessinée française de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette, la série s'est mise sur les rails du Transperceneige. Très intrigante par son ADN artistique, elle a placé la barre très haut et s'est peut-être accordée un cadeau empoisonné.

L'action se déroule en 2021, sept ans après que la planète soit devenue une terre gelée et invivable, en digne dystopie. Le Transperceneige, ce train de survie où sont séparées par wagons les différentes classes sociales, trace sa route effrénée tandis que ses passagers les plus pauvres survivent en queue, et que les plus riches festoient en tête. Le récit se déroule dix ans environ avant le drame vu dans le film, et présente de nouveaux personnages ; et donc un nouveau casting mené par Daveed Diggs, Jennifer ConnellyMickey Sumner, Annalise Basso et beaucoup d'autres.

 

Photo Tilda SwintonSnowpiercer le film : définitivement inspirant

 

Daveed Diggs, dans le rôle de Layton, a pris la place de Chris Evans et fomente une révolte à l'arrière du train. Présentée comme un reboot, la série reprend les grandes lignes du film mais s'en distingue en ne rejouant pas trait pour trait l'intrigue - par exemple, tout le pan consacré aux barres nutritives des pauvres n'est pas traité, considéré comme acquis. Les bases sont là, avec la dose nécessaire de réinvention.

Mais cet équilibre revendiqué a-t-il convaincu la presse américaine ? Pour sa sortie prochaine aux Etats-Unis (17 mai sur TNT), et avant son arrivée en France sur Netflix, des journalistes ont pu voir en avant-première cette adaptation (dont Bong Joon-ho est crédité à la production). Les premiers avis sont tombés et sont plutôt mitigés. Si les critiques ne crient pas à la catastrophe, elles sont bien loin d'hurler au chef-d'oeuvre et à la commune mesure avec le film. Du pire au meilleur, on vous a sélectionné un échantillon :

 

photo, Daveed Diggs, Jennifer Connelly, SnowpiercerDaveed Diggs et Jennifer Connelly, revers d'une même médaille

 

"Le film de Bong Joon-ho était une merveille de style dans ses décors et sa photographie, mais la série a des allures de science-fiction très générique, et l'action pourrait tout aussi bien se passer dans un vaisseau spatial que 20 000 lieues sous les mers." CBR

"Certes c'est pas le Snowpiercer de Bong, c'est une série TNT [ndlr : la chaîne derrière The AlienistBabylon 5Falling Skies]... Mais quand même, à force de marteler des expressions ridicules, ça déraille presque, et ça se résume en deux mots : train, policier". Indiewire

"Snowpiercer fait une entrée en scène balourde, et on se demande si ce n'est pas le résultat de son long et cahoteux parcours pour enfin être diffusé". TV Line

 

photo, Jennifer Connelly, Snowpiercer"Je vais pas être super gentille"

 

"Un exercice d'adaptation frustrant (...) Snowpiercer ne s'est pas contenté de sauter entre les intrigues à moitié finies, les tonalités multiples, l'écriture discordante et le choix de performances occasionnellement et mémorablement déconcertantes - [Snowpiercer] a été passé au karcher. Contrairement à la conscience aiguë que chaque passager a de sa place dans le train (et croyez-moi, cette série aime rappeler qu'il s'agit de lutte des classes plusieurs fois par épisode), le spectateur lui ne se repère pas (...) Il saute aux yeux que cette série désire se présenter comme plus populaire, contrairement au film, plus sombre et plus confidentielle. (...)

Pour résumer, Snowpiercer satisfera ceux qui étaient les plus curieux à son égard. Avec une deuxième saison qui se profile et les [tout de même] audacieux moments, il n'est pas impossible que les problèmes dont souffre la première saison - notamment les incohérences narratives - ne soient réglés dans les prochains épisodes."  Collider

"Même dans une série qui traite des ruptures sociales et d'une époque abominable, le concept des bas-fonds criminels est tiré par les cheveux, d'autant que le conflit global entre les extrêmes de la queue de train et de la tête de train se dissout dans l'approche policière." The Playlist

 

photo SnowpiercerUn train multi-fonction et ultra-moderne

 

"Snowpiercer arrive après une production rocambolesque, showrunner remplacé, épisode pilote réécrit et retourné, mais ces bouleversements n'entament en rien le résultat fascinant, et qui nous tient en haleine." BBC.com

"La première saison de Snowpiercer tisse un récit qui honore sa source d'inspiration tout en renversant nos attentes, de telle sorte que la série pourrait continuer pendant plusieurs saisons. Elle raconte une histoire qui colle avec notre actualité." ComicBook.com

Les critiques ne sont donc pas unanimes pour la première saison, et les critiques sont plutôt très mitigées et déçues, sans être scandalisées. La dimension policière semble avoir pris le pas sur la dimension sociologique, et pas pour le meilleur semble-t-il. Une deuxième saison a déjà été commandée et pourrait résoudre les faux-pas scénaristiques d'après certaines critiques.

Les 10 épisodes seront disponibles le 25 mai sur Netflix, en France. Le dernier teaser est là pour l'annoncer, et lancer la machine en France.

 

Tout savoir sur Snowpiercer

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
David le dracennois
20/07/2020 à 20:51

Bonjour,
Moi se qui me contrarie, c'est comment d'une scène à l'autre, les personnages passent de l'avant du train à l'arrière...16 km de long quand même !!!! A/R 32km. Et ça plusieurs fois par jours. Chapeau pour les talons aiguille!

Coquille
14/05/2020 à 11:15

contrairement au film, plus sombre et plus "confidentielle". confidentiel parait plus accordé

prometheus
14/05/2020 à 11:04

C'est moi au Jennifer Connely est anorexique...?

Pat Rick
13/05/2020 à 13:58

@ RobinDesBois
"Par contre j'essaierais bien la bédé."

Le 1er tome surtout est très bon et beaucoup plus sombre et désespéré que le film.

RobinDesBois
13/05/2020 à 13:54

Du même avis que Kyle Reese. J'ai ADORÉ le film mais alors la série ne me tente absolument pas, je vois pas comment ils pourraient faire mieux. Par contre j'essaierais bien la bédé.

Zapan
12/05/2020 à 19:35

Je comprends pas le fait d'avoir effacé mon commentaire. Je dis juste ce qui s'est passé sans rien spoiler sur la série.
Apparement seul les commentaires racistes et débiles sont autorisés ici. Désolé, je vous avais pris pour un site où on parle cinéma.

Numberz
12/05/2020 à 17:52

Je suis 2x d'accord avec Mr Reese.
J'ai adoré la bd bien glauque. La suite Terminus m'a foutu aussi une baffe monstre aller retour même si la dernière image se veut plus optimiste. Le prequel en 3 actes démarre bien avec son premier tome. Dommage d'attendre longtemps entre chaque bd.

Lulu
12/05/2020 à 17:50

J'ai adoré le film et le peu que j'ai vu dans la bande annonce de la série me laisse perplexe.. J'ai l'impression que l'acteur principal qui remplace Chris Evans ne degage rien de particulier,un manque de charisme peut-être j'espère me tromper mais sa ne me donne pas très envie. Il a l'air trop propre sur lui, alors que dans le film, on sentait que les passagers du dernier wagon en bavaient vraiment,il se dégageait une atmosphère nauséabonde, angoissante, anxiogène. Là, je sais pas... En mm temps, c'est pas le mm réalisateur ^^

Kyle Reese
12/05/2020 à 13:07

J ai découvert le film tardivement et ai regretté de ne pas l’avoir vu au ciné.
Je ne connaissais pas encore assez bien le réal mais me suis bien rattrapé depuis.
Quel talent, et quel film magistral.

La Ba de la série m’avait à la fois intrigué, j aime bcq Jennifer Connelly (depuis Il était une fois en Amérique c est dire) et laissé un peu perplexe quant à l’intérêt du projet.
Ils ne pourront faire mieux que le film et je ne souhaite pas diluer mon excellent souvenir du film en la regardant sachant que ça fait quand même très copié collé et que le gros du suspens sera un peu moisi même s’ils vont essayer d’embrouiller tout ça.

Donc sans moi et les avis ne donnent pas vraiment envie.

Kyle Reese
12/05/2020 à 13:04

J ai découvert le film tardivement et ai regretté de ne pas l’avoir vu au ciné.
Je ne connaissais pas encore assez bien le réal mais me suis bien rattrapé depuis.
Quel talent, et quel film magistral.

La Ba de la série m’avait à la fois intrigué, j aime bcq Jennifer Connelly (depuis Il était une fois en Amérique c est dire) et laissé un peu perplexe quant à l’intérêt du projet.
Ils ne pourront faire mieux que le film et je ne souhaite pas diluer mon excellent souvenir du film en la regardant sachant que ça fait quand même très copié collé et que le gros du suspens sera un peu moisi même s’ils vont essayer d’embrouiller tout ça.

Don sans moi et les avis ne donnent pas brisement envie.

Par contre je prévois de revoir le film d ici la fin d année ça c’est certain.

votre commentaire